Développement de places à 7$ dans les CPE - LA STRATEGIE DE LA MINISTRE COURCHESNE EST VOUEE A L'ECHEC



    MONTREAL, le 2 déc. /CNW Telbec/ - Le député de Verchères et porte-parole
du Parti Québécois en matière de famille, Stéphane Bergeron, accompagné des
députés du caucus montréalais Lisette Lapointe de Crémazie, Martin Lemay de
Sainte-Marie-Saint-Jacques et Nicolas Girard de Gouin, dénonce l'incapacité du
gouvernement Charest et de la ministre de la Famille, Michèle Courchesne, à
répondre aux familles qui attendent une place en CPE pour leur enfant.
    A la fin de l'été 2007, le ministère de la Famille précisait qu'il allait
créer 2069 places à tarif réduit en services de garde pour tout le Québec
cette année. Or, la moitié de ces places sont en fait des places recyclées. La
transformation de 976 places déjà existantes à 20$ ou 30$ par jour en places à
7$ par jour ne réduit aucunement les listes d'attente.
    "La ministre de la Famille refuse d'admettre ce qui est l'évidence même :
il manque de places dans les CPE. C'est bien pour les parents qui payaient 20 
ou 30$ par jour et qui pourront enfin payer moins cher mais ça ne donne
absolument rien pour les parents qui sont toujours en attente d'une place. Les
listes d'attente ne diminuent pas pour autant; au contraire, elles continuent
de prendre de l'expansion", a déclaré Stéphane Bergeron.

    22 nouvelles places créées en un an pour l'île de Montréal :
    inacceptable!

    Alors que le besoin en nouvelles places serait de 20 000, le caucus des
députés du Parti Québécois de Montréal n'en revient pas que le gouvernement
Charest n'ait réussi à développer que 22 nouvelles places pour toute l'île
depuis un an. "C'est moins d'une nouvelle place par mois pour l'ensemble de
l'île de Montréal. Dans mon comté seulement, ce sont des centaines de places
dont les parents auraient besoin", a indiqué Martin Lemay.
    "En outre, dans un contexte où le Québec connaît un mini-baby-boom et
considérant l'effet de l'immigration à Montréal, le gouvernement rate, et
largement, l'objectif de venir en aide aux parents. Il doit se pencher
sérieusement sur le développement des places pour poupons. Si ce gouvernement
croit aux vertus du réseau des CPE, qu'il le soutienne intelligemment, en
tenant compte des nouvelles réalités", a ajouté Stéphane Bergeron.

    La gestion des listes d'attente : le problème demeure entier

    Selon le gouvernement libéral, l'instauration de bureaux coordonnateurs
devait révolutionner la gestion des listes d'attente de façon à éliminer les
doublons. Il s'avère que c'est plutôt l'échec appréhendé par le Parti
Québécois il y a deux ans qui se confirme aujourd'hui. "La ministre se cache
derrière cette excuse de doublon et minimise le nombre réel d'enfants en
attente d'une place. Sans l'ombre d'un doute, on sait qu'il en manque. Plutôt
que de consacrer son énergie à gérer les listes d'attente, pourquoi ne
fait-elle pas le nécessaire pour les éliminer? Ce serait nettement plus
bénéfique pour les parents du Québec", a indiqué Martin Lemay.
    Par ailleurs, contrairement aux prétentions de l'ADQ, les députés du
Parti Québécois estiment que l'actuel réseau des CPE répond bel et bien à un
choix des parents du Québec.
    "Le réseau, mis sur pied par Pauline Marois, est doté d'un volet éducatif
qui en fait sa spécificité. C'est l'une des raisons qui explique sa grande
popularité et qui fait l'envie de plusieurs pays dans le monde, encore cité
récemment dans une étude de l'OCDE. Ce n'est pas rien. Les parents le
choisissent parce qu'il assure le développement social et intellectuel de
l'enfant et en raison de la qualité du personnel éducateur des CPE. Le Parti
Québécois continuera de travailler au développement du réseau de CPE sans
compromettre l'existence de garderies à but lucratif pour laisser le choix aux
parents, en plus d'appuyer les initiatives de formation qui contribueront
encore plus au développement de l'enfant", a conclu Stéphane Bergeron.
    -%SU: SOC,CPN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.