Déversement de paraxylène à Montréal-Est en 2003 - Ultramar tient à rectifier les faits



    MONTREAL, le 18 mars /CNW Telbec/ - Ultramar tient à réagir au reportage
diffusé hier sur les ondes de Radio-Canada et repris ce matin par quelques
médias dans lequel on affirmait que des informations avaient été cachées à la
population à la suite d'un déversement survenu en 2003. Puisque les
informations rapportées sont erronées, Ultramar tient à rappeler la séquence
des événements :

    
    - Ultramar est toujours d'avis que le déversement de paraxylène survenu
      en avril 2003 était la responsabilité de la compagnie Pétrochimie
      Coastal (aujourd'hui Chimie Parachem). Cette entreprise louait à
      l'époque et ce, depuis 1994, un réservoir d'Ultramar (situé sur le
      terrain du port de Montréal, dans le secteur 105) où elle entreposait
      du paraxylène qu'elle fabriquait à son usine montréalaise. En vertu du
      contrat, Pétrochimie Coastal était responsable de l'exploitation, de
      l'entretien et des réparations nécessaires au réservoir.

    - Toujours en avril 2003, lors d'une inspection de routine, des employés
      d'Ultramar ont détecté la présence possible d'un déversement. La
      compagnie a alors immédiatement avisé Coastal ainsi que les autorités
      compétentes, notamment Environnement Canada, le Port de Montréal et le
      ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du
      Québec.

    - De plus, les groupes de citoyens du secteur - le Comité de liaison avec
      les citoyens de l'Association Industrielle de l'Est de Montréal (CLIC),
      le Comité ZIP (Zone d'intervention prioritaire) Jacques-Cartier et le
      Comité mixte municipalité-industrie (CMMI) - ont été informés lors de
      rencontres, dont certaines étaient spécifiques à l'incident.

    - Les membres de ces comités ont été régulièrement mis au courant du
      progrès des travaux de récupération et de décontamination.

    - Un communiqué de presse a même été émis conjointement par
      l'arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles - Montréal-
      Est et Pétrochimie Coastal. L'information avait été reprise à l'époque
      par l'hebdomadaire Avenir de l'Est.

    - Finalement, en avril 2004, le CMMI de l'Est de Montréal a organisé une
      séance d'information destinée au grand public visant la divulgation des
      risques industriels majeurs à la population. Ultramar y a fait le
      rappel de ce déversement, notamment en distribuant aux centaines de
      personnes présentes un document qui en faisait état.
    

    A la lumière de ces éclaircissements, il est donc absolument faux de
prétendre que cette situation avait été cachée au public. D'autre part, il est
important de mentionner que, même si le produit appartenait à Pétrochimie
Coastal et que celle-ci avait à sa charge d'en assurer le suivi, Ultramar a
agi de façon responsable pour limiter l'étendue du déversement et éviter que
le produit ne s'étende au delà des limites de ses terrains. Elle s'est de plus
assurée de maintenir un dialogue franc et ouvert avec toutes les autorités
concernées afin de procéder en conformité avec leurs exigences. Ultramar a
ainsi obtenu toutes les autorisations requises pour effectuer les travaux
nécessaires, a agi de façon diligente et a en tout temps respecté les
objectifs fixés.

    A propos d'Ultramar

    Ultramar, dont le siège social est situé à Montréal, possède et exploite
la raffinerie Jean-Gaulin, à Lévis, près de Québec, dont la capacité de
production actuelle est de 215 000 barils de pétrole par jour. Elle
commercialise de l'essence et du carburant diesel par le biais d'un réseau de
près de 1 000 stations-service et dépanneurs, 85 postes d'approvisionnement
par carte destinés à l'industrie du camionnage, en plus de vendre du mazout
domestique à quelque 150 000 clients. Ultramar Ltée, filiale de Valero Energy
Corporation (symbole VLO à la Bourse de New York), emploie plus de
3 700 personnes et ses réseaux de raffinage, de distribution et de vente au
détail contribuent au maintien de plus de 10 000 emplois indirects, ce qui en
fait l'un des plus grands employeurs de l'est du Canada. Pour plus de
renseignements sur Ultramar, visitez le site Internet de la Société à
l'adresse www.ultramar.ca.




Renseignements :

Renseignements: Michel Martin, Directeur, affaires publiques et
gouvernementales, (514) 499-6211; Source: Ultramar Ltée

Profil de l'entreprise

ULTRAMAR LTEE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.