Des groupes de partout au pays demandent au gouvernement fédéral d'agir face au tabac de contrebande



    L'ACDA organise un forum à Ottawa sur la crise imputable à la facilité
    d'accès au tabac de contrebande vendu à bas prix

    OTTAWA, le 2 nov. /CNW/ - La vente de cigarettes de contrebande menace
sans bruit mais rapidement de nombreux volets de la société canadienne, ont
entendu dire aujourd'hui les participants à un forum sur la vente de tabac de
contrebande qui fera date.
    Organisé par l'Association canadienne des dépanneurs en alimentation
(ACDA), ce forum national a réuni à Ottawa des participants de diverses
provenances, dont des manufacturiers de produits du tabac et des représentants
des forces policières, des Premières nations, du gouvernement, du milieu de
l'éducation et du secteur de la vente au détail. D'une même voix, tous ont dit
non à la vente de produits de tabac de contrebande et traité des importants
problèmes commerciaux et sociaux posés par cette contrebande.
    "Le commerce du tabac de contrebande se ramifie de façon
disproportionnée, si bien que tous les paliers du gouvernement doivent jouer
un rôle de premier plan et y mettre un frein, a affirmé Dave Bryans, président
de l'ACDA. Nous avons réuni une grande diversité de gens et de groupes pour
parler de l'envergure du problème et de ce qui peut être fait pour l'enrayer;
or, il s'agit d'une question complexe qui n'a pas de solution unique ou
facile."
    Le forum en question a donné aux détaillants et aux autres intervenants
qui font directement face au problème une occasion d'échanger des idées et de
discuter de son envergure au Canada. Des recherches présentées au cours du
forum démontrent que près d'une cigarette sur trois achetée en Ontario (soit
31,5 %) ou au Québec (soit 30,5 %) est illégale. On a en outre établi que, à
l'échelle nationale, 22 % des produits de tabac que l'on achète proviennent de
la contrebande.
    La même recherche établit que les ventes de tabac de contrebande
affichent une inquiétante hausse depuis un an. Cette croissance est alimentée
par les bas prix demandés (une cartouche de contrebande coûte 18 $, tandis que
les cigarettes légales coûtent de 50 $ à 80 $ la cartouche de 200 unités) et
par l'accès facile et généralisé aux produits illégaux, ceux-ci étant souvent
vendus dans des kiosques en bord de chemin ou du coffre d'un véhicule.
    "Aux coûts humains associés à la contrebande s'ajoute un coût financier
toujours plus grand assumé par les gouvernements; sans exagérations, celui-ci
est actuellement estimé à 1,6 milliard de dollars par année, ajoute M. Bryans.
Et pour aggraver les choses, on sait, pour en avoir des preuves, que les
réseaux criminels impliqués dans la contrebande de tabac exercent
parallèlement d'autres activités criminelles très graves."

    Discours majeur du forum

    Le forum a également été marqué par un discours majeur prononcé par
Norman Inkster, ancien commissaire de la GRC et président d'Interpol. Dans ses
propos, M. Inkster a fait part d'un certain nombre de constats importants
relativement à la contrebande du tabac.

    
    -   La vente et le trafic de tabac de contrebande n'est pas un phénomène
        exclusif au Canada. On estime que le commerce illégal du tabac
        correspond à près de 7 % de la consommation de tabac dans le monde,
        ce chiffre augmentant d'année en année.

    -   Les cigarettes illégales sont fabriquées selon des méthodes
        discutables, faisant usage de tabac qui ne répond pas aux normes et
        dans l'irrespect le plus complet du Règlement sur le tabac du
        gouvernement fédéral. Les cigarettes de contrebande contiennent des
        ingrédients qui seraient interdits sur un marché réglementé et elles
        sont vendues sans les avertissements usuels à un public sans
        méfiance, le tout à un prix à la portée des jeunes.

    -   Le commerce de tabac de contrebande n'est pas le fait de petits
        rebelles qui exercent un semblant de commerce en amateurs. La
        réalité, c'est que des organisations criminelles d'envergure
        internationale et très structurées s'imposent de plus en plus dans le
        décor. Les ventes de cigarette de contrebande deviennent ainsi une
        source de financement de réseaux qui s'adonnent à d'autres crimes
        beaucoup plus sérieux.
    

    M. Inkster a terminé son allocution en invitant toutes les parties
concernées à oeuvrer ensemble pour trouver des solutions à ce problème de plus
en plus important.
    "J'estime que ce forum a été un grand succès, dit-il. Le simple fait de
réunir toutes les voix ici présentes aujourd'hui constitue un bon pas pour
nous rapprocher de l'obtention d'un ensemble de solutions à long terme au
problème. Or, peu importe le succès de ce forum, notre travail n'en est encore
qu'à ses débuts, et nous continuerons de progresser grâce à d'autres
programmes nous permettant d'informer la population sur les dangers du tabac
de contrebande."

    Au sujet de l'ACDA

    L'Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA) et ses
membres régionaux affiliés, soit la Western Convenience Stores Association,
l'Atlantic Convenience Stores Association et l'Association québécoise des
dépanneurs en alimentation, représentent plus de 30 000 exploitants de
dépanneurs au pays. L'ACDA veille à encourager ses membres à être des exemples
de détaillants affichant une pratique responsable dans leur collectivité et
elle fait respecter l'exigeant programme canadien de vérification de l'âge, We
Expect ID, destiné à empêcher les jeunes à accéder à certains produits
réglementés.




Renseignements :

Renseignements: Presse anglophone: Barry Wilson, bw@communicor.ca ou
(416) 986-4666; Presse francophone: Guy Nadeau, (514) 651-3180

Profil de l'entreprise

Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.