Devant l'absence d'un programme fédéral de soutien aux installations sportives - La Ville de Montréal demande l'appui de la Fédération Canadienne des Municipalités



    MONTREAL, le 8 mars /CNW Telbec/ - Dans le but de sensibiliser le
gouvernement canadien à l'urgence de mettre en place un programme fédéral de
soutien aux installations sportives, le comité exécutif de la Ville de
Montréal a mandaté monsieur Claude Dauphin, responsable des relations
intergouvernementales et de la sécurité publique, afin de demander l'appui de
la Fédération canadienne des municipalités. Une résolution a d'ailleurs été
préparée et présentée au Conseil national d'administration de la FCM, qui
s'est tenu à London en Ontario, du 28 février au 3 mars dernier.
    "L'été dernier, nous avons accueilli avec beaucoup d'enthousiasme la
création d'un fonds de 30 M $ du ministère de l'Education, du loisir et du
Sport (MELS) pour le développement du sport et de l'activité physique. Ce
programme est cependant insuffisant pour répondre aux besoins de l'ensemble
des municipalités québécoises. Uniquement pour la métropole, nous estimons à
800 M $, le coût de réfection et de mise aux normes de nos équipements
sportifs au cours des 10 prochaines années. De cette somme, nous prévoyons que
200 M $ seront nécessaires pour les besoins liés aux équipements sportifs de
haut niveau, lesquels sont utilisés quotidiennement par des centaines
d'athlètes d'élite", a indiqué madame Senécal, vice-présidente du comité
exécutif, responsable des sports, des loisirs et des Muséums nature de
Montréal.
    "La Fédération canadienne des municipalités est un partenaire important
pour défendre les intérêts municipaux dans les enjeux liés aux politiques et
aux programmes de compétence fédérale. L'amélioration de la santé et de la
qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais est une priorité de notre
administration. Bien que cette résolution soit initiée par Montréal, la
nécessité d'obtenir un programme fédéral de financement des infrastructures
sportives est cruciale pour plusieurs autres villes canadiennes", a pour sa
part indiqué monsieur Dauphin, l'un des trois représentants de la Ville de
Montréal au Conseil national d'administration de la FCM.
    La demande de la Ville de Montréal repose sur les principes suivants :

    
    - L'importance d'offrir des équipements sportifs adéquats et sécuritaires
      favorisant l'acquisition et le maintien de saines habitudes de vie chez
      les Canadiennes et les Canadiens ;

    - L'évolution des normes de sécurité et les changements sur le plan légal
      imposent des mises aux normes majeures pour les équipements sportifs ;

    - L'évolution des goûts de la population et les nouvelles tendances en
      matière d'activités physiques et de sports nécessitent le développement
      de nouveaux équipements sportifs afin de répondre aux besoins
      émergents ;

    - Plusieurs installations sportives sont désuètes, elles ne correspondent
      plus aux normes actuelles et les intervenants impliqués en sports de
      haut niveau sont vivement concernés par l'urgence d'agir afin de
      préserver les acquis ;

    - Un rattrapage s'impose en matière d'investissements pour la mise à
      niveau des équipements sportifs dans la plupart des municipalités
      canadiennes ;

    - La nécessité de fournir aux jeunes athlètes canadiens des équipements
      sportifs répondant aux normes internationales afin de leur offrir une
      préparation adéquate en vue de leur participation à des compétitions
      nationales et internationales ;

    - La tenue d'événements sportifs majeurs au Canada stimule des retombées
      économiques, touristiques, sociales et médiatiques. Ces événements
      contribuent au rayonnement du Canada sur la scène internationale et
      nécessitent des infrastructures sportives répondant aux normes des
      fédérations sportives internationales ;

    - La nécessité de retenir au pays les athlètes d'élite canadiens ;
    

    Le projet de résolution se lit comme suit : "En considération des
éléments mentionnés, et compte tenu que les municipalités ne peuvent assumer
seules les coûts de mise à niveau, de rénovation et de développement associés
aux installations sportives, la Fédération canadienne des municipalités
demande au gouvernement fédéral de créer et de mettre en oeuvre un programme
de soutien aux installations sportives."
    "Le parc immobilier récréatif de la Ville de Montréal et de ses
arrondissements, compte actuellement plus de 1500 équipements sportifs et
terrains de jeux. Plusieurs installations datent des années soixante et
soixante-dix ; certaines d'entre elles ne répondent plus aux besoins de la
population alors que d'autres ne rencontrent plus les normes internationales
actuellement en vigueur. La métropole fait face à un important déficit
d'investissement pour ses infrastructures de sport et de loisir. Il y a
urgence d'agir et il est difficile d'y arriver seul. L'appui inconditionnel
des autres paliers de gouvernement est nécessaire pour permettre aux
Montréalaises et aux Montréalais de faire plus de sport et adopter de saines
habitudes de vie", a ajouté madame Francine Senécal.




Renseignements :

Renseignements: Luc Landry, chargé de communication, Service des
communications et des relations avec les citoyens, (514) 872-2948; Source:
Bernard Larin, cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-9998

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - EX-SERVICE DU DEVELOPPEMENT CULTUREL, DE LA QUALITE DU MILIEU DE VIE ET DE LA DIVERSITE ETHNOCULTURELLE (JUSQU'AU 28 JUIN 2010)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.