EACL fait le point sur le réacteur NRU



    CHALK RIVER, ON, le 27 mai /CNW/ - Energie atomique du Canada limitée
(EACL) publie le rapport d'étape suivant sur la mise hors service non prévue
du réacteur NRU à ses laboratoires de Chalk River.
    Le lundi 18 mai, EACL a indiqué que le réacteur NRU demeurerait hors
service pendant plus d'un mois pour permettre l'inspection et la réparation
d'une fuite d'eau lourde dans le caisson du réacteur. Depuis, le personnel
d'EACL travaille sans relâche pour terminer l'inspection initiale du caisson
du réacteur.
    La source de la fuite d'eau lourde a été découverte : elle se trouve à la
base du caisson du réacteur, à un endroit où le mur extérieur du caisson
présente de la corrosion. L'inspection initiale de la circonférence complète
du mur externe à la base du caisson du réacteur à l'aide d'imageurs à distance
est maintenant terminée. Elle a révélé la présence d'autres points de
corrosion sur le mur extérieur du caisson qui nécessiteront un examen plus
poussé. Du matériel de contrôle est en préparation en vue de l'inspection
intérieure du caisson du réacteur.
    "Des procédures de diagnostic complexes sont requises afin d'établir la
nature exacte et l'ampleur des réparations nécessaires avant de remettre en
service le réacteur NRU de manière sécuritaire", a indiqué le vice-président
directeur et chef de l'exploitation d'EACL, Bill Pilkington. "D'après nos
constatations préliminaires, nous estimons maintenant que le réacteur NRU sera
hors service pendant au moins trois mois."
    Hugh MacDiarmid, président et chef de la direction d'EACL, a ajouté :
"Jusqu'à ce que toutes les inspections soient terminées, il est prématuré pour
l'instant d'avancer une date définitive pour la remise en service du réacteur
NRU. Nous tenons à assurer la population canadienne que notre équipe de
spécialistes ne ménage aucun effort pour corriger la situation le plus
rapidement possible, et ce, tout en respectant chacune des procédures de
sécurité prescrites. Nous continuerons à faire le point sur la situation
régulièrement dès que nous en saurons davantage sur l'état du caisson du
réacteur et les réparations requises."
    EACL a également abaissé le niveau d'eau lourde dans le caisson du
réacteur. A la suite de cette mesure, le débit de fuite initial de 5 kg/h a
été réduit du quart environ. L'eau lourde est complètement retenue et stockée
dans des barils spécialement conçus à cet effet.
    En raison du débit d'air élevé dans le secteur, une petite quantité de la
fuite s'évapore, ce qui provoque un rejet contrôlé de tritium dans le système
de ventilation du bâtiment du réacteur NRU. Bien que cette fuite de tritium
soit bien en deçà des limites réglementaires, elle a atteint un niveau qui
nécessite la prise de mesures. Cette fuite ne pose aucun danger pour le public
ni pour nos travailleurs, mais le niveau atteint exige qu'EACL fasse un
rapport aux parties intéressées et à la Commission canadienne de sûreté
nucléaire (CCSN) à des fins administratives.
    EACL confirme que cette fuite ne pose aucun danger pour les travailleurs,
le public, l'environnement ou la sécurité nucléaire. EACL fera des mises à
jour à la CCSN et aux parties intéressées lorsqu'elle disposera de nouveaux
renseignements. Un point de presse détaillé est prévu la semaine prochaine.





Renseignements :

Renseignements: Dale Coffin, Directeur, Communications d'entreprise,
EACL, 1-866-886-(AECL) 2325

Profil de l'entreprise

Énergie atomique du Canada Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.