DONNER LA PRIORITÉ À L'ÉDUCATION COMMANDE DES ACTIONS BEAUCOUP PLUS SIGNIFICATIVES POUR LE COLLÉGIAL

Publication du texte de consultation de la Coalition pour l'avenir du Québec en matière d'éducation

MONTRÉAL, le 12 avril /CNW Telbec/ - Après un premier examen du « texte de consultation sur l'éducation » publié ce matin par la Coalition pour l'avenir du Québec, la Fédération des cégeps considère que c'est une vision réductrice de l'éducation, et en particulier de l'enseignement collégial, qui est proposée à la population québécoise. « On ne peut réduire l'enseignement supérieur au nombre de diplômés qui sortent des collèges et des universités. C'est pourtant sous cet angle, principalement, que la Coalition envisage le développement des collèges », a affirmé M. Jean Beauchesne, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

La Coalition accorde à l'éducation la « priorité absolue », ce à quoi la Fédération souscrit pleinement. Mais cela commande des propositions beaucoup plus consistantes pour le réseau collégial que celles dévoilées aujourd'hui. Les enjeux auxquels les cégeps font face sont très significatifs — fluctuations démographiques, pressions du marché du travail, essor de la formation aux adultes, développement de la recherche, entre autres —et doivent impérativement faire partie d'une vision intégrée et cohérente de l'avenir de l'éducation au Québec… surtout lorsqu'on vise, comme la Coalition, à faire du système éducatif québécois « l'un des meilleurs au monde d'ici 2020 ».

Sur certaines propositions de la Coalition

Il est clair que les cégeps sont déjà mobilisés pour soutenir la réussite et la diplomation de leurs étudiants. Le pourcentage d'étudiants qui obtiennent un diplôme collégial est en constante progression, s'élevant actuellement à 72 % (et non à 63 % comme le stipule le document). C'est dans la perspective d'améliorer la réussite de leurs étudiants que les cégeps ont pris l'initiative, en 2001, de se doter de plans institutionnels de réussite, une initiative à laquelle M. François Legault avait d'ailleurs adhéré lorsqu'il était ministre de l'Éducation. Les cégeps préparent actuellement la 4e mouture de ces plans, centrés sur des objectifs et des mesures adaptés au profil des différentes clientèles, et comportant des mécanismes rigoureux de suivi.

Par ailleurs, la Fédération considère, comme la Coalition, qu'il est important de revaloriser la profession enseignante — une préoccupation qui doit aussi concerner le personnel enseignant du réseau collégial. Une éventuelle mise en œuvre de la proposition d'augmenter le salaire du personnel enseignant au primaire-secondaire devra nécessairement être suivie d'ajustements pour le personnel enseignant du réseau collégial.

Enfin, la Fédération est en accord avec la volonté d'alléger les mécanismes de contrôle et de reddition de comptes au collégial mais elle s'interroge sérieusement sur les moyens proposés par la Coalition. Ainsi, l'hypothèse d'uniformiser les programmes d'études collégiales est à contre-courant de l'évolution souhaitée par les collèges et contraire à la nature même de l'enseignement supérieur, où doit prévaloir une autonomie certaine.



SOURCE FEDERATION DES CEGEPS

Renseignements :

Caroline Tessier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES CEGEPS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.