Diminution des exigences en mathématiques - La FAC inquiète de la désinvolture du ministère de l'Education



    MONTREAL, le 7 sept. /CNW Telbec/ - C'est avec beaucoup d'appréhension
que la Fédération autonome du collégial (FAC) reçoit la décision du ministère
de l'Education, du Loisir et du Sport (MELS) de diminuer les exigences en
mathématiques pour l'admission dans des programmes collégiaux ne demandant pas
de préalables précis. D'ailleurs, dans un avis qu'elle a fait parvenir à la
ministre Michelle Courchesne, la FAC relevait les multiples écueils présents
dans cette mesure et dénonçait l'insuffisance des solutions proposées. Selon
Carole Mattard, vice-présidente à la pédagogie : "Les sérieuses lacunes dans
les mesures de transition laissent craindre pour la réussite des élèves, et
font redouter d'importantes difficultés à venir. Nous nous interrogeons sur
les chances réelles de réussite des élèves qui seront désormais admis sur la
base d'exigences moins élevées en mathématiques. Par définition, les élèves
terminant leurs études secondaires avec des mathématiques de niveau 416
présentent des dossiers scolaires plus faibles. Dans les programmes sans
préalables en mathématiques (programmes d'arts, de musique, de danse, d'arts
et lettres et de certains programmes en techniques humaines), où aucune mesure
additionnelle d'accompagnement n'est prévue, comment les étudiants
pourront-ils répondre, entre autres, aux défis que posent les études
collégiales?"
    Pour ce qui est des mesures transitoires prévues dans les programmes de
sciences humaines et d'histoire et civilisation, la FAC demeure dubitative sur
les réels mérites de l'aide prévue. Pour Carole Mattard : "Comment, dans une
activité de 15 heures, les élèves pourront-ils acquérir les notions
essentielles à la poursuite de leurs apprentissages? Pour mieux prendre la
mesure de la réalité, rappelons que les cours de mise à niveau actuellement
offerts en mathématiques sont d'une durée de 90 heures. Malgré tout, les taux
d'échec y sont très élevés. Comment prétendre qu'une activité de 15 heures non
évaluée, dont la réussite ne peut être exigée pour la poursuite des études,
saura combler leurs énormes besoins? Qu'en est-il des possibilités réelles de
réussite pour les étudiantes et étudiants?" Enfin, la FAC est tout aussi
préoccupée du message que cette proposition transmet aux jeunes du secondaire
sur l'admission au collégial.
    La précipitation ministérielle est d'autant plus alarmante qu'elle
s'inscrit à l'encontre d'un avis du Conseil supérieur de l'éducation qui
souhaitait maintenir l'exigence de la réussite du cours de mathématique 514 et
suggérait fortement au Ministère la mise en place et le financement de
véritables cours de mise à niveau dans les cégeps. "L'avis du CSE va tout à
fait dans le sens des préoccupations que nous exprimions à la ministre
Courchesne. Nous comprenons mal que le MELS fasse la sourde oreille à des
inquiétudes aussi largement partagées dans le milieu collégial. A travers ces
mesures, c'est la pensée mathématique et la culture scientifique que le
ministère abandonne sciemment. Comment peut-il, dès lors, discourir
sérieusement de la réussite éducative?", conclut la vice-présidente de la FAC.

    La Fédération autonome du collégial est une organisation syndicale qui
représente quelque 4 000 enseignantes et enseignants de cégep répartis sur
tout le territoire québécois. Elle s'emploie, jour après jour, à défendre les
meilleures conditions d'enseignement pour ses membres, tout en développant une
réflexion pédagogique novatrice centrée sur la réussite des étudiantes et
étudiants et sur l'accessibilité aux études collégiales pour l'ensemble des
Québécoises et des Québécois. (www.lafac.qc.ca)




Renseignements :

Renseignements: Carole Mattard, vice-présidente à la pédagogie, (514)
943-3140; Source: Guy Desmarais, vice-président aux communications, (514)
943-9561

Profil de l'entreprise

FEDERATION AUTONOME DU COLLEGIAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.