Discours du Trône : Un autre vote contre les Premières Nations



    WENDAKE, QC, le 17 oct. /CNW Telbec/ - "Le gouvernement fédéral a de
nouveau raté l'occasion de respecter ses obligations envers les Premières
Nations du pays, de sortir enfin de l'époque du colonialisme. Après le refus
du Canada de voter en faveur de la Déclaration des Nations Unies sur les
droits des peuples autochtones, le Discours du Trône est un autre exemple du
manque de volonté du gouvernement canadien d'assumer ses responsabilités et
d'aborder sérieusement toutes les aberrations que les Premières Nations du
Canada doivent subir jour après jour", affirme le Chef de l'Assemblée des
Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard.
    Le gouvernement canadien a signalé au monde entier qu'il n'a aucunement
l'intention de respecter les nouvelles normes internationales face aux peuples
autochtones adoptées par les Nations Unies. Il devra dorénavant subir le
jugement des instances internationales qui seront interpellées par les
Premières Nations du Québec et du Labrador.
    "Il est décevant de constater que les Premières Nations sont une fois de
plus largement ignorées malgré une économie canadienne resplendissante, un
dollar canadien fort et un surplus budgétaire de 14 milliards $. Il est
primordial que le gouvernement fédéral abandonne le statu quo, reconnaisse
pleinement nos compétences juridiques et assume ses responsabilités dans le
financement de nos infrastructures, affirme le Chef Picard. Les éléments qui
nous touchent dans le Discours du Trône, ne conviennent pas aux véritables
besoins."
    Rappelons que vendredi dernier, l'APNQL a averti le gouvernement fédéral
que dorénavant le ministère des Affaires indiennes serait sous surveillance
externe. Lassée de voir les dossiers qui traîner en longueur, l'APNQL a décidé
de se tourner vers des organisations internationales, telles que l'UNESCO,
Amnistie internationale et l'ONU, afin de porter une attention spéciale aux
problèmes particuliers que vivent les Premières Nations, et aux aberrations
provoquées par un système toujours influencé par l'idéologie colonialiste.

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui représente les Chefs des Premières Nations du Québec
et du Labrador.

    
    Saviez-vous que

    Education

    - La formule fédérale de 20 ans de financement des écoles des Premières
      Nations n'a pas été revue depuis 20 ans;
    - 0 $ pour le financement de l'enseignement professionnel;
    - 0 $ pour le financement des technologies dans nos écoles;
    - 0 $ pour le financement en sport et loisirs dans nos écoles.

    Logement

    - Il y a une crise du logement chez les Premières Nations et cette
      situation n'est pas étrangère aux problèmes sociaux rencontrés
      localement;
    - Il y a présence de moisissures dans plus de 1 500 logements, soit 13 %
      des 12 200 unités qui composent le parc immobilier des communautés des
      Premières Nations;
    - La population des communautés des Premières Nations a augmenté trois
      fois plus que celle de la province de Québec au cours des dix dernières
      années;
    - Les logements sont surpeuplés, chaque unité d'habitation loge, en
      moyenne, 4 personnes, ce qui est presque deux fois plus que le ménage
      québécois;
    - Il faudrait construire environ 8 500 unités de logement au cours des
      cinq prochaines années pour répondre aux besoins.

    Protection de la jeunesse

    - Quatre fois plus de signalements (8 % contre 2 %) retenus chez les
      enfants des Premières Nations que ceux du Québec;
    - Sept fois plus d'enfants placés chez les Premières Nations que chez les
      Québécois. D'ici 2008-2009, la proportion sera de neuf fois;
    - Depuis 2002, en moyenne, 12 % des enfants des Premières Nations ont été
      placés chaque année;
    - Au cours des cinq dernières années, les enfants des Premières Nations
      ont passé 9,5 mois en ressource d'hébergement, soit 189 036 nuitées
      pendant la dernière année.
    




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, agent de communications, APNQL, (418)
842-5020, Cellulaire: (418) 956-5720


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.