Dévoilement d'un avis du Conseil supérieur de la langue française - LA CONFUSION ET L'INCOHERENCE DU GOUVERNEMENT CHAREST EN MATIERE LINGUISTIQUE SONT CONFIRMEES



    QUEBEC, le 26 juin /CNW Telbec/ - Réagissant au dévoilement de l'avis du
Conseil supérieur de la langue française (CSLF), le député de Borduas et
porte-parole du Parti Québécois en matière de culture, de communications et de
langue, Pierre Curzi, remarque que l'organisme dénonce à son tour la confusion
et l'incohérence des politiques linguistiques du gouvernement Charest.
    "Quand l'organisme qui conseille le gouvernement affirme qu'il y a
confusion et incohérence, il y a un signal assez fort à l'effet que ça ne
fonctionne pas rond au gouvernement Charest et que des correctifs s'imposent",
a indiqué M. Curzi.
    Le porte-parole du Parti Québécois note qu'à la lecture de l'avis publié
aujourd'hui par le CSLF, le gouvernement Charest devra nécessairement refaire
ses devoirs. "La ministre Christine Saint-Pierre a préféré travailler à
l'envers, c'est-à-dire élaborer un plan d'action sans objectifs clairs et sans
avoir obtenu au préalable l'éclairage nécessaire du CSLF. De deux choses
l'une : ou bien l'avis du CSLF prend le chemin de la déchiqueteuse, ou bien la
ministre retourne à sa planche à dessin et refait son plan d'action dévoilé il
y a à peine trois mois. C'est le prix à payer pour l'incompétence libérale et
le refus de la ministre Saint-Pierre de transmettre les études cachées pendant
deux ans à l'Office québécois de la langue française", a déclaré Pierre Curzi.
    Le député de Borduas constate également que le CSLF tient le même
discours que celui du Parti Québécois eu égard à l'importance du milieu de
travail pour la francisation des nouveaux immigrants, particulièrement les
petites et moyennes entreprises de moins de 50 employés.
    "Quand le CSLF affirme aussi clairement que le temps est venu de proposer
une vision d'avenir où le français devient la langue de cohésion sociale,
30 ans après l'entrée en vigueur de la Charte de la langue française, il faut
croire que le gouvernement Charest, pour ce qui est de protéger et promouvoir
la langue française au Québec, est dans la mauvaise direction et n'obtient pas
la note de passage, loin de là", a conclu Pierre Curzi.
    -%SU: CLT
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.