Des Québécoises toujours debouttes: Michèle Asselin reconduite à la présidence de la Fédération des femmes du Québec



    MONTREAL, le 30 sept. /CNW Telbec/ - Dans le cadre de leur colloque
Québécoises toujours debouttes, qui s'est tenu du 28 au 30 septembre 2007, les
membres de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), réunies en assemblée
générale, ont exprimé leur reconnaissance, à Mme Michèle Asselin, pour son
leadership rassembleur et son engagement sans compromis à la cause des femmes
et l'ont réélue, par acclamation, à titre de présidente de l'organisation. Mme
Asselin entame ainsi son troisième et dernier mandat, d'une durée de deux ans,
conformément aux statuts et règlements de la Fédération des femmes du Québec.
    Dans son allocution, Mme Asselin a souligné l'importance de la solidarité
et du travail sans relâche : "Le principal défi de mon dernier mandat sera de
contrecarrer tout recul sur les acquis des femmes réalisés au cours de nos
nombreuses années de lutte. J'interpelle d'ailleurs les femmes et leurs filles
à devenir membre de notre Fédération et à contribuer, par la force du nombre,
à son poids politique".
    Elle a, de plus, déploré la montée de la droite au Canada et au Québec
"qui est dommageable car les politiques néolibérales des deux paliers de
gouvernement menacent nos acquis sociaux, entraînent des reculs pour les
femmes, la dégradation de leurs conditions de vie et de travail, et
fragilisent plusieurs groupes féministes. Le gouvernement conservateur
minoritaire a témoigné d'un immense mépris et d'une grande misogynie en
abolissant le financement d'activités de défense des droits des femmes. Ceci a
mené, entre autres, à la fermeture des bureaux de l'Association nationale
femmes et droit, un important groupe de femmes du Canada. Tous les groupes de
femmes au Canada et au Québec sont très sérieusement menacés par cette coupe
injustifiée, d'autant plus que les statistiques démontrent que dans les faits
l'égalité pour toutes les femmes est loin d'être acquise! La Fédération des
femmes du Québec risque de perdre plus du tiers de son financement! Le
gouvernement Harper a aussi aboli le Programme de contestation judiciaire et
il a refusé d'adopter une loi proactive sur l'équité, autant d'échos de cette
droite montante qui menace les droits des femmes au Canada"!

    Quelques mots sur le colloque

    Le colloque Québécoises toujours debouttes a débuté le vendredi 
28 septembre avec une soirée publique qui avait pour thème "Les femmes : plus
égales que jamais?". Il s'est poursuivi avec une Journée féministe de
ressourcement et d'échanges qui offrait différents ateliers et plénières où
les membres étaient invitées à venir réfléchir sur des problématiques liées
aux femmes, telles que les accommodements raisonnables, l'hypersexualisation,
la guerre, les droits des femmes et la pauvreté.
    Le colloque s'est conclu aujourd'hui avec l'assemblée générale des
membres de la FFQ. Ces dernières ont alors décidé de prioriser des
interventions concrètes lors des prochaines campagnes électorales canadienne
et québécoise afin d'y faire valoir un point de vue féministe,
particulièrement sur les enjeux entourant la famille.

    Prix Idola St-Jean

    L'assemblée générale annuelle des membres a aussi été l'occasion pour la
FFQ de décerner le Prix Idola Saint-Jean, comme elle le fait à tous les ans,
depuis 1991. Ce prix honorifique est destiné à souligner la contribution d'une
femme ou d'un groupe de femmes qui oeuvre depuis plusieurs années à
l'amélioration des conditions de vie des femmes au Québec et à l'avancement du
féminisme. Le prix est remis selon un principe d'alternance entre les groupes
et les individues. Cette année, le prix Idola St-Jean a été décerné à
l'Intersyndicale des femmes, un groupe qui a su développer des solidarités et
des alliances importantes entre les comités de condition féminine de syndicats
nationaux et les groupes de femmes, renforçant ainsi la force d'action du
mouvement des femmes dans son ensemble. De par son rayonnement, ses actions,
ses publications et ses analyses féministes, ce groupe défend les droits des
femmes, depuis 30 ans, et contribue grandement à l'amélioration de leurs
conditions de vie et de travail. La FFQ salue ces militantes féministes
syndicalistes qui travaillent toujours sans relâche pour l'atteinte de la
pleine égalité!
    Finalement, deux mentions spéciales ont été attribuées. Reconnue par le
mouvement des femmes comme un groupe dynamique et créatif, la Table régionale
des groupes de femmes Gaspésie-îles-de-la-Madeleine a su, depuis 25 ans, lier
le local, le régional, le national et l'international dans son travail avec
les femmes de cette région. L'autre Parole, une collective de féministes
chrétiennes, fondée il y a plus de 30 ans, a reçu une mention spéciale pour sa
ténacité, son courage, sa prise de parole sur des questions controversées, ses
analyses critiques du patriarcat et sa résistance aux paroles intégristes.

    Fondée en 1966, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) est une
organisation féministe dont les objectifs sont de promouvoir et de défendre
les intérêts et les droits des femmes et de lutter contre toutes les formes de
violence, de discrimination, de marginalisation ou d'exclusion à l'égard des
femmes.




Renseignements :

Renseignements: Linda Lévesque, LCOM Communication, (514) 393-3178,
cell. (514) 242-8909; Stéfany Ranger, LCOM Communication, (514) 393-3178,
cell. (514) 242-8909; Source: Fédération des femmes du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.