Développement résidentiel de l'Ile Charron : La Ville de Longueuil déplore l'incohérence du gouvernement du Québec



    LONGUEUIL, le 19 nov. /CNW Telbec/ - La Ville de Longueuil déplore que le
gouvernement du Québec, par la voix de la ministre du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs, Line Beauchamp, ait procédé hier à
l'imposition d'une réserve foncière sur 20,6 hectares de terrain de
l'Ile Charron, d'une durée de deux ans, sans obtenir au préalable l'avis de la
municipalité et sans aucune considération quant à l'impact de cette décision
sur la municipalité.
    La vitalité de la municipalité de Longueuil, au même titre que toutes les
grandes municipalités du Québec, dépend essentiellement de l'élargissement de
son assiette fiscale pour fournir des services modernes et adaptés aux besoins
croissants de sa population. "La perspective d'un développement domiciliaire
de 2 500 unités représentait pour notre municipalité des millions de dollars
de revenus supplémentaires. Non seulement le gouvernement du Québec nous prive
de ces nouvelles sources de revenus, mais il n'offre aucune compensation ni
aucune solution alternative.
    "Partout sur son territoire, la municipalité de Longueuil encadre avec
rigueur et dans le plus strict respect de l'environnement, tous ses projets de
développement. Nous croyons qu'il faut cesser de fermer la porte à tout projet
de développement. Au contraire, il faut faire preuve de cohérence et
d'imagination, ce qui semble faire cruellement défaut au gouvernement du
Québec", a indiqué le maire de Longueuil, Claude Gladu.
    Depuis les cinq dernières années, la municipalité de Longueuil a su
concilier écologie et développement urbain. Elle s'est dotée de plusieurs
mécanismes d'encadrement dont un plan de conservation et de gestion des
milieux naturels, dûment approuvé par le ministère de l'Environnement. Ce plan
désignait le secteur de l'Ile Charron comme une zone à développer. Le
développement résidentiel de l'Ile Charron aurait été soumis aux mêmes
mécanismes rigoureux et règles d'encadrement urbain, pour respecter les
exigences environnementales.
    Depuis deux ans, la Ville de Longueuil a protégé plus de 26 millions de
pieds carrés de milieux naturels qui s'ajoutent aux 20 millions de pieds
carrés du Parc régional. La Ville de Longueuil est aussi toujours en attente
d'une décision du législateur provincial sur la désignation officielle du
Boisé du Tremblay comme "Réserve faunique".
    La décision de protéger cette partie développable de l'Ile Charron
quoique légitime de la part du gouvernement, n'est pas non plus en continuité
de leurs approbations, validation et acceptation des 20 dernières années.
    C'est une question de cohérence, de pragmatisme et de réalisme et les
citoyens et contribuables de la Ville de Longueuil ne doivent pas, à eux
seuls, faire les frais de cette décision improvisée.




Renseignements :

Renseignements: Francois Laramée, directeur, Direction des
communications et relations avec le citoyen, (450) 463-7260


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.