Egypte - Le redacteur en chef d'Al-Doustour condamné à six mois de prison



    MONTREAL, le 28 mars /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières condamne la
décision du tribunal correctionnel de Boulak Abou El-Ela (Le Caire) de
condamner, le 26 mars 2008, le rédacteur en chef de l'hebdomadaire indépendant
Al-Doustour, Ibrahim Issa, à six mois de prison. Le journaliste, qui faisait
l'objet de huit autres plaintes, toutes invalidées par la justice, a été
finalement reconnu coupable de "diffusion de fausses informations pouvant
causer des troubles à l'ordre public et nuire à la réputation du pays".
    "La campagne d'intimidation des journalistes indépendants, qui a débuté
en 2007, se poursuit. Les propos du juge, au lendemain de la condamnation,
évoquant les limites nécessaires de la liberté de la presse, sont révélateurs
de l'attitude générale de la justice vis-à-vis des médias", a déclaré
Reporters sans frontières.
    Le 26 mars 2008, le tribunal correctionnel de Boulak Abou El-Ela
(Le Caire) a condamné le rédacteur en chef du quotidien Al-Doustour, Ibrahim
Issa, à six mois de prison et 200 livres égyptiennes (30 euros) d'amende pour
"diffusion de fausses informations nuisibles à l'intérêt général et à la
stabilité du pays" en application des articles 171 et 188 du code pénal.
L'affaire, qui a débuté le 5 septembre 2007 par une plainte déposée par un
membre du Parti national démocratique (PND), concerne la publication
d'articles faisant état de rumeurs sur la santé du président égyptien Hosni
Moubarak. Contacté par Reporters sans frontières, l'avocat d'Ibrahim Issa a
expliqué qu'il allait faire appel du jugement. Il a ajouté que cette décision
lui semblait injustifiée d'autant que huit plaintes déposées en 2007, par des
avocats proche du pouvoir, reprochant à Ibrahim Issa les mêmes faits, ont été
invalidées pour "absence de lien direct et familial entre les plaignants et le
président de la République".
    Par ailleurs, le 5 avril 2008, Ibrahim Issa sera jugé en appel, dans une
autre affaire de diffamation opposant quatre rédacteurs en chef au PND. Le
13 septembre 2007, le tribunal correctionnel d'Al-Agouza (Le Caire) avait
condamné les rédacteurs en chef d'Al-Doustour, Ibrahim Issa, de l'hebdomadaire
Al-Fagr, Adel Hammouda, du journal indépendant Saout Al-Oumma, Wael
Al-Abrashi, et de l'hebdomadaire Karama, Abdel-Halim Qandil à un an de travaux
forcés et 20 000 livres égyptiennes (2600 euros) d'amende pour "diffusion de
fausses informations pouvant causer des troubles à l'ordre public et nuire à
la réputation du pays".




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.