Du 14 au 19 février, le FRAPRU prendra la route pour le logement social

MONTRÉAL, le 11 févr. /CNW Telbec/ - C'est pour faire pression sur le gouvernement Charest en vue de son prochain budget que des dizaines de membres du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) participeront à une caravane qui les mènera, du 14 au 19 février, dans les villes de Gatineau, Montréal, Châteauguay, Sherbrooke, Trois-Rivières, La Tuque, Saguenay et Québec. Des actions seront organisées dans chacune des villes visitées pour démontrer la gravité des problèmes de logement et d'itinérance, ainsi que la nécessité d'investissements substantiels en logement social. Le tout se terminera par une grande manifestation nationale à Québec, le samedi 19 février.

Du logement dans le budget

Le FRAPRU exige que le budget du ministre des Finances, Raymond Bachand, prévoie du financement pour de nouveaux logements sociaux. Il précise que les 3000 logements annoncés dans le budget du 30 mars 2010 sont, à toutes fins pratiques, déjà épuisés.

De plus, il estime qu'il est temps que le gouvernement Charest mette fin à l'incertitude continuelle sur l'avenir du logement social, en annonçant un plan d'investissement sur plusieurs années. Une telle demande est partagée par l'ensemble des intervenants dans le domaine, de même que par plusieurs grandes municipalités dont Montréal et Québec. Même si le ministre Bachand s'est montré ouvert à une telle possibilité lors d'une rencontre récente avec le FRAPRU, celui-ci veut s'assurer que cette ouverture résistera aux arbitrages difficiles auxquels le gouvernement devra se livrer en vue du budget, surtout dans un contexte d'objectif de retour au déficit zéro en 2013-2014.

Compte tenu de la gravité et de l'urgence des problèmes de logement et d'itinérance, le FRAPRU revendique 50 000 logements sociaux en cinq ans.

Il appuie cette demande sur des données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement qui affirme que 260 700 ménages locataires québécois ont des besoins impérieux de logement, parce qu'ils consacrent une part trop importante de leurs revenus pour se loger ou parce qu'ils habitent un logement qui n'est pas de qualité ou de taille convenables. Les organismes intervenant auprès des personnes itinérantes estiment par ailleurs leur nombre à au moins 30 000. Enfin, même si la pénurie de logements locatifs qui dure depuis 2000 tend à se résorber lentement à l'échelle du Québec, plusieurs centres urbains, dont la région métropolitaine de Québec et les trois principales villes de l'Abitibi, sont encore aux prises avec une sévère rareté d'appartements, en particulier pour les familles.

Un programme ambitieux

La caravane s'amorcera à Gatineau le lundi 14 février par une prise de terrain symbolique. Formée au départ d'une dizaine de locataires, elle grossira au fur et à mesure de ses déplacements. À chacun des endroits visités, le FRAPRU présentera une facette différente de la réalité du logement.

Son premier arrêt se fera à Montréal où une manifestation et une action surprise seront organisées dans l'après-midi du 14, suivies d'une soirée publique sous le thème « Squats et droit au logement à Montréal ».

Le 15, la caravane prendra la route de Châteauguay pour une manifestation et une expropriation symbolique avant de se diriger vers Sherbrooke où une soirée publique est au programme. Elle portera sur l'histoire des luttes pour le droit au logement dans cette ville.

La journée du 16 commencera par une action à Sherbrooke. La caravane se rendra ensuite à Trois-Rivières où une soirée publique abordera le thème des luttes des sans terre, des sans logis et des sans voix à travers le monde.

Le 17, la caravane fera un arrêt à la Tuque pour une action surprise au bureau de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Julie Boulet. Une rencontre aura aussi lieu avec le Centre d'amitié autochtone. Saguenay représentera l'étape suivante. Une assemblée publique y aura lieu en soirée sur les tarifications et les compressions budgétaires dans les services publics.

Le 18 au matin, une prise de terrain symbolique sera organisée à Saguenay. La caravane prendra ensuite la direction de Québec pour une action surprise et une soirée publique sur la place des locataires à faible revenu dans les écoquartiers planifiés par la Ville.

Le 19, plusieurs centaines de personnes venues des quatre coins du Québec rejoindront les participants et les participantes de la caravane. La manifestation partira à 13h30 du Manège militaire pour se diriger vers le Ministère des Finances où une action symbolique marquera la fin de la marche et de la caravane.


SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant (514) 522-1010; (514) 919-2843 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.