Droits de scolarité - Les principales associations patronales exhortent le gouvernement à maintenir le cap

MONTRÉAL, le 9 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Les principales associations patronales du Québec (Fédération des chambres de commerce du Québec, Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, Conseil du patronat du Québec et Manufacturiers et exportateurs du Québec) ont joint leur voix ce matin pour exhorter le gouvernement du Québec de maintenir sa décision de hausser les droits de scolarité de 325 dollars par année au cours des cinq prochaines années et ce afin de combler le manque à gagner des universités.

« L'éducation est le plus bel investissement qu'une personne peut faire dans sa vie et il ne s'agit pas ici d'un débat sur l'accessibilité puisque le gouvernement a déjà dit qu'il augmenterait l'aide aux étudiants dans le besoin, a déclaré Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. Nous croyons qu'il est important pour le Québec de maintenir un financement adéquat afin que la formation des étudiants soit de grande qualité. Les étudiants québécois ne contribuent que pour 12,7 % contre 25 % dans le reste du Canada créant un manque à gagner de 700 millions de dollars. »

« L'état des finances publiques ne nous permet plus collectivement de maintenir le statu quo en matière de droits de scolarité. Les montants qui seront dorénavant exigés des étudiants permettront, à terme, de redonner à notre système d'éducation un peu plus d'oxygène pour assurer son financement et son développement. Dans ce contexte, nous croyons que le milieu étudiant a tout intérêt à accepter cette légère augmentation de frais de scolarité dont les retombées seront bénéfiques pour eux, pour ceux qui leur succéderont et pour toute notre société », a fait valoir Mme Martine Hébert, vice-présidente, Québec de la FCEI.

« Dans le contexte de concurrence mondiale actuel, les institutions universitaires québécoises se doivent de rester compétitives afin d'attirer les meilleurs chercheurs et les meilleurs étudiants et cela passe nécessairement par un financement adéquat. Compte tenu de la situation actuelle des finances publiques, il serait irresponsable d'alourdir la facture payée par les contribuables et les employeurs sans demander aux étudiants de faire également leur part. Le gouvernement doit s'assurer, entre autres, que l'aide financière aux études soit adaptée aux besoins réels des étudiants et que les universités favorisent l'atteinte de meilleurs résultats, notamment quant au nombre de diplômes délivrés », a ajouté le président du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval.

« L'excellence universitaire n'est pas optionnelle et l'enjeu financier est plus que jamais au cœur de leur performance. Le rôle des universités dépasse d'ailleurs celui de l'éducation : elles sont vitales pour le dynamisme de la R-D, du système d'innovation et donc pour l'avenir économique du Québec. Il faut absolument rééquilibrer la structure financière des universités québécoises en faveur d'un engagement plus fort de la part de ses bénéficiaires et donc plus porteur pour une construction collective et durable d'une économie du savoir » a précisé M. Simon Prévost, président de Manufacturiers et exportateurs du Québec.

SOURCE FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements :

Mathieu Filion
Directeur des communications par intérim
Fédération des chambres de commerce du Québec
(514) 844-9571, poste 3242
mathieu.filion@fccq.ca

Marie Vaillant
Directrice des communications
Fédération canadienne de l'entreprise indépendante
(514) 861-3234
marie.vaillant@fcei.ca

Patrick Lemieux
Conseiller - Communications
Conseil du patronat du Québec
(438) 886-9804
plemieux@cpq.qc.ca

Kareen Pate
Coordonnatrice - Affaires publiques
Manufacturiers et exportateurs du Québec
(514) 866-2774, poste 2125
kareen.pate@meq.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.