Deuxième Forum financier sur l'énergie renouvelable annuel du Canada

Les experts insistent pour que les projets d'énergie renouvelable au Canada continuent sur leur lancée et ce, indépendemment des résultats de l'élection provinciale

TORONTO, le 7 avril /CNW/ - Le deuxième Forum financier sur l'énergie renouvelable (FFÉR) - Canada commandité par Euromoney Energy Events à Toronto cette semaine a regroupé plus de 200 investisseurs, dirigeants d'entreprises et décideurs en matière d'élaboration de politiques, afin de discuter de l'état de l'énergie renouvelable au Canada.  Au cours de la session de deux jours, plus de 30 conférenciers et panélistes ont discuté de la viabilité des projets d'énergie renouvelable au Canada et se sont penchés de façon toute particulière sur les politiques et programmes provinciaux tels que la Loi sur l'énergie verte de l'Ontario.

« Nous ne pourrions être plus enchantés quant au niveau de participation à cette deuxième conférence annuelle FFÉR en sol canadien, » de mentionner Louisa Pratt, la productrice de la conférence, Euromoney Energy Events. « Suite au succès de l'événement inaugural de 2010, la participation accrue de cette année témoigne bien de la viabilité des projets d'énergie renouvelable et de la force d'attraction du Canada comme destination du capital affecté à l'énergie renouvelable. »

Des experts d'entreprises du secteur de l'énergie renouvelable, de firmes d'investissement, d'organisations gouvernementales et non gouvernementales ont discuté de l'état des projets d'énergie renouvelable au Canada et comment les projets en voie de réalisation et à venir ont aidé à consolider la position du Canada dans le secteur de l'énergie renouvelable. Les conférenciers et panélistes ont également échangé sur les développements les plus récents en matière d'énergie renouvelable et sur les programmes gouvernementaux actuels, qui aident à créer des opportunités de croissance économique, et ont aussi offert leurs conseils aux promoteurs à savoir comment obtenir du financement pour leurs projets.

Le thème récurrent de la conférence a été le fait que le Canada était un marché attirant pour des opportunités d'énergie renouvelable et, compte tenu des initiatives gouvernementales actuelles qui encourageaient des changements sur le marché, qu'il importait de continuer sur notre lancée pour ce qui était de mener à bien des projets d'énergie renouvelable. Ce thème a été repris par plusieurs conférenciers dont :

  • Des dirigeants du secteur des services financiers, soit de banques à charte canadiennes et de certaines banques internationales, dont Robert Nicholson, directeur général, Énergie, RBC Marchés des capitaux, et Geraint Breeze, directeur exécutif, financement de projets et d'infrastructures, CIBC, ont conversé sur le financement disponible et les enjeux auxquels fait face l'industrie pour les promoteurs cherchant à financer des projets d'énergie renouvelable au Canada. Si l'état du marché plus étendu évolue positivement, le Canada est déjà considéré comme un marché intéressant pour les investissements, comme résultat de son environnement politique et réglementaire des plus stables. Pour tirer profit de ces opportunités de marché et attirer des investisseurs, les promoteurs doivent s'assurer de travailler avec les bons partenaires, fabricants et entrepreneurs tout au long du processus de planification et de mise en oeuvre de leurs projets.
  • Jim McDougall de la Ontario Power Authority s'est intéressé à la Loi sur l'énergie verte de l'Ontario, qui comporte un engagement à l'effet de remplacer 100 pour cent de la production d'énergie à partir du charbon d'ici 2014 et l'application du Programme de tarifs de rachat garantis (TRG), afin de payer pour les génératrices pour l'électricité qu'elles produisent selon des dispositions contractuelles et ce, comme mesures incitatives pour le développement de projets d'énergie renouvelable. Bien que ce programme provincial pour supporter des projets renouvelables ait permis à l'Ontario de se démarquer dans le domaine des projets d'énergie renouvelables, il existe toujours des défis à surmonter quant à son déploiement, tels que des contraintes de connection et son intégration renouvelable.  Compte tenu de l'élection provinciale à venir en octobre prochain, ce programme deviendra un sujet de discussion pour les principaux partis provinciaux, au moment où le programme fera l'objet d'une revue obligatoire deux ans après sa mise en oeuvre.
  • La session sur les politiques et initiatives gouvernementales au Canada incluait des représentants de diverses provinces dont Janice Larson, directrice, Développement de l'énergie renouvelable, ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources pétrolières de la C.-B., et Jean-Pierre Forgues, directeur des relations intergouvernementales et de la coordination de l'énergie pour le ministère des Ressources naturelles du Québec. Ceux-ci ont fourni des détails quant aux incitatifs disponibles en matière d'énergie renouvelable dans leur province respective, comme la Vision de la C.-B. en matière d'énergie propre (B.C.'s Clean Energy Vision) et l'initiative du Québec au plan des véhicules électriques, de même que les perspectives d'avenir pour le développement de programmes d'énergie renouvelable.
  • Tania Ensor, vice-présidente principale, chef nationale des services aux corporations, Weber Shandwick, a présenté un panel d'experts de l'industrie dont Wesley Stevens, directeur adjoint, Navigant Consulting et Andrew Chant, directeur général, Énergie renouvelable, ORTECH Power, qui ont discuté à savoir comment les besoins du système évoluaient en fonction d'une présence accrue de l'énergie solaire et éolienne, la rentabilité des projets géothermiques et des pressions plus fortes quant à la demande d'espace pour les réseaux au Canada.

Le niveau des débats pendant la conférence a nettement démontré que le moment était particulièrement propice pour le développement de l'énergie renouvelable - et qu'il ressortait clairement de la conférence FFÉR-Canada que la communauté financière continuait à appuyer fermement le développement de l'énergie renouvelable au Canada et partout à travers le monde.

À propos de Euromoney Energy Events :

Euromoney Energy Events, une composante de Euromoney Institutional Investor PLC, est une firme réputée en matière d'organisations d'événements internationaux, entre autres de conférences à grand rayonnement pour les professionnels des énergies propres de partout au monde. Notre portefeuille varié d'événements réunit des délégués des industries de l'énergie renouvelable et de l'énergie propre avec des investisseurs, des financiers et d'autres professionnels. La série de Forum financier sur l'énergie renouvelable (FFÉR) a été lancée à Londres en 1999 et s'est depuis transformée en un portefeuille d'événements internationaux réputés qui se tiennent annuellement dans sept grandes villes en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Asie et en Amérique latine. Ceux-ci comprennent : REFF Wall Street (New York), REFF London (Londres), REFF India (Nouvelle Delhi) et REFF Canada  (Toronto).

SOURCE Euromoney Energy Events

Renseignements :

Contacts médias
Jessica Greasley
jgreasley@webershandwick.com
416-642-7952

Matt Ackroyd
mackroyd@euromoneyplc.com 
44 20 7779 8084

Profil de l'entreprise

Euromoney Energy Events

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.