Elections fédérales 2008 - Les jeunes gens d'affaires veulent se faire entendre



    MONTREAL, le 9 sept. /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la présente campagne
électorale fédérale, la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) invite
les partis politiques à être à l'écoute des préoccupations des jeunes gens
d'affaires. Porte-voix de la jeune communauté d'affaires de Montréal, la JCCM
souhaite que les partis soient proactifs et créatifs dans leur approche afin
de répondre aux défis du déclin démographique et du passage du flambeau entre
générations.
    "Les candidats se doivent d'être à l'écoute de la génération des 18-40
ans qui suit avec attention l'évolution des grands enjeux de société et qui ne
demande pas mieux que de s'impliquer activement pour construire au présent une
société durable" a indiqué monsieur Frédéric Michel, président de la JCCM.

    1. Pour une génération mieux préparée à prendre la relève

    La situation démographique au pays est critique. Le vieillissement de la
population, jumelé à un faible taux de natalité frappera de plein fouet les
entreprises qui devront combler les départs massifs des baby-boomers du marché
du travail.
    Les jeunes leaders souhaitent exercer leur leadership en s'engageant et
en participant au débat public afin de mieux planifier le passage imminent du
flambeau. Cela exige toutefois un meilleur dialogue avec les générations
antérieures, et une formation adéquate et continue qui leur permettra
d'assumer pleinement les responsabilités qui les attendent. Ainsi, la JCCM est
d'avis que le prochain gouvernement doit mettre sur pied et soutenir
financièrement des actions en vue d'établir un dialogue ouvert entre les
générations et de favoriser une plus grande implication de la relève :
programmes de mentorat, formation continue, transfert des connaissances et
retraite progressive à partir de 55 ans sans pénalité financière en sont
quelques exemples.
    Le prochain gouvernement doit aussi reconnaître l'apport stratégique de
l'immigration au développement économique du pays. L'immigration constitue une
avenue privilégiée pour assurer la disponibilité d'une main d'oeuvre qualifiée
et diversifiée. Il ne suffit pas de séduire les immigrants potentiels en leur
promettant une qualité de vie exceptionnelle, mais de favoriser et de
faciliter leur intégration au marché du travail notamment avec un meilleur
processus de reconnaissance des diplômes.

    2. Pour une meilleure conciliation travail-famille

    La difficulté du Canada à atteindre le niveau de remplacement des
générations est le principal facteur du déséquilibre démographique constaté
actuellement. Et même si le désir d'avoir des enfants est très présent auprès
des jeunes, les Canadiens désirent en moyenne plus d'enfants qu'ils n'en
auront. Force est de constater qu'il n'est pas aisé, dans les conditions
actuelles du marché du travail, de trouver l'équilibre entre la vie familiale
et la vie professionnelle.
    C'est pourquoi la JCCM estime que le prochain gouvernement doit offrir un
appui plus important aux familles, notamment par son soutien financier. Les
places disponibles en garderie étant inférieures à la demande, la JCCM
encourage le gouvernement à faire en sorte qu'un nombre accru de places soient
subventionnées et que les services de garde soient repensés pour répondre de
façon plus réaliste aux besoins des parents. Et pour encourager encore
davantage la natalité, le gouvernement devra légiférer en matière de
conciliation travail-famille afin de déployer des mesures concrètes qui
tiennent compte des différents types de travailleurs et d'entreprises.

    3. Pour un pays prêt à relever le défi climatique

    Depuis qu'il a ratifié le Protocole de Kyoto en 2002, le Canada n'a pas
su mettre en place les actions nécessaires afin d'atteindre son objectif de
réductions des émissions de gaz à effet de serre (GES). La JCCM est d'avis que
le pays doit maintenant retrouver, à l'échelle internationale, toute sa
crédibilité en matière environnementale. Elle invite le prochain gouvernement
fédéral à mettre en oeuvre une action cohérente et concrète de réduction des
émissions de GES au Canada. A cet égard, il est primordial pour le prochain
gouvernement de favoriser des initiatives durables et d'encourager les
provinces qui détiennent un bilan positif en matière d'émissions de GES, comme
c'est le cas pour le Québec.
    En matière de transport, la JCCM recommande, entre autres, d'allouer
davantage de financement au transport collectif et d'établir un système de
tarification routière pour l'ensemble des véhicules et ce, afin de
sensibiliser les utilisateurs aux coûts directs et indirects de ce secteur,
qu'ils soient reliés aux infrastructures, à la santé ou à l'environnement.
    En ce qui concerne le secteur industriel, la JCCM suggère notamment de
stimuler le financement de la recherche et développement en technologies
"propres" et d'appuyer la commercialisation de technologies novatrices par
l'entremise d'un fonds d'investissement durable et de partenariats entre les
secteurs public et privé.
    Plus que jamais, les jeunes gens d'affaires de Montréal souhaitent
s'impliquer pour contribuer au dynamisme et au rayonnement économique, social
et environnemental du pays.

    A propos de la Jeune Chambre de commerce de Montréal

    La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) est un regroupement de
jeunes cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de
18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd'hui près de 1 400 membres, ce
qui en fait le plus grand réseau de jeunes gens d'affaires en Amérique du
Nord. Il s'agit d'un lieu d'échange incontournable pour les jeunes
professionnels de la Grande région de Montréal et de partout au Québec, leur
permettant de prendre part activement aux débats de société et d'avoir un
impact sur l'avenir de cette dernière. Visitez le www.jccm.org.

    Les recommandations sont issues de mémoires disponibles dans la section
Affaires publiques du site Internet de la JCCM :
http://www.jccm.org/fr/aff_memoires.asp




Renseignements :

Renseignements: ou pour obtenir une entrevue avec le président de la
JCCM, veuillez communiquer avec: Marie-Eve Gagnon, Chargée de communication,
Jeune Chambre de commerce de Montréal, (514) 845-4951, poste 24,
megagnon@jccm.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.