Eau Secours! s'oppose à la continentalisation de l'eau et aux négociations secrètes qui l'entourent



    MONTREAL, le 17 avril /CNW Telbec/ - La Coalition québécoise pour une
gestion responsable de l'eau - Eau Secours! s'oppose à la continentalisation
de l'eau à des fins marchandes et de considérations géopolitique du continent.
En conséquence, elle demande au gouvernement Harper de cesser toute
négociation avec le gouvernement états-uniens ainsi qu'avec des groupes de
lobbyistes tels le Center for Strategic and International Studies des
Etats-Unis, le Conference Board du Canada et le Centro de Investigacisn y
Docencia Econsmicas du Mexique, quant à "la consommation d'eau, les transferts
d'eau, les déviations artificielles de l'eau en vrac et l'utilisation
conjointe optimale de l'eau disponible sur le continent", tel qu'il apparaît
dans les documents rendus disponibles par le Conseil des Canadiens.
    Une rencontre prévue à Calgary en avril 2007 sur le sujet inquiète au
plus "eau" point la Coalition Eau Secours!. Le message envoyé aux Canadiens
est clair : l'eau serait donc une ressource marchande comme une autre...
    Le président de la coalition, André Bouthillier, proteste : "Depuis quand
le gouvernement canadien a le mandat de négocier la souveraineté des
ressources nationales avec des groupes d'intérêts et des lobbyistes? Le
gouvernement n'a aucun mandat pour le faire. Je cherche encore un mandat écrit
par la Chambre des Communes et je ne trouve rien". Mis à part les eaux
limitrophes avec les Etats-Unis qui sont sous la juridiction d'un traité très
bien géré par la Commission mixte internationale et les eaux des territoires
amérindiens, la confédération a remis aux provinces la juridiction des eaux.
Le gouvernement fédéral n'a aucune autorité pour discuter de ce sujet.
    Eau Secours! a fait parvenir des lettres aux Premiers Ministres du Canada
et du Québec ainsi qu'à tous les chefs de partis politiques canadiens. Le but
est de sensibiliser tous et chacun quant au fait que nous sommes fiduciaires
de l'eau mondiale sur notre territoire et que nous ne devons ni la spolier, ni
la dilapider dans des aventures guerrières (considération géo politique) et
marchandes.
    La Coalition invite le Premier ministre du Québec à s'impliquer dans le
débat et à défendre à "tout crin" l'entente "Les ressources en eaux durables
du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent", signée à l'automne 2005
par huit Etats états-uniens, par l'Ontario et par le Québec quant à la
protection des eaux limitrophes des Grands Lacs et du Fleuve Saint-Laurent.
    Il est vrai, comme l'avance le ministre fédéral de l'Environnement, John
Baird, que "les lois fédérales et provinciales interdisent les dérivations et
exportations massives des eaux canadiennes". Dès lors, la Coalition
s'interroge sur la pertinence d'inclure le sujet à l'ordre du jour de la
réunion de Calgary. Nous sommes encore plus perplexes sur l'intérêt d'en
discuter avec des groupes de lobbyistes?




Renseignements :

Renseignements: Pour entrevue avec le président de la Coalition:
Caroline Perron, (514) 568-0777

Profil de l'entreprise

Coalition Eau Secours!

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.