ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2011 : LE RÉSEAU FADOQ INCITE LES AÎNÉS À FAIRE ENTENDRE LEUR VOIX!

MONTRÉAL, le 2 mai /CNW Telbec/ - En cette journée électorale où tous les citoyens canadiens sont appelés à élire un nouveau gouvernement, le Réseau FADOQ incite les aînés à faire entendre leur voix et leur offre un récapitulatif des mesures promises par les différents partis politiques fédéraux.

Depuis le début de la campagne électorale, le Réseau FADOQ a pris le pouls des partis pour connaître leurs positions et leurs engagements par rapport aux intérêts et aux besoins des aînés du Canada. À cet effet, le Réseau FADOQ a transmis à tous les partis un questionnaire portant sur dix préoccupations des aînés. Seul le Parti conservateur n'a pas daigné répondre, et ce, malgré nos demandes répétées.

Le Supplément de revenu garanti (SRG)
Depuis plusieurs années, le Réseau FADOQ milite pour une bonification du SRG, prestation fédérale destinée aux aînés à faible revenu. Le Réseau FADOQ demande prioritairement l'augmentation d'au moins 110 $ par mois pour tous les bénéficiaires ainsi que l'inscription automatique. La non-inclusion de ce point dans le dernier budget fédéral a d'ailleurs constitué l'une des raisons pour lesquelles le NPD a choisi de faire tomber le gouvernement le 22 mars dernier. Les conservateurs proposent une augmentation de 50 $ par mois (600 $ par année), hausse destinée uniquement aux aînés les plus pauvres et non à tous les bénéficiaires. Contrairement à ce qu'il s'était engagé en soutenant et en déposant la pétition du Réseau FADOQ pour un SRG bonifié et simplifié, les libéraux proposent une bonification très semblable à celle des conservateurs,  soit une augmentation de 650 $ par année. Finalement, le NPD et le Bloc québécois ont maintenu leur position, qui est la même que celle du Réseau FADOQ et qui favorise la santé économique des aînés.

Les proches aidants
Alors que le Réseau FADOQ demande une bonification significative de l'aide offerte aux proches aidants, le Parti libéral se distingue des autres partis en proposant un avantage fiscal pour les soins familiaux pouvant aller jusqu'à 1 350 $ par année et qui pourrait aider plus de 600 000 personnes. De plus, ce même parti entend remplacer la prestation actuelle de compassion par une nouvelle prestation d'assurance-emploi de six mois pour les soins familiaux. Celle-ci serait plus flexible que l'actuelle en permettant aux membres de la famille de sectionner et de partager les six mois en plusieurs périodes. Le Bloc québécois et le Parti conservateur proposent, quant à eux, d'ouvrir le crédit d'impôt pour les aidants naturels aux conjoints de personne malade. Le NPD propose, de son côté, de mettre sur pied un programme favorisant la construction de maisons intergénérationnelles pour permettre aux enfants d'héberger leurs parents. Le NPD s'engage également à instaurer une nouvelle Prestation d'aidant naturel, pouvant aller jusqu'à 1500 $, et à rendre plus flexible le programme de l'assurance-emploi sans toutefois en préciser les termes.

La protection des rentes des retraités
Le Réseau FADOQ a toujours appuyé le projet de loi C-501 du NPD qui visait à faire des prestations de retraite et des indemnités des travailleurs des créances prioritaires en cas de faillite d'une entreprise. Les trois autres partis politiques ont appuyé l'idée de prioriser les travailleurs, mais ont refusé d'étendre ces privilèges aux retraités.

S'il est élu, le NPD promet de maintenir son engagement formulé dans le projet de loi C-501. De son côté, le Bloc québécois propose un resserrement des lois concernant la capitalisation et les investissements de manière à rendre les fonds moins sensibles aux fluctuations de marché. Finalement, le Parti libéral propose de créer un organisme qui permettrait la gestion des fonds, en cas de faillite de l'employeur, par le Régime de pension du Canada ou la Régie des rentes du Québec afin d'en assurer la valeur.

À titre d'organisme apolitique, le Réseau FADOQ conserve sa neutralité quant au processus électoral, mais tient à souligner que tous les partis ont fait l'effort de prendre en considération les besoins et les revendications des aînés. Certains s'engagent davantage sur des actions concernant les revenus, d'autres ont fait le choix d'opter pour des intérêts qui touchent davantage la santé.

Le Réseau FADOQ encourage tous les aînés à se rendre aux urnes, aujourd'hui, afin que transparaissent, dans notre prochain gouvernement, les intérêts des personnes de 50 ans et plus.

Pour prendre connaissance des réponses complètes des partis politiques au questionnaire du Réseau FADOQ, vous pouvez consulter le www.fadoq.ca à la rubrique Élections fédérales 2011.

Le Réseau FADOQ est composé d'organismes affiliés. Il a pour mission de regrouper les personnes de 50 ans et plus et de les représenter devant les instances nécessitant la reconnaissance de leurs droits et de leurs besoins. Il a également comme mission d'organiser des activités et d'offrir des programmes ainsi que des services répondant à leurs besoins. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 260 000 membres et est le plus grand organisme d'aînés au Canada.

Also available in English


SOURCE FADOQ

Renseignements :

Source : 

Audrey Castonguay     
Conseillère - Communications    
514 252-3017, poste 3417    
514 605-1704 (cellulaire)    
audrey.castonguay@fadoq.ca
Vanessa Bevilacqua
Conseillère - Dossiers socio-économiques
514 252-3017, poste 3440
vanessa.bevilacqua@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.