Écoles spécialisées - Le Parti Québécois dénonce l'expulsion d'élèves autistes et exige une action immédiate du gouvernement

QUÉBEC, le 22 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Saint-Jérôme et chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, le député de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, Jean-François Lisée, ainsi que le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole en matière d'éducation et de persévérance scolaire, Alexandre Cloutier, exigent du gouvernement qu'il réintègre les élèves expulsés des écoles spécialisées en raison d'un manque de ressources, et qu'il s'engage à fournir aux enfants autistes et à leur famille tous les services dont ils ont besoin. En ce sens, le député de Rosemont a déposé, aujourd'hui à l'Assemblée nationale, une pétition signée par plus de 3000 personnes.

« En mai dernier, le premier ministre Philippe Couillard démontrait à quel point il manquait de compassion en affirmant que les services seraient rétablis une fois l'équilibre budgétaire atteint. Or, que répond-il, maintenant, à la protectrice du citoyen, qui affirme dans son plus récent rapport annuel que "des dossiers majeurs ne sont pas sur l'écran radar des pouvoirs publics, alors qu'ils sont lourds de conséquences sociales et économiques. Il en est ainsi […] en matière d'éducation, où les services devraient être mieux adaptés aux besoins des élèves en difficulté, notamment ceux qui présentent un trouble du spectre de l'autisme"? Quels correctifs compte-t-il apporter à la suite de cette sévère critique? Quand les enfants exclus de leur école y seront-ils réintégrés? Quelles solutions concrètes apportera son gouvernement pour que cesse cette pratique? », a demandé le chef de l'opposition officielle.

« Ces derniers mois, les médias ont rapporté nombre de cas d'enfants handicapés, en difficulté d'apprentissage ou aux prises avec des troubles d'adaptation ayant été expulsés de leur école. On leur offre bien quelques heures de scolarisation à la maison chaque semaine, mais cela se révèle nettement insuffisant. Cette pratique doit cesser; l'épanouissement et la réussite de ces enfants commandent leur réintégration à l'école », a pour sa part déclaré Jean-François Lisée.

Quant au député de Lac-Saint-Jean, il montre du doigt les récentes compressions effectuées par le gouvernement libéral. « Les coupes imposées au milieu de l'éducation affectent directement les services aux élèves, particulièrement les plus vulnérables. En manque de ressources spécialisées, des écoles doivent se résoudre à expulser les enfants qui demandent le plus d'attention, les laissant avec quelque cinq heures de scolarisation à la maison par semaine. Évidemment, cela ne suffit ni aux enfants ni à leurs parents, qui se retrouvent rapidement à bout de souffle », a ajouté Alexandre Cloutier.

Au moment du dépôt de la pétition au Salon bleu étaient présents, notamment, des parents d'enfants autistes ainsi que des artisans de la Fédération québécoise de l'autisme (FQA), initiateurs de la pétition. « Je tiens à souligner l'engagement de la FQA et de tous les autres groupes auprès des jeunes et des familles qui doivent vivre au quotidien avec le défi de la différence et composer avec les douloureuses compressions libérales dans les services sociaux », a conclu Jean-François Lisée.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.