Du rêve à la réalité: la réussite des élèves, une responsabilité partagée



    MONTREAL, le 26 mai /CNW Telbec/ - La Commission scolaire de Montréal
(CSDM) réunit aujourd'hui quelque 400 personnes mobilisées pour la réussite
scolaire des élèves montréalais. Représentant les milieux scolaire,
communautaire et institutionnel, ces participants feront le point sur les
défis de l'éducation à Montréal afin de définir une démarche commune qui
favorisera la réussite scolaire des élèves. Le colloque s'ouvrira avec un
portrait de situation de l'évolution du milieu montréalais suivi d'un panel.
Les participants répondront à la question: pourquoi les jeunes montréalais
réussissent-ils moins bien que les autres et quels sont les facteurs
responsables de cette situation?
    Grâce au portrait de situation qui sera présenté, la CSDM et nombre de
ses partenaires seront bien au fait des changements qui, au fil des ans, ont
eu un effet négatif sur la réussite scolaire des jeunes. Trois enjeux sont
ciblés: l'immigration, l'évolution de la famille ainsi que la défavorisation.
Intimement liés, ces enjeux sont associés à des facteurs de risque importants,
principalement d'ordre social, qui ont une influence directe sur la réussite
et la persévérance scolaire.
    Or, les recherches démontrent qu'il faut créer un contexte social
favorable à la réussite scolaire, contexte qui ne peut être amélioré que si
l'ensemble des acteurs interpellés y travaillent. A la CSDM, nous croyons que
les projets, les interventions et les liens tissés avec la communauté peuvent,
s'ils sont cohérents avec l'approche et le programme pédagogique de l'école,
aider à faire réussir les élèves. De nos jours, l'école porte de lourdes
responsabilités et le contexte social particulièrement difficile de Montréal
nous incite encore plus à considérer les acteurs du milieu comme des
partenaires à part entière dans la recherche de solutions aux défis que doit
surmonter l'école.
    Comme le rappelle la présidente de la CSDM, Mme Diane De Courcy, "la
Commission scolaire s'engage à mettre en place tous les moyens afin de
favoriser la réussite scolaire de chacun de ses élèves. Mais nous constatons
que les efforts qui y sont consacrés ne suffisent plus. Demandons-nous
maintenant comment, comme citoyen ou communauté, pouvons-nous faire mieux?".
    Aujourd'hui, l'école s'engage à travailler encore mieux pour faire
réussir ses élèves. Mais elle ne pourra y arriver seule, elle doit être
accompagnée de toute la communauté. C'est le message que souhaite lancer la
CSDM.

    La Commission scolaire de Montréal compte 90 000 élèves répartis dans 128
écoles primaires, 34 écoles secondaires, 5 écoles offrant les deux ordres
d'enseignement (primaire et secondaire), 16 centres d'éducation des adultes et
8 centres de formation professionnelle.

    DONNEES STATISTIQUES SUR LA POPULATION SCOLAIRE DE LA CSDM

    Immigration

    
    Formation générale des jeunes

    - En 2008-2009, 25 % des élèves sont nés à l'extérieur du Québec
    - En 2008-2009, 50 % des élèves n'ont pas le français comme langue
      maternelle
    - Les élèves de la CSDM proviennent de 193 lieux de naissance différents

    Formation générale des adultes

    - 66 % des élèves adultes sont nés à l'extérieur du Québec
    - 29 % des élèves adultes ont le français comme langue maternelle

    Formation professionnelle

    - 36 % des élèves sont nés à l'extérieur du Québec
    - 74 % des élèves ont le français comme langue maternelle

    L'immigration ne constitue pas un facteur de risque pour la réussite
scolaire. Ce sont les facteurs sociaux, familiaux, personnels et
interpersonnels difficiles dans les premières années d'immigration qui sont un
facteur de risque face à la réussite scolaire.

    Evolution de la famille

    Monoparentalité

    - En 2006, 21 % des jeunes de 5 à 9 ans vivent dans une famille
      monoparentale
    - A l'âge de 8 ans, 30 % des jeunes ont déjà connu la monoparentalité

    Participation des femmes au marché du travail

    - En 2006, 61 % des femmes ont un emploi comparativement à 30 % en 1976

    Défavorisation

    - En 2007-2008, 42 % des élèves de la formation générale des jeunes
      résident dans une famille à faible revenu
    - En 2007-2008, 24 % des élèves de la formation générale des jeunes
      résident dans une famille dont l'indice du milieu socioéconomique est
      faible
    




Renseignements :

Renseignements: Alain Perron, relations avec les médias, (514) 596-6118,
poste 6117, Cellulaire: (514) 573-9923

Profil de l'entreprise

Commission scolaire de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.