EACL fait le point sur le réacteur NRU



    CHALK RIVER, ON, le 10 juin /CNW/ - Energie atomique du Canada limitée
(EACL) publie le rapport d'étape suivant sur la mise hors service non prévue
du réacteur NRU à ses laboratoires de Chalk River.
    EACL annonce que le retrait du combustible du réacteur NRU se poursuit,
63 barres de combustible ayant été retirées en date du 9 juin. Le réacteur NRU
comptait 100 barres au moment de sa mise hors service le 14 mai. De ce nombre,
81 servaient de combustible et les autres étaient utilisées dans la production
d'isotopes ou affectées au contrôle du réacteur.
    Le retrait complet des barres et la vidange subséquente de l'eau lourde
du réacteur devraient être terminés avant la fin du mois.
    Des mesures ont été prises pour réduire le débit de la fuite, notamment
par l'ajout d'une solution permettant de boucher temporairement la faille.
Cette mesure ne donnera toutefois pas de résultats avant un certain temps. Le
débit de la fuite demeure stable à environ 4kg/h. Une petite quantité de l'eau
qui fuit s'évapore, entraînant un rejet contrôlé de tritium dans l'air par le
système de ventilation du réacteur NRU. Bien que le taux de tritium dans l'air
demeure environ à 1/1 000 de la limite réglementaire, le niveau qui nécessite
la prise de mesures pour le dégagement de tritium dans l'atmosphère a été
dépassé cette semaine en raison de la fuite.
    La préparation en vue de l'inspection du caisson se poursuit.
L'équipement spécial a été commandé à cette fin. Un balayage au moyen
d'ultrasons et de sondes à courant de Foucault a été effectué sur la paroi
interne du caisson, dans une zone adjacente à la fuite. Il faudra plusieurs
jours pour en analyser les données.
    Une équipe de spécialistes du secteur a récemment tenu un atelier pour
passer en revue les techniques de nettoyage, d'inspection et de réparation du
caisson. EACL tiendra compte des avis formulés par ce groupe pour déterminer
la meilleure méthode de réparation.
    Hugh MacDiarmid, président et chef de la direction d'EACL, a déclaré :
"Nous considérons la production d'isotopes comme faisant partie de notre
mission centrale, pour le Canada, et bien sûr pour le monde. C'est pourquoi
nous devons reprendre la production dès qu'il sera sécuritaire et possible de
le faire. Le personnel d'EACL enquête 24 heures sur 24, et nous tirerons parti
de toute l'expertise qui s'offre à nous, qu'elle vienne de l'interne ou de
l'externe, afin que les esprits les plus éclairés nous aident à résoudre ce
problème."
    Nous pourrons en dire davantage sur une date de reprise du service une
fois que nous aurons pris une décision définitive quant à la technique de
réparation choisie. EACL maintient des communications étroites avec la CCSN
sur l'état du réacteur NRU, et des inspecteurs de la sécurité de la CCSN
supervisent tous les travaux effectués sur le réacteur NRU à Chalk River.
    EACL confirme qu'il n'y a aucun danger pour les travailleurs, le public,
l'environnement ou la sécurité nucléaire. EACL présentera des mises à jour à
la CCSN et aux parties intéressées lorsqu'elle disposera de nouveaux
renseignements.

    Les parties intéressées peuvent recevoir des mises à jour en temps réel
lorsque des nouvelles paraissent sur le site Web d'EACL, en s'inscrivant aux
fils RSS (Really Simple Syndication) à l'adresse www.aecl.ca.





Renseignements :

Renseignements: Dale Coffin, Directeur, Communications d'entreprise
EACL, 1-866-886-(AECL) 2325

Profil de l'entreprise

Énergie atomique du Canada Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.