Effondrement de la structure d'acier à Brossard - Le Conseil provincial (International) exprime son inquiétude et presse la CSST d'agir



    MONTREAL, le 26 fév. /CNW Telbec/ - Le Conseil provincial
(International), qui représente quelque 46 000 travailleuses et travailleurs
de la construction au Québec, vient de faire part de ses inquiétudes à la CSST
à la suite de l'effondrement de la structure d'acier du futur centre
d'entraînement des Canadiens qui s'est produit à Brossard hier après-midi.
D'après le directeur général de cette association syndicale, Donald Fortin,
cet événement vient s'ajouter à deux autres accidents semblables qui se sont
produits au cours des trois derniers mois sur d'autres chantiers de
construction dans la grande région de Montréal. Heureusement, il n'y a pas eu
mort d'homme, mais il faut agir avant que cela se produise.
    En décembre, un bâtiment en bois laminé s'est effondré à Dorval, quelques
semaines plus tard, un plancher s'est écroulé à Blainville et hier, c'est une
structure d'acier qui s'est effondrée. Dans les trois cas, il ne s'agit pas
d'immeubles désuets qui subissaient des travaux de rénovation ou de
démolition, mais d'immeubles neufs en construction. C'est justement ce qui
inquiète le porte-parole syndical. "En principe, on ne s'attend pas à des tels
problèmes lors d'une construction neuve. Ce n'est pas normal que cela    
arrive.", explique Donald Fortin, qui a lui-même travaillé comme monteur
d'acier avant d'occuper des fonctions syndicales. "Est-ce un problème dans les
méthodes de construction, est-ce un problème de conception ou un problème avec
les matériaux?" questionne M. Fortin. Il presse la CSST de mener rapidement
les enquêtes afin d'identifier les causes de ces effondrements. Il est
impératif de mettre rapidement en place les moyens adéquats pour prévenir la
répétition de ces incidents. Il faut agir avec célérité, car la prochaine
fois, les travailleurs ne seront peut-être pas aussi chanceux.
    Aujourd'hui même, le syndicaliste a informé la CSST que le Conseil
provincial (International) suivrait très attentivement le résultat de ces
enquêtes et exigerait un plan d'intervention plus musclé pour surveiller les
chantiers où des problèmes structuraux pourraient survenir. Par ailleurs, le
Conseil provincial (International) a demandé à la Commission de la
construction du Québec de déployer le programme d'intervention postraumatique
auprès des travailleurs qui étaient sur le chantier hier après-midi. Plusieurs
d'entre eux ont subi un choc et là encore, il est important d'intervenir avant
que leur état empire.


    Le Conseil provincial (International) représente 95 % des monteurs
d'acier de structure au Québec. Ceux-ci sont réunis au sein du Local 711 de
l'Association Internationale des travailleurs en ponts, en fer structural,
ornemental et d'armature.

    En 2006, 39 travailleurs ont perdu la vie sur les chantiers du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Donald Fortin, directeur général: (514) 949-2872;
Francine Legault, responsable des communications: (514) 248-7794; Source :
Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International)

Profil de l'entreprise

Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International) - CPQMC-I

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.