Devant une économie fragilisée et face aux défis auxquels la société est confrontée, la coopération est plus que jamais essentielle selon Monique F. Leroux

MONTRÉAL, le 22 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Face à une croissance économique menacée par l'endettement excessif des États et l'extrême volatilité des marchés financiers qui en résulte, la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique F. Leroux, a plaidé aujourd'hui en faveur d'une plus grande coopération entre les gouvernements, les banques centrales, les entreprises, les représentants de la société civile et les partis politiques.

« La coopération comme attitude, comme capacité à travailler avec les autres à la recherche de solutions collectives est plus que jamais essentielle dans le monde d'aujourd'hui », a déclaré Mme Leroux dans le cadre d'une allocution prononcée ce midi au Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

« Nous touchons là au sens le plus large du mot coopération, a-t-elle précisé. Une interdépendance accrue ne nous laisse pas le choix : nous devons réapprendre la solidarité pour travailler, avec rigueur, à des tâches qui vont nous demander beaucoup de persévérance. L'assainissement de nos bilans et l'équilibre budgétaire ne s'atteindront pas autrement. La lutte contre les inégalités ne se gagnera pas autrement. Les défis de l'éducation et de la démocratie ne se relèveront pas autrement. »

S'appuyant sur les prévisions des Études économiques du Mouvement Desjardins rendues publiques plus tôt cette semaine, faisant état d'une croissance de 1,5 % pour les États-Unis en 2012 et de 1,2 % pour la zone euro, un net recul par rapport aux précédentes prévisions, Mme Leroux se questionne sur l'esprit de coopération qui animera ces puissances économiques pour redresser la situation.

« Deux grandes questions se posent. La première, c'est comment les Européens vont accepter de coopérer pour sauver l'euro. La seconde, c'est comment les Américains vont arriver à réaliser le consensus nécessaire pour reprendre le contrôle de leur situation budgétaire et agir efficacement sur l'économie et l'emploi. »

Mme Leroux estime que l'expérience actuelle de l'Europe et des États-Unis démontre clairement qu'il faut aujourd'hui aller vers une forme de gouvernance davantage coopérative. « Sans changement de cap à ce chapitre, les problèmes économiques et financiers actuels risquent de s'aggraver encore. »

C'est pourquoi elle croit que l'on doit remettre l'accent sur l'épargne et un usage plus judicieux du crédit, tant à l'échelle des ménages, des entreprises, que des gouvernements.

« Le Canada et le Québec bénéficient d'avantages certains. Leurs ressources naturelles et énergétiques sont abondantes. Leurs gouvernements font face à une situation budgétaire moins problématique que celle de la plupart des grands pays industrialisés. Mais il n'en faudra pas moins continuer à travailler fort. Ici comme ailleurs, la vigilance et le pragmatisme s'imposent. »

Elle a également rappelé que c'est dans cet esprit que le Mouvement Desjardins, continue à mettre l'accent sur sa solidité financière. « Notre base de capital et notre performance globale sont une garantie importante contre les soubresauts qui surviennent dans les marchés. Elles sont aussi indispensables à notre croissance et à notre développement. »

Aider les entreprises d'ici à mieux se développer

Mme Leroux a profité de cette tribune pour annoncer que le Mouvement Desjardins entend continuer et même accentuer son appui auprès des entreprises d'ici afin que le Québec puisse tirer son épingle du jeu dans l'économie mondiale.

Elle a notamment souligné le rôle que jouent les caisses et les centres financiers aux entreprises qui, par leur action, font en sorte que Desjardins est aujourd'hui le premier prêteur en importance auprès des entreprises du Québec, avec près de 34 milliards de dollars en financement.

Mme Leroux a aussi rappelé les succès de Capital régional et coopératif Desjardins qui, après 10 ans d'existence, a réalisé plus de 300 investissements directs et indirects dans des entreprises québécoises, contribuant ainsi à la préservation de quelque 35 000 emplois.

Elle a également annoncé la mise en œuvre cet automne de nouvelles initiatives afin de soutenir davantage le transfert d'entreprises. Cela se traduira notamment par la mise en place d'une équipe spécialement dédiée à cette fin et une offre de service intégrée. « Nous voulons ainsi assurer la pérennité des entreprises d'ici », a-t-elle déclaré.

« Nous avons au Québec les talents, les outils et les ressources pour continuer à bâtir et développer chez nous des entreprises fortes. Des entreprises qui nous appartiennent et que nous développons dans une perspective à long terme. Des entreprises qui créent de la richesse dans nos milieux, tout en sachant profiter des possibilités offertes dans le monde. C'est la tâche que poursuit aujourd'hui le Mouvement Desjardins en appuyant les entrepreneurs. C'est le sens de notre vision de contribuer à la prospérité des personnes, des collectivités et de la société. C'est aussi la mission que poursuit le mouvement coopératif mondial en faisant participer les gens, à l'échelle de leur communauté, à la construction de leur avenir », a-t-elle conclu.

À propos du Mouvement Desjardins

Avec un actif de plus de 188 milliards de dollars, le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada et le sixième dans le monde. S'appuyant sur la force de son réseau de caisses au Québec et en Ontario, ainsi que sur l'apport de ses filiales dont plusieurs sont actives à l'échelle canadienne, il offre toute la gamme des produits et services financiers à ses 5,8 millions de membres et clients. Le Mouvement Desjardins, c'est aussi le regroupement d'expertises en Gestion du patrimoine et Assurance de personnes, en Assurance de dommages, en Services aux particuliers ainsi qu'en Services aux entreprises. L'un des plus importants employeurs au pays et lauréat 2010 du Programme des 10 cultures d'entreprise les plus admirées au CanadaMC, il mise sur la compétence de ses 43 600 employés et l'engagement de près de 6 000 dirigeants élus. En 2010, le Mouvement Desjardins a été consacré l'institution bancaire de l'année au Canada par la revue britannique The Banker. Pour en savoir plus, consultez le site www.desjardins.com.


SOURCE LE MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS

Renseignements :

(à l'intention des journalistes seulement) :
Nathalie Genest
Conseillère, Relations de presse
514 281-7275 -- 1 866 866-7000, poste 7275
media@desjardins.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.