DISCOURS INAUGURAL : LE RÉSEAU FADOQ S'ASSURERA QUE LES ACTIONS SUIVENT LES PAROLES!

MONTRÉAL, le 23 févr. /CNW Telbec/ - À la suite du discours inaugural, le Réseau FADOQ souligne la volonté du gouvernement du Québec d'agir pour améliorer la qualité de vie des aînés, mais remarque que la majorité des orientations annoncées aujourd'hui l'avaient déjà été en 2004.

Le Réseau FADOQ espère que la politique « Vieillir chez soi » ainsi que les autres mesures annoncées ne sont que la première étape d'une stratégie concertée pour les aînés. Il doit maintenant poser des gestes concrets. À cet effet, en tant qu'acteur et organisme phare, le Réseau FADOQ milite depuis plusieurs années sur les dossiers abordés lors du discours du Premier ministre et estime que les revendications faites au fil des années permettraient de répondre aux besoins criants des aînés.

Maintien à domicile
Pas moins de 15 millions de dollars devront être investis dans les services d'aide à domicile et dans le Programme d'Exonération financière pour les Services d'Aide à Domicile afin d'éviter que les aînés paient les frais de l'augmentation des coûts des services ou la perte de qualité de ces services. Qui plus est, les aînés qui décident et qui peuvent demeurer chez eux font sauver des millions de dollars par année au gouvernement, mais encore faut-il leur donner les moyens de le faire!

Proches aidants
Le Réseau FADOQ demande que le crédit d'impôt alloué aux proches aidants soit bonifié et modifié pour le rendre plus flexible dans son attribution. De plus, il estime qu'une politique structurée et concertée sur les proches aidants doit être développée. Il importe également de développer des ressources en termes de répit, de formation et d'information pour permettre aux proches aidants d'aider les autres sans nuire à leur propre santé physique et économique. On estime à plus de 2,7 millions le nombre de proches aidants au Canada. Ces derniers constituent un bassin considérable et indispensable de ressources et font sauver près de 5 milliards de dollars par année à la société1.

CHSLD
Afin de pallier aux problématiques observées dans la qualité des soins offerts aux personnes âgées en CHSLD, le Réseau FADOQ réitère sa demande d'augmentation de nombre de visites d'inspection et de visites-surprises pour assurer un meilleur contrôle dans les partenariats publics-privés et veiller à ce que le niveau de soins soit adéquat pour tous.

Résidences
En ce qui a trait aux résidences privées, les critères d'attribution des permis de gestion doivent être resserrés. Le gouvernement doit également veiller à consolider les acquis de la certification afin de rendre les milieux de vie des aînés plus sécuritaires et adéquats. Fort de plus de 10 années d'expérience en matière de résidences privées, le Réseau FADOQ travaille actuellement à la mise en place d'un programme complémentaire à la certification gouvernementale et qui est essentiel à la réalisation des objectifs émis en matière de qualité de vie des aînés.

Taxes municipales
En ce qui a trait aux taxes municipales, le Réseau FADOQ demande que des mesures urgentes et efficaces soient prises pour les aînés à faible revenu qui voient leurs comptes de taxes augmenter de manière disproportionnée et qui doivent malheureusement se départir de leur résidence, faute de moyens. Plusieurs mesures sont sur la table, mais un terrain d'entente entre les organisations de propriétaires et les municipalités est plus que nécessaire. Un mémoire sur le sujet sera d'ailleurs déposé par le Réseau FADOQ au cours du mois de mars.

Transport
Afin de briser l'isolement chez les aînés, le Réseau FADOQ estime que des actions doivent être prises pour favoriser un transport en commun et un transport adapté abordable et accessible pour les personnes âgées. 

Emploi
En matière de travail, le Réseau FADOQ revendique depuis longtemps l'implantation de pratiques de gestion flexibles à tous les âges de la vie par la retraite progressive, le télé-travail, l'aménagement du temps de travail afin que des travailleurs de 50 ans et plus se sentent à l'aise et aient envie de rester sur le marché du travail. Le Réseau FADOQ est d'ailleurs heureux de constater que le gouvernement prévoit mettre les ressources disponibles pour y arriver. Mais plus encore, les ressources disponibles pour les chercheurs d'emplois de 50 ans et plus doivent être améliorées et bonifiées pour ainsi profiter de l'expertise de ces travailleurs. Le Réseau FADOQ a d'ailleurs déposé un mémoire dans lequel il faisait état de bonnes pratiques internationales incitatives pour favoriser le maintien et la réintégration des travailleurs d'expérience au marché du travail. Le gouvernement fait des efforts dans une politique de conciliation travail retraite par l'implantation d'un avantage fiscal pour les 65 ans et plus qui veulent demeurer ou retourner sur le marché de l'emploi. Encore faut-il voir comment sera mise en place cette mesure et à qui s'adressera-t-elle.

Régime de retraite
Tout comme le gouvernement, le Réseau FADOQ estime que l'augmentation des cotisations au régime de rente du Québec qui passerait de 9,9 % à 11,02 % est nécessaire. Tel que stipulé dans un mémoire déposé en 2009, le Réseau FADOQ est convaincu qu'avec tous les dérapages actuels qui planent sur les caisses de retraite privées, l'augmentation des cotisations au régime public serait une meilleure protection pour les travailleurs. Considérant que seulement 40 % des travailleurs ont accès à un régime complémentaire de retraite, cette option permettrait également d'assurer une retraite confortable à un plus grand nombre de citoyens.

Deux conditions doivent toutefois s'ajouter à cette hausse des cotisations, soit une politique de placement plus sécuritaire et transparente ainsi que des mesures d'allégement pour les travailleurs à revenu moins élevé. De fait, il faudrait faire passer le seuil d'exemption des cotisations de 3 500 $ à 7 000 $ par année.

Enfin, les changements proposés par le gouvernement auront des répercussions importantes pour l'ensemble de la population. Par conséquent, le Réseau FADOQ estime qu'il est plus que temps de mettre en place une démarche concertée, intergénérationnelle et rassembleuse pour assurer un meilleur avenir à tous.

Le gouvernement saura-t-il mettre en place les ressources nécessaires pour réaliser ses orientations? Le Réseau FADOQ  y veillera!

Le Réseau FADOQ est composé d'organismes affiliés. Il a pour mission de regrouper les personnes de 50 ans et plus et de les représenter devant les instances nécessitant la reconnaissance de leurs droits et de leurs besoins. Il a également comme mission d'organiser des activités et d'offrir des programmes ainsi que des services répondant à leurs besoins. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 260 000 membres.

Also available in English

_____________________________________________

1 Bilan de l'Action gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2007-2010



SOURCE FADOQ

Renseignements :

Source :

Audrey Castonguay     
Conseillère - Communications    
514 252-3017, poste 3417    
514 605-1704 (cellulaire)    
audrey.castonguay@fadoq.ca
Vanessa Bevilacqua
Conseillère - Dossiers socio-économiques
514 252-3017, poste 3440
vanessa.bevilacqua@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.