Elections fédérales - La FECQ et la FEUQ présentent leurs plateformes de revendications



    MONTREAL, le 11 sept. /CNW Telbec/ - Cet après-midi, la Fédération
étudiante collégiale du Québec (FECQ), ainsi que la Fédération étudiante
universitaire du Québec (FEUQ) ont dévoilé leurs plateformes de revendications
dans le cadre des présentes élections fédérales.
    "Nous croyons que pour que les jeunes se sentent interpellées par la
campagne électorale, il faut traiter d'enjeux qui les touchent. Pour ce faire,
l'éducation doit être au coeur des préoccupations des partis fédéraux. Un
consensus existe au sein des acteurs du milieu de l'éducation et de la société
québécoise; il faut un retour de l'investissement fédéral en éducation
postsecondaire à la hauteur de 1994, soit une hausse des transferts de
3,5 milliards de dollars. Un tel engagement saura mobiliser la jeunesse afin
de se rendre aux urnes le 14 octobre!" ont mentionné d'entrée de jeu David
Paradis, président de la FEUQ, et Xavier Lefebvre Boucher, président de la
FECQ.
    M. Paradis a renchéri "L'effort du fédéral en recherche universitaire
doit être à la hauteur des ambitions que nous nous fixons dans une économie du
savoir. Les conseils subventionnaires de recherche doivent avoir les moyens de
soutenir l'innovation et le développement du savoir. Pour ce faire, nous
demandons 1,5 milliard pour les conseils et un financement couvrant au moins
65 % des frais indirects de recherche. C'est bien beau de mettre sur pieds de
beaux laboratoires, mais il faut les sommes pour les opérer."
    Suite à l'annonce du remplacement prochain de la Fondation canadienne des
bourses d'études du millénaire par le Programme canadien de subvention aux
étudiants, les deux présidents des fédérations étudiantes se questionnent sur
l'impact de cette nouvelle situation : "Grâce à l'entente que Québec et les
fédérations étudiantes avaient négociée avec la Fondation des bourses du
millénaire, les étudiants s'assuraient d'avoir un meilleur programme de prêts
et bourses. Le Québec ayant son propre programme d'aide financière aux études,
il est nécessaire que les sommes du nouveau programme dédiées au Québec lui
soient versées afin que le gouvernement québécois puisse s'en servir
entièrement pour abaisser le plafond de prêt et bonifier son régime de prêts
et bourses."
    "Les régions ne doivent pas rester en plan, a ajouté M. Lefebvre Boucher.
Nous demandons aux partis de rappeler le projet de loi - C-207 - qui incitait
les nouveaux diplômés à s'installer en régions grâce à un crédit d'impôt de
8 000$ sur trois ans. Ce projet de loi avait rallié une majorité à la Chambre
des communes, mais tombe malheureusement à l'eau avec le déclenchement des
élections. C'est un projet non seulement pour la jeunesse, mais aussi pour les
régions et le développement social et économique du Québec."
    "Les jeunes doivent aussi être traités sur un pied d'égalité avec leurs
ainés. Nous nous interrogeons toujours sur l'iniquité dont est victime la
jeunesse qui entre sur le marché du travail. En effet, on demande aux
arrivants sur le marché du travail 910 heures de travail pour avoir droit aux
prestations d'assurance-emploi, alors que c'est de 320 à 700 heures qui sont
exigées pour les autres travailleurs. Les partis fédéraux doivent s'engager
afin de mettre fin à cette pratique que nous jugeons discriminatoire" a
insisté M. Paradis.
    Les plateformes de revendication de la FECQ et de la FEUQ abordent aussi
d'autres enjeux : les étudiants internationaux, le développement durable, la
mondialisation, les programmes sociaux, la propriété intellectuelle, le
déséquilibre fiscal et plusieurs autres. Vous pouvez consulter les plateformes
sur les sites internet des fédérations : www.fecq.org ainsi que
www.feuq.qc.ca.

    La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération
étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble près de
160 000 étudiants au Québec.




Renseignements :

Renseignements: Dany St-Jean, attaché de presse FEUQ, bureau, (514)
396-3380, cell.: (514) 212-5457; Merlin Trottier-Picard, vice-président FECQ,
bureau: (514) 396-3320, cell.: (514) 554-0576

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.