DLL-88 - Evénements survenus sur la route 148 et sur l'autoroute 50 - David Whissell, la Sûreté du Québec et le ministère des Transports font le point



    SAINT-JEROME, QC, le 14 mars /CNW Telbec/ - Le député d'Argenteuil,
monsieur David Whissell, la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC d'Argenteuil et du
poste autoroutier Laurentides ainsi que le ministère des Transports ont tenu
aujourd'hui un point de presse concernant les événements survenus sur
l'autoroute 50 et sur la route 148, dans la MRC d'Argenteuil, au cours de
l'année 2007. En premier lieu, le ministère des Transports confirme que les
caractéristiques géométriques de ces deux routes sont sécuritaires. La hausse
du nombre d'accidents mortels survenus au cours de l'année dernière représente
une situation exceptionnelle; il ne s'agit pas d'une tendance à la hausse.

    Analyse des événements survenus sur la route 148

    Tous les événements qui surviennent sur le réseau routier sont rapportés
et analysés par la Sûreté du Québec et le ministère des Transports. En 2007,
6 accidents mortels sont survenus sur la route 148, entre les limites ouest de
Grenville-sur-la-Rouge et de l'autoroute 50 à Brownsburg-Chatham. Entre 1990
et 2006, la moyenne des accidents mortels a été de 2,7 par année avec un
maximum de 5. Par contre, la moyenne entre 2000 et 2006 a été de 2,0 accidents
mortels par année avec un maximum de 3. L'année 2000 correspond à celle
suivant l'asphaltage des accotements. Depuis cette mesure d'amélioration, on y
constatait une réduction marquée des accidents mortels. Selon l'analyse des
rapports d'accidents de 2007, les causes concernant les accidents mortels sur
la route 148 sont liées aux comportements humains non adaptés aux conditions
météorologiques, à la distraction des conducteurs et aux dépassements
dangereux.

    Mesures additionnelles proposées par le Ministère pour améliorer le
    niveau de sécurité de la route 148

    Considérant le nombre exceptionnel d'accidents en 2007, le Ministère a
analysé la situation plus en profondeur et entend apporter des mesures
additionnelles qui pourraient augmenter le niveau de sécurité de la route 148
en période hivernale. Tout d'abord, le Ministère planifie, dès l'hiver
prochain, de redéfinir la limite du circuit de déneigement entre Fasset et
Pointe-aux-Chênes. Cette nouvelle délimitation du circuit permettra une
meilleure uniformisation des opérations de déneigement et évitera de situer la
fin des contrats près d'une courbe. Ensuite, le Ministère prévoit
l'installation de balises GPS dans les véhicules de déneigement et de
patrouille ce qui nous permettra d'améliorer la surveillance des opérations.
De plus, le Ministère révisera les quantités de sel allouées pour ce circuit
lors de la saison prochaine. Le Ministère tient à rappeler aux usagers
l'importance d'adapter leur conduite aux conditions hivernales difficiles et
de munir leurs véhicules de pneus d'hiver.
    A l'automne 2008, une section additionnelle de 15 kilomètres de
l'autoroute 50 sera mise en service et réduira considérablement l'achalandage
et, par le fait même, le nombre d'accidents sur la route 148 parallèle à ce
segment d'autoroute.

    Analyse des événements survenus sur l'autoroute 50

    Selon le bilan produit par la SQ, il y a eu, en 2007, une hausse de
2 accidents mortels pour un total de trois accidents et une baisse des
accidents avec blessés et avec dommage matériel seulement. L'analyse démontre
que les causes premières des accidents mortels sont attribuables aux facteurs
humains, soit la fatigue et la distraction. Pour les accidents avec blessés,
les principales causes sont la vitesse et la perte de contrôle. En 2008, un
accident mortel est survenu au mois de janvier. Trois des quatre accidents
mortels survenus en 2007 et en 2008 se sont produits dans les zones où le
dépassement est interdit.

    Mesures additionnelles proposées par le Ministère pour améliorer le
    niveau de sécurité de l'autoroute 50

    Le Ministère installera, dès l'été prochain, des bandes rugueuses sur la
ligne médiane, entre l'aérogare de Mirabel et le chemin Bethany à Lachute,
dans les zones où le dépassement est interdit (lignes doubles). Le passage des
roues de véhicules sur ces bandes rugueuses, génère des vibrations fortes et
bruyantes, ce qui a pour effet d'alerter les conducteurs somnolents ou
inattentifs de l'imminence d'une sortie de voie.
    Les zones où le dépassement est interdit représentent environ
6 kilomètres sur ce tronçon de 18 kilomètres. Cette façon de faire est
utilisée ailleurs, mais sera une première au Québec. Cette intervention sera
donc un projet pilote. Selon l'étude Crash Reduction Following Installation of
Centerline Rumble Strips on rural two-Lanes Roads demandée par Insurance
Institute of Highway Safety en 2003, l'installation de ces bandes rugueuses
amène une réduction de 21 % du taux de collisions frontales. Un panneau de
signalisation informera les usagers qu'ils entrent dans une zone où il y a des
bandes rugueuses sur la ligne médiane.
    De plus, le Ministère a entrepris des discussions pour réaliser une étude
conjointe avec Aéroports de Montréal (ADM) afin d'évaluer les possibilités
d'éliminer les accès aux rues Louis-Bisson, Hélène-Brystol et Quarantaine. Le
Ministère relancera également les études des besoins et d'opportunité pour la
construction de la deuxième chaussée de l'autoroute 50, entre Mirabel et
Lachute. Ces études devront tenir compte de l'augmentation attendue du débit
de circulation générée par la mise en service graduelle de l'autoroute 50
jusqu'en Outaouais, du développement industriel, commercial et résidentiel du
secteur ainsi que du changement de vocation de l'Aéroport de Mirabel.
    En conclusion, le ministère des Transports et la Sûreté du Québec
s'associent pour sensibiliser les usagers de la route à la prudence en
adoptant des comportements routiers sécuritaires et responsables. Le député
d'Argenteuil et le ministère des Transports remercient la Sûreté du Québec
pour leurs opérations de surveillance policière accrue au cours de la dernière
année et pour les actions qui seront prises ultérieurement. "La sécurité des
usagers est au coeur de nos préoccupations", ont prononcé les trois
partenaires réunis à cette conférence.
    -%SU: TRN
    -%RE: 67




Renseignements :

Renseignements: Madame Claude Ouimet, Transports Québec, Direction des
Laurentides-Lanaudière, (450) 569-3057; Madame Mélanie Cayer, Bureau du député
d'Argenteuil, (450) 562-0785; Monsieur Gilles Mitchell, Sûreté du Québec,
(514) 598-4848; Source: Madame Isabelle Doyon, Transports Québec, Direction
des Laurentides-Lanaudière

Profil de l'entreprise

Ministère des Transports

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.