Développement durable - La STM annonce des actions concrètes



    - L'arrivée de l'autobus à propulsion hybride biodiésel-électrique
    - En route vers le biodiésel

    MONTREAL, le 22 mars /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une rencontre de
presse tenue à l'occasion de la Conférence de la jeunesse sur le changement
climatique, MM. Claude Trudel, président du conseil d'administration de la
Société de transport de Montréal (STM), André Lavallée, membre du comité
exécutif de la Ville de Montréal et responsable du transport collectif et de
l'aménagement urbain, et Yves Devin, directeur général de la STM, ont procédé
à l'annonce d'actions concrètes en matière de développement durable.
    D'entrée de jeu, M. Trudel a expliqué que la STM a révisé son plan
stratégique et a modifié sa mission pour y refléter son engagement envers le
développement durable. "La Société réalise déjà une centaine d'actions en lien
avec le développement durable mais elle voulait faire plus. Le geste que nous
posons aujourd'hui traduit donc bien notre volonté et notre engagement de
l'intégrer à nos décisions d'affaires et aux actions que nous menons
quotidiennement".
    Parmi les gestes signifiants posés, mentionnons qu'en juin 2005, la STM
signait la Charte du développement durable de l'Union internationale des
transports publics (UITP). Ce faisant, elle s'engageait alors à favoriser la
prépondérance du développement durable, à influencer les politiques
nationales, à faciliter la formation et l'accompagnement du personnel et à
évaluer périodiquement la qualité des pratiques.

    Arrivée des autobus à propulsion hybride biodiésel-électrique
    -------------------------------------------------------------

    C'est avec plaisir que M. Trudel a annoncé que la STM fera l'acquisition
d'autobus à propulsion hybride biodiésel-électrique, dans le cadre du
Programme de démonstration en transport urbain de Transport Canada, avec la
collaboration financière du ministère des Transports du Québec. En effet, la
STM participera à la réalisation d'un projet conjoint avec la Société de
transport de l'Outaouais, dont l'objectif est de mettre à l'essai un ensemble
de mesures visant à réduire les émissions de GES et la consommation  de
carburant.
    La STM prévoit donc la mise en service de huit autobus hybrides, afin
d'en évaluer la performance environnementale dans différentes conditions
climatiques. Ces autobus seront comparés à des autobus standards de même
génération qui agiront comme témoins et parcourront les mêmes trajets. Ils
seront mis en service sur des trajets réguliers et circuleront notamment dans
le secteur Notre-Dame-de-Grâce / Côte-des-Neiges et ce, à compter de janvier
2008.
    A Montréal, ce projet pourrait permettre une réduction des GES de l'ordre
de 330 tonnes par année, soit l'équivalent du retrait d'une soixantaine de
véhicules qui font 20 000 km. Ces gains environnementaux seraient la
conséquence d'une réduction de 20 % de la consommation de carburant, si l'on
se réfère aux résultats obtenus par le King County Transit, de Seattle.

    En route vers le biodiésel en 2008
    ----------------------------------

    Forte du succès du projet Biobus effectué en 2002-2003 avec 155 autobus,
la STM a retenu le biodiésel comme choix pour soutenir son engagement envers
le développement durable. Ainsi, la Société entreprendra les démarches
nécessaires au cours des prochains mois dans le but d'alimenter
progressivement l'ensemble de son parc d'autobus avec du biocarburant. Si tout
se déroule selon nos prévisions, les premiers autobus rouleront au biodiésel
d'ici le début 2008. Cette initiative contribuera également à la réduction des
GES. A titre d'exemple, l'utilisation du carburant B5 permet de réduire les
GES d'environ 7 000 tonnes annuellement, ce qui représente l'équivalent du
retrait de quelque 1 400 véhicules qui effectuent 20 000 km par année.
    "Par ces initiatives, la Ville de Montréal offre aux Montréalais un
environnement plus écologique et une qualité de l'air nettement améliorée.
Rappelons qu'un autobus alimenté au biocarburant permet de réduire de quatre
tonnes ses émissions de GES par année. La réduction des gaz à effet de serre
est l'un des objectifs visés par le Plan de transport de la Ville de
Montréal", a déclaré M. André Lavallée.
    "Les actions concrètes annoncées aujourd'hui par la STM témoignent d'une
ferme volonté de prioriser le développement durable. Je me réjouis de ces
initiatives qui s'ajoutent aux multiples efforts que notre administration a
déjà mis en place pour concilier les préoccupations environnementales au
développement de l'agglomération montréalaise", a déclaré M. Alan DeSousa,
membre du comité exécutif responsable du développement durable.
    "C'est d'abord par la multiplication de gestes bien concrets que la cause
du développement durable peut progresser le plus rapidement. Dans cette
optique, il y a tout lieu de saluer l'initiative de la STM, car en plus de
rendre possible une réduction des émissions de GES, la STM met de l'avant un
exemple inspirant des actions directes que peuvent enclencher d'eux-mêmes tant
les organisations que les individus", a commenté la présidente et chef de la
direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Isabelle Hudon.
    "Je suis convaincu que la somme des initiatives de la STM et des
différentes parties prenantes aura un impact significatif sur la qualité de
vie des citoyens de la grande région de Montréal et les incitera à adopter en
plus grand nombre le transport durable", a conclu M. Trudel.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle A. Tremblay, Affaires publiques, (514)
280-4940; Marianne Rouette, Affaires publiques, (514) 280-5508


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.