Discours inaugural - RIEN DE CONCRET POUR LES AÎNÉS

MONTRÉAL, le 23 févr. /CNW Telbec/ - « Après avoir écouté le discours inaugural prononcé par le premier ministre Jean Charest, nous en venons à la conclusion qu'il n'est pas vraiment conscient de la situation réelle et de l'urgence d'intervenir dans l'hébergement des personnes âgées en perte d'autonomie. Alors que nous attendions un plan concret pour répondre à la crise, on assiste à des engagements flous qui ne sont au fond que du réchauffé », a déclaré Jean-Pierre Ouellet, président du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ).

L'annonce d'une politique de soutien à domicile par le premier ministre suscitera certainement de l'espoir dans le réseau de la santé et des services sociaux. Tous les jours, nos membres font état des lacunes du programme actuel et du manque de ressources pour le mettre en œuvre.

En ce qui a trait à l'hébergement des personnes âgées en perte d'autonomie, le premier ministre n'a pas pris d'engagement pour améliorer l'accès au réseau public, alors que les problèmes sont pourtant bien connus. « La fermeture de lits en CHSLD a entraîné une désorganisation complète des services d'hébergement. Des personnes âgées ont été envoyées dans le privé avant que l'on s'assure que ces endroits offraient les services adéquats. Rien de concret n'a été annoncé aujourd'hui afin de trouver des solutions à ces problèmes », a ajouté le président.

À l'heure actuelle, les établissements publics de santé, qui manquent de places en soins de longue durée, achètent des places en ressources intermédiaires dans les résidences privées. Les économies budgétaires de cette pratique étant loin d'être démontrées, on continue tout de même à s'entêter à confier les personnes âgées en perte d'autonomie à des entreprises privées qui cherchent d'abord le profit, en coupant dans le personnel et les services. Il en est de même pour les personnes âgées qui sont attente d'avoir accès aux services publics et qui sont contraintes de se tourner vers les résidences privées.

« Le premier ministre promet un encadrement plus sévère des résidences privées, sans préciser d'échéancier ou de balises. Comment penser que le gouvernement pourra livrer la marchandise alors qu'il avait promis que toutes les résidences privées seraient certifiées en juin 2009, et que pratiquement deux ans plus tard, 30% des résidences de Montréal ne le sont toujours pas. On annonce des mesures plus sévères, mais le passé étant garant de l'avenir, nous avons bien peur que le gouvernement ne se donne pas les moyens d'y arriver », a conclu Jean-Pierre Ouellet.

Le SQEES-298 (FTQ) représente plus de 23 000 membres partout au Québec, en majorité dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus d'un demi-million de membres.

SOURCE SYNDICAT QUEBECOIS DES EMPLOYEES ET EMPLOYES DE SERVICE, SECTION LOCALE 298 (FTQ)

Renseignements :

Mélanie Malenfant
Conseillère aux communications
SQEES-FTQ
514.705.0298 (portable)

Profil de l'entreprise

SYNDICAT QUEBECOIS DES EMPLOYEES ET EMPLOYES DE SERVICE, SECTION LOCALE 298 (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.