Développement des petites centrales hydroélectriques - UN MODELE DE DEVELOPPEMENT EN CONCERTATION AVEC LES MILIEUX LOCAUX ET AUTOCHTONES



    QUEBEC, le 24 sept. /CNW Telbec/ - La ministre des Transports, ministre
des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la
Mauricie, Mme Julie Boulet, a procédé aujourd'hui à l'annonce de la
prépublication du règlement sur la capacité maximale de production des petites
centrales hydroélectriques sur le territoire québécois et au lancement du
guide de référence à l'intention des communautés locales et autochtones. Cette
annonce s'inscrit dans le cadre des orientations de la Stratégie énergétique
du Québec.
    "La mise en valeur de nos ressources énergétiques est un levier
économique de grande importance pour la création de richesse et de bonnes
conditions de vie au Québec. Le modèle mis sur pied pour le développement des
petites centrales hydroélectriques reflète la volonté du gouvernement du
Québec de mettre en valeur les ressources naturelles de l'ensemble du
territoire québécois en concertation avec ceux et celles qui y habitent et au
bénéfice de toute la collectivité", a déclaré la ministre Boulet.
    Le développement du potentiel énergétique par les milieux régionaux et
autochtones au moyen de petites centrales hydroélectriques est souhaité depuis
plusieurs années. Le projet de règlement met en place un processus avec des
règles claires qui facilitera la gestion des ressources hydrauliques. Ainsi,
le projet de règlement relatif à la capacité maximale de production des
petites centrales hydroélectriques sur le territoire québécois, qui sera
publié le 1er octobre prochain, fixe à 50 MW et moins la capacité maximale de
ces installations.
    Le projet de règlement permettra qu'un programme d'achat visant un bloc
de 150 MW issu de ce type de projets soit mis en place par Hydro-Québec.
L'électricité produite sera achetée par Hydro-Québec à un prix fixe. Ce prix
devra permettre de soutenir les projets de développement de petites centrales
et de fournir des débouchés aux promoteurs locaux et régionaux. Le programme
sera soumis à l'approbation de la Régie de l'énergie.
    "Nous croyons que ce sont des projets de cette envergure qui ont le
maximum de chances d'avoir des retombées économiques intéressantes pour les
régions", a poursuivi la ministre Boulet. Elle a également tenu à rappeler que
tout citoyen ou toute organisation pourra transmettre ses commentaires sur le
projet de règlement d'ici le 15 novembre 2008.
    La ministre Boulet a aussi annoncé le lancement du guide de référence à
l'intention des communautés locales et autochtones désireuses d'implanter des
petites centrales pour exploiter les forces hydrauliques du domaine de l'Etat.
"Tant les municipalités que les communautés locales et autochtones nous ont
réclamé ce guide afin de pouvoir compter sur des balises solides dans
l'élaboration de leurs projets. Le guide rappelle aussi que les projets
devront être sous le contrôle du milieu local", a précisé la ministre.
    De plus, le guide de référence présente les dix étapes d'un développement
de projet de petite centrale. Il précise aussi les autorisations et démarches
nécessaires pour chaque étape, de l'avis de préfaisabilité à l'analyse du
projet et aux diverses autorisations requises en vertu de différentes lois. Il
a été préparé avec l'objectif d'être un outil pratique qui facilite le montage
et le cheminement des projets. Finalement, le guide comporte un certain nombre
d'orientations relatives à l'éthique et à la transparence dans la réalisation
des projets en partenariat entre les secteurs public et privé.
    "Le guide met l'accent sur la nécessité, pour les promoteurs, de se doter
de lignes directrices claires en matière d'éthique et de transparence. Tous
les projets énergétiques, qu'importe leur taille, soulèvent beaucoup d'intérêt
chez les citoyens. Pour conserver la confiance de ces derniers et éviter tout
conflit d'intérêts, il est important que les communautés qui développent ces
projets exercent leurs responsabilités dans l'intérêt général de leurs
concitoyens. La transparence constitue elle aussi un préalable fondamental", a
conclu la ministre Boulet.
    Le guide de référence Octroi des forces hydrauliques du domaine de l'Etat
pour les centrales de 50 MW et moins peut être consulté à l'adresse suivante :
www.mrnf.gouv.qc.ca/energie/hydroelectricite/cadre.jsp.

    
    Source :
    Pascal d'Astous
    Attaché de presse
    Cabinet de la ministre des Ressources
    naturelles et de la Faune
    418 643-7295
    
    -%SU: RNT
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Pascal d'Astous, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre des Ressources naturelles et de la Faune, (418) 643-7295

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA FAUNE, MINISTRE RESPONSABLE DES REGIONS DU BAS-SAINT-LAURENT, DE LA COTE-NORD ET DU SAGUENAY - LAC-SAINT-JEAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.