Donnons suite au rapport forestier, dit le syndicat



    OTTAWA, le 5 juin /CNW Telbec/ - Le rapport du Comité permanent des
ressources naturelles sur l'industrie forestière canadienne ne traduit pas
l'urgence du besoin de régler la crise que vit cette industrie, selon Dave
Coles, président du syndicat le plus grand du secteur forestier du Canada.
    "Dans une industrie où des emplois sont éliminés chaque jour et dont la
situation menace des communautés entières d'une mort certaine, c'est
maintenant qu'il faut agir", dit-il, "et non dans des mois".
    M. Coles met en garde contre la recommandation du Comité d'encourager les
fusions et les acquisitions dans l'industrie. "C'est ce que revendiquent
depuis longtemps les grandes entreprises. Mais il y a amplement de preuves
selon lesquelles la consolidation n'est pas la façon de régler des difficultés
telles que celles qu'éprouve le secteur forestier. En fait, dans bien des cas,
les fusions ont comporté l'acquisition d'énormes dettes qui ont donné lieu à
des fermetures d'usine."
    Le syndicat applaudit cependant certaines recommandations, y compris
l'appel à la tenue d'un sommet national :
    "Nous sommes heureux que la recommandation de la tenue d'un sommet
national de tous les intervenants de l'industrie ait été retenue, mais le
bémol accordant au ministre Gary Lunn 120 jours pour répondre à l'idée est
exaspérant. Comme les travailleurs et travailleuses forestiers et leurs
familles le savent très bien, il peut se passer bien des choses en quatre
mois.
    "Nous applaudissons l'accent mis sur les stimulants fiscaux de
l'investissement dans la R-D. Nous espérons que la déduction pour
amortissement accéléré incitera l'industrie à se doter de la technologie
nécessaire pour profiter de la tendance à produire des biocarburants verts.
    "De plus, nous trouvons encourageant de voir que la stimulation du
développement des biocarburants verts et de l'innovation environnementale est
une priorité car nous croyons que c'est le complément de l'industrie actuelle.
Toutefois, nous ne trouvons pas que les biocarburants doivent remplacer les
priorités forestières traditionnelles. Ils devraient être développés en tant
que complément permettant d'exploiter des déchets autrement inutilisables."




Renseignements :

Renseignements: Dave Coles, président du SCEP, (613) 299-5628

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.