Des organisations de la société civile québécoise se rendent à Ottawa pour remettre à l'agenda gouvernemental l'aide publique au développement



    MONTREAL, le 1er nov. /CNW Telbec/ - Une délégation de membres de la
société civile québécoise se rend ce matin au parlement d'Ottawa afin de
dialoguer avec les députés et sénateurs fédéraux sur les enjeux actuels de
l'aide publique au développement (APD).
    Deux préoccupations dictent cette démarche. Tout d'abord, que le Canada
respecte ses engagements pris en 2000 aux Nations-Unies lors du sommet du
Millénaire, soit de consacrer 0,7% de son Revenu National Brut à l'APD d'ici
2015. Avec seulement 0,3% pour l'année 2006, le Canada se situe actuellement
au 15ème rang des 22 principaux pays bailleurs d'aide au développement.
    Ensuite, que le Canada reconnaisse officiellement le rôle des
organisations de la société civile comme acteur à part entière du
développement et ainsi fasse la promotion de sa plus grande inclusion dans les
négociations internationales sur l'efficacité de l'aide actuellement en cours
sous l'égide de l'Organisation pour la coopération et le développement
économique (OCDE).
    Cette délégation est composée de Claudette Carbonneau, présidente de la
Confédération des syndicats nationaux, Réjean Parent, président de la Centrale
des syndicats du Québec, Lina Bonamie, présidente de la Fédération
interprofessionnelle de la santé du Québec, Michèle Asselin, présidente de la
Fédération des femmes du Québec, Gérald Larose, président du Groupe d'économie
solidaire du Québec, Réjean Lantagne, directeur général de la Société de
Coopération pour le Développement International, Marie-Christine Talbot,
directrice générale de l'Union des producteurs agricoles et Denise Gagnon,
directrice de la solidarité internationale de la Fédération des travailleurs
et travailleuses du Québec. Ce rassemblement historique de la société civile
québécoise est mené par Brian Barton et Maria Luisa Monreal, respectivement
président et directrice générale de l'Association québécoise des organismes de
coopération internationale (AQOCI).
    "Il est aujourd'hui indispensable d'atteindre l'objectif du 0,7% du
Revenu National Brut et d'oeuvrer également à l'adoption par le gouvernement
d'une politique d'APD différente, axée seulement sur l'éradication de la
pauvreté et dégagée de toute association à la militarisation ou à la lutte
contre le terrorisme. Cela passe prioritairement par une plus grande place
accordée aux organisations de la société civile du Nord et du Sud dans la mise
en oeuvre des programmes de développement", a déclaré Maria Luisa Monreal.
    De son côté, Brian Barton a souligné que "les politiques et stratégies
officielles de développement durable et de lutte contre la pauvreté se
dirigent vers une impasse. Mais, face à ce constat, nous sommes convaincus que
les organisations de la société civile sont porteuses de propositions
alternatives qui ouvrent la voie à un développement durable axé sur la
personne, la justice sociale et les droits humains".
    Tous les membres de cette délégation composent le Comité de suivi des
Etats généraux de la coopération et de la solidarité internationales, qui se
sont tenus à Montréal du 8 au 10 novembre 2006. Au terme de ces journées, les
participants avaient adopté la Déclaration du Québec, intitulée "Responsables
aussi du monde", qui exprime une vision commune du développement et de la
mondialisation des solidarités.

    L'Association québécoise des organismes de coopération internationale
(AQOCI) regroupe 61 organisations qui oeuvrent, à l'étranger et au Québec,
pour un développement durable et humain. L'AQOCI a pour mission de soutenir le
travail de ses membres ainsi que leurs initiatives en faveur de la solidarité
internationale. En s'appuyant sur la force de son réseau, l'AQOCI oeuvre à
l'éradication de la pauvreté et à la construction d'un monde basé sur des
principes de justice, d'inclusion, d'égalité et de respect des droits humains.
    www.aqoci.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Joelle Sarrailh, Chargée de communication, AQOCI, (514)
871-1086, poste 205, communications@aqoci.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.