Déséquilibre fiscal: Pas de solutions durables selon la CSN



    MONTREAL, le 19 mars /CNW Telbec/ - "L'argent semble au rendez-vous pour
le temps d'une élection, mais ce budget n'achète pas l'avenir." C'est ainsi
que la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau a réagi au budget fédéral
déposé cet après-midi par le ministre des Finances, Jim Flaherty. "Non
seulement les montants consentis par le ministre ne sont pas à la hauteur d'un
plein règlement du déséquilibre fiscal, mais surtout il n'y a pas de mécanisme
structurant comme le transfert de points d'impôts pour assurer le Québec d'un
financement stable et permanent qu'il pourrait utiliser à sa guise, selon ses
propres choix", a indiqué la présidente de la CSN.
    Des 2,3 milliards sur un an annoncés par le ministre Flaherty,
1,6 milliard provient de la péréquation. "Une grande partie du règlement
provient d'un programme de dépendance, ce qui est loin de constituer une
avancée pour l'autonomie du Québec", de poursuivre Claudette Carbonneau.
    La présidente de la CSN est particulièrement déçue des sommes consenties
à l'éducation supérieure. Claudette Carbonneau rappelle que c'est
4,9 milliards de dollars qui étaient exigés par les provinces ; le
gouvernement Harper y va de 800 millions à compter de l'année prochaine
seulement. "Le gouvernement donne un milliard de dollars par année aux Forces
armées. On voit clairement ses priorités, ce qui constitue une gifle à nos
jeunes", de dénoncer Madame Carbonneau.
    La CSN constate également que le budget Flaherty consent peu d'argent
supplémentaire pour les services de garde et la santé. Le fédéral devient
cependant très envahissant en définissant une série de conditions auxquelles
les gouvernements provinciaux devront se conformer pour toucher les sommes
dévolues en matière de garanties de soin. En matière d'éducation, la CSN
constate encore une fois beaucoup d'ingérence de la part d'Ottawa.

    Rien pour la crise du secteur manufacturier

    Sur le plan économique, la présidente de la CSN constate que le
gouvernement Harper continue à diminuer les impôts des sociétés, alors que le
secteur manufacturier vit une crise sans précédent qui touche particulièrement
le Québec. 47 000 emplois ont été perdus au cours de la seule dernière année.
"Le gouvernement ne propose aucune mesure ciblée, mais continue à
subventionner allègrement les grandes pétrolières, ce qui consacre l'existence
de deux Canada dans un", s'insurge la présidente de la CSN qui rappelle que
les augmentations du prix des hydrocarbures ont joué un rôle non négligeable
dans l'appréciation du dollar canadien.
    La CSN constate par ailleurs que le gouvernement Harper demeure toujours
insensible au sort des travailleurs âgés non reclassables qui perdent leur
emploi alors que le budget ne rétablit pas le programme qui leur permettait de
faire le pont entre la fin de leurs prestations d'assurance-emploi et le début
de leurs prestations de retraite. Pour ce qui est du programme
d'assurance-emploi, le gouvernement se contente de diminuer le taux des
cotisations, estimant que cela devrait produire juste assez de revenus pour
couvrir les coûts du programme qu'il refuse toujours de bonifier, mais la CSN
soupçonne le gouvernement de garder une marge de manoeuvre pour continuer
d'engranger des surplus.
    En matière d'environnement la pseudo conversion du gouvernement Harper se
poursuit alors que le budget contient une série de mesures éclatées et qu'il
n'y a toujours pas de plan d'ensemble pour atteindre les cibles du protocole
de Kyoto. "Le premier ministre n'y croit tout simplement pas alors qu'il est
urgent de se mettre au travail pour juguler la menace", de conclure Madame
Carbonneau.
    Pour la présidente de la CSN, ce budget constitue un écran de fumée, le
temps d'une élection, mais ne propose pas de solutions durables.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, cellulaire: (514) 894-1326; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.