EDC prévoit une croissance nulle des exportations du Québec jusqu'en 2010



    MONTREAL, le 14 mai /CNW Telbec/ - Selon les prévisions provinciales
d'Exportation et développement Canada (EDC), les exportations du Québec
connaîtront une baisse de 15 % en 2009 avant d'effectuer une modeste remontée
de 2 % en 2010.
    "Si la dépréciation du dollar canadien contribue à atténuer sommairement
les effets de la crise financière, de l'éclatement de la bulle immobilière aux
Etats-Unis et de la plongée des prix des produits de base, les exportateurs
québécois en subissent quand même les contrecoups", a déclaré Peter Hall,
économiste en chef d'EDC.
    Les prévisions pour les biens industriels, qui représentent 37 % du total
des exportations de la province, sont marquées par la forte contraction des
prix des produits de base et par les fermetures de mines, de raffineries et
d'usines et les pertes d'emplois qui en découlent.
    Le prix moyen de l'aluminium, produit phare des exportations québécoises,
devrait s'établir à 1 900 USD la tonne en 2009, un recul sur le prix moyen de
2 500 USD la tonne en 2008. La quasi-totalité des exportations d'aluminium du
Québec est destinée aux secteurs de l'automobile et de l'habitation aux
Etats-Unis, qui, comme on le sait, sont durement frappés par la récession.
    Le secteur des produits chimiques, également très touché par la faiblesse
de la demande aux Etats-Unis, continuera de connaître des moments difficiles
après le déclin précipité des expéditions qu'il a connu à la fin de 2008. Dans
l'ensemble, les exportations de biens industriels du Québec devraient chuter
de 28 % en 2009, avant de connaître un léger redressement de 10 % en 2010.
    "La reprise modeste des exportations que nous prévoyons pour 2010
s'appuie largement sur l'amélioration des cours des métaux de base et des
produits chimiques. Le programme de relance budgétaire du gouvernement
américain devrait également pousser les expéditions de certains types de
machinerie et d'équipement. En parallèle, une modeste augmentation de la
demande des consommateurs américains aura un effet bénéfique sur les
expéditions d'automobiles et de camions."
    Selon nos prévisions, le secteur forestier, qui génère 14 % des
exportations de la province, n'est pas au bout de ses peines et les ventes de
produis forestiers à l'échelle international devraient reculer de 5 % en 2009.
Alors que les mises en chantier d'habitations aux Etats-Unis devraient
finalement se stabiliser en 2010, la demande pour le papier journal demeurera
faible, ce qui laisse prévoir une mollesse des prix dans le secteur des pâtes.
Dans l'ensemble, EDC prévoit une nouvelle contraction des exportations du
secteur forestier de l'ordre de 3 % en 2010.
    Comme plus de 60 % des expéditions du secteur québécois de l'aéronautique
sont destinées au marché américain, la faiblesse de la demande au sud de la
frontière aura des conséquences sur les marges bénéficiaires des exportateurs
québécois au cours des prochains mois. Malgré les carnets de commandes
remplis, le ralentissement de la demande qui s'est installé à la fin de 2008
se traduira par une baisse des expéditions jusqu'en 2010. Toutefois, grâce au
taux de change favorable, les recettes à l'exportation se maintiendront cette
année, mais les chiffres occulteront une baisse en pourcentage dans les deux
chiffres des expéditions. Les annulations de commandes enregistrées à ce jour
engendreront une baisse de 9 % des exportations en 2010.
    EDC prévoit une baisse de 22 % des exportations canadiennes en 2009,
suivie par une reprise de 7 % en 2010. A l'échelle du pays, la croissance
économique fléchira de 2 % en 2009 et connaîtra une légère remontée de 1,7 %
en 2010. Selon nos prévisions, le PIB mondial reculera de 1,3 % en 2009 pour
marquer un gain de 2,3 % en 2010. On trouvera les Prévisions à l'exportation
d'EDC sur le site Prévisions à l'exportation d'EDC se trouvent sur son site
Web : http://www.edc.ca/prévisions

    Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions
commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs
canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 300
entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses
connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200
marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu
dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle
figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la huitième année
consécutive.




Renseignements :

Renseignements: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, (613)
598-2904, Blackberry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.