Durs durs les lundis pour les Québécois!



    Une récente étude du Conseil canadien pour un meilleur sommeil démontre
    que la fatigue du lundi n'est pas un mythe : un Canadien sur quatre
    éprouve un manque de sommeil et près de la moitié des Québécois affirment
    que c'est le lundi qu'ils se sentent le plus fatigués

    MONTREAL, le 29 oct. /CNW/ - D'après une nouvelle étude du Conseil
canadien pour un meilleur sommeil (CCMS) publiée aujourd'hui, le niveau
d'énergie des Canadiens est comparable à un parcours de montagnes russes. En
effet, le niveau d'énergie des Canadiens fluctue considérablement au cours
d'une journée, allant du sommet d'énergie le matin au regain du soir, en
passant par le coup de barre de l'après-midi. De plus, un Canadien sur quatre
éprouve en général un manque de sommeil réparateur. Pendant la nuit du
dimanche 4 novembre, ils pourront bénéficier d'une heure de sommeil
supplémentaire car dès 2 h, heure de l'est, nous reculerons montres et
horloges d'une heure.
    Selon l'échelle de somnolence Epworth, un outil dont se servent les
professionnels du sommeil pour diagnostiquer les troubles du sommeil, l'étude
du CCMS a démontré que près d'un Canadien sur quatre (23 %) est privé de
sommeil réparateur, si l'on en juge par leur propension à s'assoupir ou à
s'endormir dans certaines situations : lorsqu'ils s'assoient pour lire, au
théâtre ou en voiture par exemple.
    "Notre étude démontre que de nombreux Canadiens doivent compenser durant
la journée pour le manque de sommeil accumulé", explique David MacDonald,
vice-président, Environics Research Group, qui a dirigé l'étude pour le
Conseil canadien pour un meilleur sommeil. "Passer la journée et la semaine à
somnoler et s'endormir, comme les Canadiens semblent le faire, n'est pas un
bon exemple de gestion efficace de son cycle d'énergie."

    Le cycle d'énergie des Canadiens : "des montagnes russes"

    Selon l'étude du Conseil canadien pour un meilleur sommeil, les Canadiens
sont plutôt de type matinal. En effet, près de quatre Canadiens sur dix (37 %)
affirment que c'est entre 6 h et 9 h qu'ils se sentent le plus énergiques. Par
la suite, le niveau d'énergie de la plupart des gens diminue considérablement
pour atteindre le niveau le plus bas en fin d'après-midi, entre 15 h et 18 h.
Un regain d'énergie survient en soirée, après le souper.
    Par ailleurs, bon nombre de Canadiens sont gravement atteints du
"syndrome du lundi". En effet, 31 % d'entre eux affirment que le jour où ils
se sentent le plus somnolents est le lundi. Le vendredi (17 %) et le dimanche
(13 %) sont les deux autres jours le plus souvent mentionnés. C'est encore
plus vrai dans le cas du Québec où 40 % des répondants trouvent les lundis
très difficiles.

    
    Couche-tôt et lève-tôt : les heures de sommeil et d'éveil des Canadiens

    -   En moyenne, les Canadiens se lèvent à 6 h 50. Les Canadiens de
        l'Atlantique sont ceux qui se lèvent le plus tôt (6 h 43), tandis que
        les résidents du Manitoba et de la Saskatchewan sont ceux qui se
        lèvent le plus tard (7 h).
    -   En moyenne, les Canadiens se couchent à 22 h 06. Les résidents de la
        Colombie-Britannique sont des oiseaux de nuit (ils se couchent en
        moyenne à 22 h 53), alors que les Canadiens de l'Atlantique sont ceux
        qui se mettent au lit le plus tôt (21 h 11).
    -   Au moins 20 % des Canadiens se lèvent très tôt (entre 3 h et 6 h).
    -   Environ 15 % des Canadiens sont de véritables noctambules (ils se
        couchent entre minuit et 3 h).
    -   La fin de semaine, les Canadiens se lèvent habituellement une heure
        plus tard, soit à 8 h 02.
    -   Toutefois, le quart des Canadiens se réveillent entre 9 h et midi la
        fin de semaine, comparativement à un faible 4 % qui se réveillent à
        ces heures pendant la semaine.

    Avions, trains et automobiles

    -   Lorsqu'on leur a demandé d'indiquer les endroits les plus étranges où
        ils se sont endormis, 19 % des répondants ont fait référence à un
        moyen de transport, comme l'autobus, l'avion ou le bateau, alors que
        13 % ont mentionné un endroit à l'extérieur ou un lieu public comme
        un parc ou un stade.
    -   Les résidents de l'Ontario (24 %) et de la Colombie-Britannique
        (22 %) sont ceux qui s'endorment le plus souvent dans les transports
        en commun.

    "Le fait d'avoir un horaire de sommeil régulier tous les jours constitue
la clé d'un meilleur sommeil", indique le Dr. Roger Godbout, Professeur à
l'Université de Montréal et Directeur du Laboratoire de recherche sur le
sommeil de l'Hôpital Rivière-des-Prairies. "Un sommeil de bonne qualité est
essentiel si l'on veut bien fonctionner pendant la journée sans avoir
d'importantes variations du niveau d'énergie".

    Quelques mesures à prendre pour favoriser un meilleur sommeil

    -   Evitez de vous coucher plus tard qu'à l'habitude samedi prochain
        simplement parce que vous savez que vous bénéficierez d'une heure de
        sommeil supplémentaire. Maintenez le rythme naturel de votre corps en
        vous couchant et en vous levant à la même heure à chaque jour - même
        la fin de semaine.
    -   Prenez conscience des moments de la journée pendant lesquels vous
        êtes à votre meilleur et ceux pendant lesquels vous devez prendre une
        pause. Si vous avez tendance à vous assoupir en après-midi, faites
        une petite promenade - les siestes de fin d'après-midi peuvent nuire
        à une bonne nuit de sommeil. Les Québécois sont en général les plus
        dégourdis, car la moitié des répondants québécois (comparativement à
        la moyenne nationale de 38 %) préfèrent être actifs que d'aller se
        coucher.
    -   Evitez de vous fier sur la consommation de caféine pour vous redonner
        de l'énergie. Evitez les mets copieux et prenez soin de terminer
        votre repas au moins deux heures avant l'heure du coucher afin de
        favoriser un sommeil réparateur. Les Québécois sont ceux qui se
        sentent le plus fatigués après avoir mangé. En effet, 28 % des
        répondants québécois affirment avoir le goût de s'endormir après le
        repas.
    -   Une bonne nuit de sommeil dans votre propre lit constitue la
        meilleure solution. Vérifiez régulièrement votre matelas pour vous
        assurer qu'il vous procure tout le soutien et le confort dont vous
        avez besoin chaque nuit. En moyenne, un matelas procure confort et
        soutien pendant huit à dix ans.
    

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'importance d'un sommeil
réparateur ou pour recevoir des conseils pour l'achat d'un nouveau matelas,
visitez le site Internet du Conseil canadien pour un meilleur sommeil
(www.bettersleep.ca).

    A propos du Conseil canadien pour un meilleur sommeil (CCMS)

    Créé en 2002, le Conseil canadien pour un meilleur sommeil a pour but de
sensibiliser les Canadiens à l'importance de bien dormir pour avoir une bonne
santé et une qualité de vie supérieure. Son rôle est aussi d'informer les
Canadiens sur l'importance d'acheter un matelas et un sommier de bonne qualité
et de les remplacer régulièrement. Le CCMS compte plus de 450 fabricants,
détaillants et fournisseurs de pièces de matelas.

    A propos du sondage

    Ce sondage a été effectué au Canada par Environics Research Group pour le
Conseil canadien pour un meilleur sommeil. Les entrevues téléphoniques se sont
déroulées du 21 au 27 septembre 2007. Les résultats du sondage proviennent
d'un échantillon de 1 003 Canadiens âgés de 18 ans et plus. La marge d'erreur
est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

    
    Avis aux rédacteurs en chef
    ---------------------------
    Les résultats des sondages régionaux sont disponibles
        -  Le tableau qui illustre les variations des niveaux d'énergie des
           Canadiens dans une journée est disponible sur CNW.
    

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/





Renseignements :

Renseignements: Miriam Lauzon ou Natacha Gouveia, Capital-Image, (514)
739-1188, poste 235/224 mlauzon@capital-image.com, ngouveia@capital-image.com

Profil de l'entreprise

LE CONSEIL CANADIEN POUR UN MEILLEUR SOMMEIL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.