Développement des places en services de garde - QUE FERONT LES 70 000 PARENTS QUI N'AURONT PAS DE PLACE POUR LEUR ENFANT EN SEPTEMBRE PROCHAIN?



    QUEBEC, le 12 août /CNW Telbec/ - "La ministre Michelle Courchesne
soulagera certes 6000 parents d'ici deux semaines avec l'annonce de 3000
nouvelles places dès septembre. Elle cache cependant un fait troublant :
70 000 parents n'auront pas de place en services de garde pour la rentrée en
septembre prochain. La ministre peut bien multiplier les annonces mais elle ne
règle pas le problème immédiat et auquel des milliers de parents stressés et
angoissés sont confrontés." C'est ce qu'a déclaré le député de Gouin et
porte-parole du Parti Québécois en matière de famille et de services de garde,
Nicolas Girard, réagissant à l'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement
Charest en matière de services de garde.
    En effet, malgré la panoplie de chiffres diffusés aujourd'hui par le
gouvernement, il appert que la ministre annonce seulement 3000 places rendues
disponibles dès septembre. M. Girard déplore également que la ministre
Courchesne ne réserve qu'une infime partie des nouvelles places pour les
poupons alors que le Québec connaît un mini baby-boom.
    "L'annonce de la ministre Courchesne aujourd'hui n'est rien d'autre
qu'une opération charme pour tenter de cacher l'incurie libérale. Pendant des
mois, la ministre a nié le problème et a voulu faire croire que le Québec
n'avait besoin que de 9500 places d'ici deux ans. Il a fallu une crise majeure
d'accessibilité aux services de garde et des pressions des parents et des CPE
pour que la ministre se réveille et ouvre davantage de places. Le problème,
c'est qu'elle agit un peu tard, le problème d'accessibilité sera aussi énorme
pour la rentrée de septembre", a poursuivi Nicolas Girard.
    Le député rappelle en effet que les conférences régionales des élus
estiment à 38 000 le nombre de places manquantes actuellement sur tout le
territoire québécois, ce à quoi la ministre ne répond que partiellement
aujourd'hui.
    Le Parti Québécois s'est dit déçu que la ministre n'ait retenu que 25 %
des projets qu'elle a reçus, en acceptant que 487 projets sur 1902. "Cela
démontre l'ampleur des besoins pour des places en services de garde dans
toutes les régions. Les parents du Québec paient des taxes et impôts
honnêtement et ont droit, à juste titre, à une place pour leur enfant", a
conclu Nicolas Girard.
    -%SU: CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.