Diversité des voix dans le système canadien de radiodiffusion: la FNC déplore la décision du CRTC de laisser aux médias le soin d'encadrer la diversité de l'information



    MONTREAL, le 15 janv. /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des
communications - CSN, qui représente la majorité des journalistes syndiqués au
Québec, croit que le CRTC aurait dû adopter des mesures plus strictes pour
garantir la diversité des voix éditoriales dans sa décision relative aux
audiences qu'il a tenues sur le sujet en septembre dernier.
    La FNC estime qu'avec la concentration accrue des médias, seules des
règles fixées par conditions de licence pouvaient garantir au public qu'en
dépit de leurs intérêts commerciaux et économiques, les médias continuent de
s'acquitter adéquatement de leur mandat d'information.
    La fédération s'inquiète des effets qu'aura la décision du CRTC sur les
manquements des médias en matière d'indépendance éditoriale. Les efforts de
promotion croisée s'intensifient dans la plupart des médias, ce qui a pour
effet d'influencer les choix éditoriaux. Le CRTC devait dissuader les
propriétaires de médias de profiter de la convergence pour pervertir leur
mandat d'information à des fins commerciales.
    Pour éviter les dérapages visant à servir les intérêts commerciaux des
propriétaires de médias aux dépens de l'intérêt public, la FNC suggérait que
le CRTC puisse imposer des amendes et même retirer la licence des
radiodiffuseurs fautifs.
    La FNC est donc étonnée qu'en dépit des nombreuses interventions
favorables à l'établissement de mesures plus strictes pour limiter les effets
négatifs de la concentration des médias sur la diversité et la qualité de
l'information, le CRTC ait décidé de choisir l'autoréglementation des médias.
Cela est d'autant plus domma-geable que le Conseil élimine ainsi les
obligations d'étanchéité entre les salles de nouvelles des journaux et du
réseau de télévision TVA, propriété de Quebecor, condition qui avait été fixée
à Quebecor pour garantir la diversité de l'information en raison de sa
position dominante dans le marché québécois des médias.
    Nous doutons que le choix du CRTC de confier l'encadrement des médias au
Conseil canadien des normes de la radiodiffusion sur une question aussi
importante et délicate que l'indépendance de l'information serve réellement
l'intérêt public.
    La FNC estime qu'il est insensé qu'un organisme dont les membres sont des
proprié-taires de médias privés canadiens définisse et régisse un élément
déterminant de la démocratie, soit la diversité de l'information.
    La FNC rappelle que ce sont ces mêmes radiodiffuseurs qui s'étaient
engagés à diminuer volontairement le contenu violent de leur programmation de
divertissement et que les analyses ont démontré que la présence de la violence
dans ces émissions a augmenté de façon très importante sur les réseaux de
télévision du Canada.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Roger, secrétaire général, Fédération nationale
des communications, (514) 598-2333


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.