Des organisations de SGI prônent à nouveau le désarmement nucléaire pour souligner le 50e anniversaire de la déclaration antinucléaire



    TOKYO, le 10 sept. /CNW/ - Des organisations de Soka Gakkai International
(SGI) du monde entier ont organisé des activités prônant l'abolition des armes
nucléaires, soulignant ainsi le 50e anniversaire de l'appel lancé par le
deuxième président de Soka Gakkai, Josei Toda, en faveur de l'abolition des
armes nucléaires.
    Le vibrant plaidoyer présenté par Josei Toda (1900-58), qui a décrit les
armes nucléaires comme étant le mal absolu devant 50 000 jeunes gens réunis au
stade Mitsuzawa à Yokohama, au Japon, le 8 septembre 1957, a marqué le début
des activités de Soka Gakkai liées à la promotion de la paix.
    Le 8 septembre 2007, à New York, 200 personnes ont pris part à un forum
sur la société civile portant sur l'abolition des armes nucléaires
("Abolishing Nuclear Weapons: What Can Each Of Us Do?"), à Cooper Union, forum
coparrainé par SGI, l'organisme Global Action to Prevent War et la Fédération
mondiale des associations pour les Nations Unies. Le groupe de jeunes
conférenciers d'organisations pour le désarmement nucléaire était présidé par
Kathleen Sullivan, consultante en éducation sur le désarmement aux Nations
Unies.
    Dans son message, le président de SGI, Daisaku Ikeda, a insisté sur le
fait que "les armes nucléaires ont été conçues par des êtres humains. Ces
derniers pourraient donc faire appel à leur intelligence pour les éliminer."
Il a invité les jeunes à amorcer un dialogue pour l'abolition de ces armes.
Les panélistes ont réitéré le besoin de faire participer un plus grand nombre
de simples citoyens au mouvement global.
    Toujours le 8 septembre, 300 jeunes membres de SGI de 56 pays différents
se sont réunis pour une conférence sur la paix à Yokohama, où fut adoptée une
déclaration mondiale des jeunes pour la paix de SGI. L'initiative inclut un
engagement à militer en faveur du désarmement nucléaire et à créer une
"culture de la paix", de même qu'un engagement à l'égard d'un dialogue et
d'une coopération à grande échelle avec des personnes d'autres religions.
    A Tokyo, le comité des femmes pour la paix de Soka Gakkai a organisé le 9
septembre un forum de promotion de la paix pour les mères et les enfants,
auquel ont participé 1 200 personnes, dont des enfants du primaire et des
survivants de la bombe atomique d'Hiroshima. L'interprète et ambassadrice
itinérante de l'UNICEF pour le Japon, Agnes Chan, s'est produite et a parlé à
la foule des enfants à risque en raison de l'uranium appauvri en Iraq, pays
qu'elle a visité récemment.
    SGI-Danemark a organisé une réunion pour les jeunes le 8 septembre où
John Scales Avery, président du comité danois des conférences de Pugwash sur
la science et les affaires mondiales, a mentionné que la vaste majorité des
habitants de la planète se sont opposés aux armes nucléaires, et au centre
national de SGI au Royaume-Uni dans le sud de Londres, à Brixton, une
exposition multimédia ("LIFE--truth, justice, dignity"), préconisant
l'abolition des armes nucléaires, a été inaugurée par le professeur Robert
Hinde, président de Pugwash Royaume-Uni.
    Une nouvelle exposition antinucléaire mondiale de SGI ("From a Culture of
Violence to a Culture of Peace: Transforming the Human Spirit") a également
été inaugurée dans plusieurs points du monde. Elle comprend des sections
portant sur la sécurité par les armes par rapport à la sécurité humaine et la
transformation de notre vision mondiale, et présente des faits sur les
initiatives internationales en vue de contrôler la prolifération des armes
nucléaires et les éliminer.
    L'exposition a initialement été présentée dans l'édifice "Beehive" du
parlement néo-zélandais, à Wellington, le 9 août, par SGI-Nouvelle-Zélande et
le New Zealand Institute of International Affairs. L'ancien sous-secrétaire
général des Nations Unies, Anwarul K. Chowdhury, a présenté une allocution
lors du lancement.
    Le ministre malaisien des Affaires étrangères, Seri Syed Hamid bin Syed
Jaafar Albar, a inauguré l'exposition le 2 septembre 2007, au centre Wisma
Kebudayaan de Soka Gakkai Malaisie (SGM), à Kuala Lumpur. L'exposition était
co-commanditée par SGM et l'organisme Physicians for Peace and Social
Responsibility (PPSR), société affiliée à l'Association internationale des
médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW).

    Soka Gakkai International est un mouvement bouddhiste laique qui compte
12 millions de membres dans le monde et dont les activités, axées sur la
promotion de la paix, de la culture et de l'éducation, sont fondées sur la
longue tradition humaniste du bouddhisme. L'organisation a régulièrement
milité en faveur de l'abolition des armes nucléaires, organisant des
expositions et des pétitions, en plus de consigner les témoignages de
personnes ayant vécu les bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki.





Renseignements :

Renseignements: Joan Anderson, Bureau de l'information publique, Tél.:
+81-3-5360-9482, Téléc.: +81-3-5360-9885, www.sgi.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.