Deux fois plus nombreux à se lancer en affaires que leurs aînés, les jeunes de l'Abitibi-Témiscamingue incarnent-ils la relève entrepreneuriale de la région?



    QUEBEC, le 24 oct. /CNW Telbec/ - "Les données dont nous disposons nous
permettent de croire que ce sont les jeunes qui dynamisent l'entrepreneuriat
de ce vaste coin de pays. En fait, les jeunes de moins de 35 ans sont deux
fois plus nombreux que leurs aînés à se lancer en affaires!", mentionne
Nathaly Riverin, directrice du Centre de vigie et de recherche sur la culture
entrepreneuriale(CVRCE) de la Fondation de l'entrepreneurship et directrice de
GEM Canada. En 2005, 8,8 % des jeunes étaient impliqués dans la création d'une
entreprise en comparaison à 4,6 % de la population âgée de plus de 35 ans.
"Notre étude nous révèle également que près d'un jeune sur 10 (9,7 %) en
Abitibi-Témiscamingue manifeste l'intention de créer une entreprise dans un
avenir rapproché. Seulement 4,5 % des gens âgés de plus de 35 ans pensent en
faire autant", ajoute Mme Riverin. Rappelons que la majorité des emplois au
Québec sont créés grâce à l'émergence des PME. Il est donc primordial de
susciter des carrières en affaires dans les petites collectivités.
L'entrepreneuriat figure aussi parmi les facteurs de rétention des jeunes.

    Intentions d'entreprendre : des défis importants à relever

    Mentionnons que seulement 6,4 % des habitants de l'Abitibi-Témiscamingue
ont l'intention de créer leur entreprise prochainement, cela comparé à une
moyenne québécoise qui s'élève à 13,6 %, soit deux fois moins. Les jeunes de
la région ne tirent pas non plus leur épingle du jeu à ce niveau. Ils sont
également deux fois moins nombreux que dans le reste du Québec à vouloir
devenir leur propre patron (9,7 % vs 19,6 % pour les 18-34 ans). A quoi
attribue-t-on ce bilan peu glorieux? "L'environnement culturel est en grande
partie responsable de la situation. On ne peut faire fi de l'historique de la
région et des barrières psychologiques qui en découlent et qui subsistent
toujours. Selon notre rapport, nous observons que la communauté
témiscabitibienne valorise le statut d'entrepreneur et considère que
l'entrepreneuriat est un choix de carrière désirable. Par contre, plus
qu'ailleurs au Québec, les habitants de la région ont des réticences et ne
passent pas à l'acte. Ils ne se croient pas capables d'être entrepreneur et ne
croient pas que leur région soit porteuse de bonnes opportunités d'affaires.
L'Abitibi-Témiscamingue est la région la plus pessimiste sur ce plan", nous
dit-on.

    Passer à l'action afin d'assurer une relève entrepreneuriale

    Selon Mme Riverin, il faut tirer des leçons de ce portrait pour contrer
les obstacles qui freinent le développement de l'entrepreneuriat dans la
région : "Dans les régions où la grande entreprise est au coeur de l'économie
depuis des années, il faut que les gens sachent que l'entrepreneuriat prend
plusieurs formes". Assurer la relève des entreprises existantes apparaît
d'ailleurs comme une avenue concrète à court terme. Plusieurs centaines
d'entrepreneurs sont actuellement âgés entre 55 et 64 ans en
Abitibi-Témiscamingue. Plusieurs d'entre eux seront appelés à passer le
flambeau d'ici les dix prochaines années. Parmi les actions mises de l'avant
face à cette problématique, citons la tenue d'une série de quatre formations
portant sur les enjeux de la relève organisée par Emploi-Québec et le
ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation qui
seront offertes le 31 octobre (à Val d'Or), les 1er (à Rouyn-Noranda), 7 (à La
Sarre) et 8 novembre (à Témiscamingue). Pour vous inscrire, veuillez
communiquer avec Mme Emilie Canuel par courriel
(Emilie.Canuel@mdeie.gouv.qc.ca) ou par téléphone (819) 763-3619 ou 1-866
463-6642).

    
                       Pour obtenir l'étude complète :
       http://204.19.44.91/Fondation/Rapp%20GEM%20jeunesse%202005.pdf
    

    Dans le cadre de la mission de la Fondation de l'entrepreneurship,
rappelons que le Centre de vigie et de recherche sur la culture
entrepreneuriale (CVRCE) agit comme centre de veille, d'information,
d'animation et de recherche sur la culture entrepreneuriale.




Renseignements :

Renseignements: Natacha Jean, Directrice adjointe CVRCE, Fondation de
l'entrepreneurship, (418) 646-1994 poste 8, 1 800 661-2160, Cellulaire: (514)
293-2994, vigie@entrepreneurship.qc.ca

Profil de l'entreprise

Fondation de l'entrepreneurship

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.