Des locataires mécontents accueillent bruyamment Mario Dumont à Québec



    QUEBEC, le 22 mars /CNW Telbec/ - Des membres de la Coalition régionale
pour le droit au logement et du Front d'action populaire en réaménagement
urbain (FRAPRU) ont réservé un accueil bruyant à Mario Dumont, chef de
l'Action démocratique du Québec, lors de son passage ce matin, à la Chambre de
commerce et la Jeune chambre de commerce de Québec. "Mario Dumont doit
s'engager formellement à poursuivre le développement de nouveaux logements
sociaux s'il est élu lundi prochain. Les familles mal-logées de Québec en ont
besoin", affirme Nicolas Lefebvre-Legault, président du FRAPRU.
    Dimanche dernier, pressé de questions par des locataires de Gatineau, le
chef adéquiste s'est engagé verbalement à "ne pas sabrer dans le logement
social" mais sans préciser s'il parlait des logements sociaux existants ou des
programmes de développement. "Mario Dumont doit aller plus loin que cette
simple déclaration. Nous voulons l'engagement écrit, clair et chiffré à
continuer la construction de nouveaux logements sociaux et à accroître le
financement des programmes pour faire face aux hausses des coûts de
construction" soutient Etienne Grandmont, de la Coalition régionale pour le
droit au logement.
    Les deux regroupements rappellent que dans la Capitale, il n'y a aucun
logement de 3 chambres à coucher ou plus en-deça de 550$ par mois. "Pour se
loger déjà en 2001, bien avant les importantes hausses de loyer qu'on a connu
depuis, 9420 ménages devaient consacrer plus de 80 % de leur revenu à Québec.
Les loyers ont grimpé de 23 % chez-nous entre 2000 et 2006, alors que
l'augmentation de l'indice des prix à la consommation n'était que de 8,9 %
durant la même période", précise Monsieur Grandmont.

    Des millions de dollars réservés au logement social attendant d'être
    utilisés
    --------------------------------------------------------------------

    Selon les deux regroupements, le silence de l'ADQ sur les questions de
logement est d'autant plus incompréhensible que le gouvernement du Québec
vient tout juste d'encaisser 187 millions $ versés par le gouvernement fédéral
afin d'intervenir dans le domaine de l'habitation et ce, sans compter les
ajustements que le budget Flaherty de lundi vient d'apporter au Transfert
canadien pour les programmes sociaux et dans le calcul de la péréquation. "Le
Québec dispose de tous les moyens financiers nécessaires pour non seulement
poursuivre le développement de logements coopératifs et sans but lucratif,
mais également pour recommencer à construire des HLM et pour développer des
nouveaux outils facilitant la transformation de logements existants en
logements sociaux" conclut Monsieur Lefebvre Legault.




Renseignements :

Renseignements: Nicolas Lefebvre-Legault, (418) 522-0454; Etienne
Grandmont, (418) 931-5064

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.