Du 3e rang des régions du Québec au 8e rang en seulement 4 mois: la Chaudière-Appalaches sur le point de franchir la moyenne québécoise du taux de chômage



    MONTMAGNY, QC, le 21 janv. /CNW Telbec/ - Reconnue comme étant une région
à caractère manufacturier, Chaudière-Appalaches subit les coups de la
conjoncture économique liée aux facteurs de la mondialisation, de
l'appréciation du dollar canadien, de la récession (non-confirmée) aux
Etats-Unis ainsi que de la fiscalité québécoise, prenant en compte l'iniquité
de la fiscalité avantageant les entreprises des régions ressources.
    Selon l'Institut de la statistique du Québec, les chiffres des quatre
derniers mois confirment que la région de la Chaudière-Appalaches vit
actuellement la plus forte augmentation du taux de chômage au Québec, soit une
hausse de 2,2 %. Le taux de chômage s'est donc rapproché de la moyenne
québécoise puisqu'il a grimpé, de 4,6 % à 6,8 %(1), de septembre à décembre
2007. De plus, ces données associées à un ensemble d'indicateurs économiques
tels que : le revenu personnel disponible per capita plus bas que la moyenne
québécoise, la sous-scolarisation, le taux de suicide parmi les plus élevés au
Québec, inquiètent la Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches
(CRE).
    Nonobstant la croissance économique des villes de Lévis et de
Saint-Georges, alors que l'écart entre le taux de chômage du Québec de 7 % et
celui de la région de la Chaudière-Appalaches de 6,8 %, n'est plus que de
0,2 % (alors qu'il était de 2,3 % en septembre 2007), la CRE dénote une
tendance de fond puisque la région de la Chaudière-Appalaches perd des
emplois.
    D'autre part, cette tendance a été confirmée par le président de
l'Institut économique de Montréal, M. Paul Daniel Muller, dans le cadre d'une
rencontre organisée par la Chambre de commerce de Québec, le 15 janvier
dernier. C'est à titre de conférencier invité que M. Muller, lors de l'annonce
de ses perspectives 2008, a précisé que les régions centrales manufacturières
encaissaient le choc de l'appréciation du dollar. Il a également mentionné, en
référence au programme des mesures fiscales aux régions ressources : Je suis
de l'avis de ceux qui pensent que c'est une mauvaise mesure.
    Une déclaration qui est venue encore une fois réaffirmer les impacts
négatifs des deux mesures fiscales que dénonce publiquement la CRE de la
Chaudière-Appalaches depuis l'automne 2005, soit l'impôt zéro pour les PME
manufacturières et le crédit d'impôt remboursable pour les activités de
transformation.
    Nous constatons la position prise par l'Institut économique de Montréal
dans ce dossier. En effet, cela fait déjà près de trois ans que la région de
la Chaudière-Appalaches fait suivre des recommandations au gouvernement du
Québec à ce sujet. Nous avons même suggéré la mise en place d'une politique de
développement économique basée sur quatre axes d'intervention : Productivité,
Innovation, Formation et Exportation. L'automne dernier, nous avons pris
connaissance des résultats de l'Etude KPMG, qui a démontré que les conditions
concurrentielles dans lesquelles opèrent les entreprises en régions centrales
et métropolitaines par rapport aux entreprises en régions ressources, grâce à
ces mesures fiscales, ont changé, a fait savoir le président de la CRE,
M. Réal Laverdière.
    Par ailleurs, M. Laverdière a indiqué que les données mentionnées
ci-dessus confirment l'urgence pour le gouvernement du Québec d'agir dans ce
dossier. Enfin, la CRE souligne qu'elle attend avec impatience le rapport du
groupe de travail Gagné sur les aides fiscales aux régions ressources et à la
nouvelle économie, rapport qui devait être publié en décembre 2007.

    On rappelle que la CRE constitue l'interlocuteur privilégié du
gouvernement du Québec en matière de développement régional. Elle a
principalement pour mandat d'encourager le développement régional de la
Chaudière-Appalaches, de favoriser la concertation des partenaires régionaux
et de donner, le cas échéant, des avis au gouvernement.

    
    -------------------
    (1) Référence: Institut de la statistique du Québec; Caractéristique du
        marché du travail: données mensuelles désaisonnalisées - Les regions
        du Québec; Décembre 2007 (mise à jour au 11 janvier 2008).
    




Renseignements :

Renseignements: Laurent Lampron, Directeur général, (418) 248-8488;
Source: Sylvie Fortin, Conseillère en communication,
sfortin@chaudiere-appalaches.qc.ca

Profil de l'entreprise

Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.