Des exploitants de réseaux lanceront des services de paiement mobiles reposant sur la technologie NFC



    Des pas de géant franchis vers un système mondial et interopérable de
    paiements mobiles

    MACAO, Chine, le 13 nov. /CNW/ - Au cours des prochains mois,
12 exploitants de réseaux mobiles mettront à l'essai des services de paiement
mobiles et sans contact en Australie, en France, en Irlande, en Corée, en
Malaisie, en Norvège, aux Philippines, à Singapour, à Taiwan, en Turquie et
aux Etats-Unis, lesquels seront suivis de lancements commerciaux. Les essais
s'inscrivent dans l'initiative "Pay-Buy-Mobile" de la GSM Association (GSMA)
qui vise à définir une approche mondiale commune pour les paiements sans
contact par téléphone mobile. Le consommateur pourra utiliser son portable
pour acheter rapidement, facilement et de façon sécurisée des biens et des
services dans des commerces, des restaurants et des gares.
    L'initiative "Pay-Buy-Mobile" s'appuie sur le protocole SWP (Single Wire
Protocol), norme adoptée par l'ETSI(*) en octobre 2007. Ce protocole relie la
carte universelle à circuit intégré (UICC - Universal Integrated Circuit Card)
du téléphone portable à la puce NFC (Near Field Communications, ou
communication en champ proche) du mobile. La puce NFC peut communiquer avec
les systèmes de paiement sans contact en place pour offrir une large gamme de
services sécurisés, interopérables et transparents, tels que les règlements
par débit ou par crédit. L'initiative regroupe 35 exploitants de réseaux
mobiles, représentant 1,3 milliard de consommateurs.
    Dans le cadre d'une première mondiale, des dirigeants de l'exploitant
coréen KTF ont payé pour des biens en passant leur portable à puce NFC devant
des lecteurs sans contact dans des magasins en Corée, à Taiwan et aux
Etats-Unis. Ce test reposait sur de véritables transactions portées à des
comptes MasterCard. Pour ce faire, les applications Paypass de MasterCard et
du système de carte de crédit de la Shinhan Bank ont été téléchargées sur une
carte UICC de KTF intégrée aux téléphones mobiles fournis par LG Electronics
et Samsung Electronics. Les magasins étaient quant à eux équipés de lecteurs
compatibles avec l'interface NFC et acceptant l'application Paypass de
MasterCard, permettant les transactions dans trois pays différents.
    "Neuf mois à peine après le lancement de ce programme à Barcelone, les
premiers exploitants de réseaux mobiles pionniers s'apprêtent à déployer des
services commerciaux qui pourraient devenir la base d'un système de paiement
mobile international et interopérable", a déclaré Rob Conway, président de la
GSMA. "Les services de paiement mobiles accélèreront les transactions dans les
magasins, les restaurants et les gares, tout en permettant aux commerçants de
proposer plus facilement à leurs clients des réductions ciblées et d'autres
offres promotionnelles."
    D'après une étude menée par Serrula à la demande de la GSMA, tant les
consommateurs que les commerçants voient de nombreux avantages à l'utilisation
du téléphone portable comme moyen de paiement sur le lieu de vente. Les deux
tiers des 2 574 consommateurs sondés dans 17 pays ont affirmé qu'ils pensaient
commencer à utiliser leur téléphone pour régler leurs achats en magasin dans
les deux ans suivant l'introduction du service. En outre, 50 % des
240 commerçants interrogés dans 10 pays voient un avantage promotionnel à
utiliser le portable comme moyen de paiement.

    Citations

    "Nous sommes fiers d'être le premier exploitant au monde à tester ce
système international de paiement", a déclaré Young-Chu Cho, chef de la
direction de KTF, l'un des principaux exploitants de réseau HSPA de Corée.
"Nous avons constamment orienté nos efforts vers la prestation de services
allant au-delà du simple mobile à nos clients; le système NFC M-Payment
représente clairement un pas en avant vers la mise en oeuvre de notre vision."
    "En adoptant la norme internationale et les expériences et technologies
en vigueur, notre objectif est d'encourager nos industries nationales liées à
la NFC à s'aligner sur les normes mondiales et à développer des services et
des produits plus évolués afin de redynamiser le secteur des
télécommunications. Nous sommes heureux de participer à cet essai
international du système de paiement qui prouvera son interopérabilité et son
fonctionnement au-delà des frontières", a affirmé Jan Nilsson, président de
Far EasTone Telecommunications.
    "L'Australie vit une révolution sans fil et affiche les taux de
croissance les plus importants au monde. Telstra collabore actuellement avec
l'une des principales banques du pays et un fournisseur international de
cartes de crédit pour permettre à ses clients de régler plus facilement leurs
achats de biens et de services avec leur portable. Les essais commenceront au
début de l'année prochaine", a déclaré Sol Trujillo, chef de la direction de
Telstra.
    "En Europe, Orange est une société pionnière dans la promotion de tests à
grande échelle pour le lancement de services de paiement sans contact mobiles
et interopérables, en association avec un grand nombre de banques,
d'importantes institutions financières et les principaux exploitants de
réseaux mobiles", a dit Mung-Ki Woo, vice-président des services de paiement
et sans contact à Orange. "Orange a annoncé la tenue d'essais au Royaume-Uni
et un lancement commercial en France en 2008. Le service proposera non
seulement le paiement d'achats, mais aussi des panneaux interactifs et le
règlement de titres de transport et de billets de matchs de football, en
partenariat avec des prestataires clé de services."
    "En Amérique du Nord, AT&T a été le premier exploitant à participer à un
essai à large échelle de paiements NFC sans contact en 2005", a dit Mark
Collins, vice-président des services chargés des données clients de AT&T
Mobility. "Dès nos premiers efforts dans ce domaine, nous avons vu la valeur
d'un large écosystème pour promouvoir certaines normes ainsi que l'adoption de
services de paiement mobiles. Nous sommes impatients de nous appuyer sur nos
travaux passés pour contribuer à l'établissement de normes internationales
pour les paiements mobiles."
    La participation de Maxis aux essais internationaux "Pay-Buy-Mobile" de
la GSMA représente un jalon important de notre stratégie globale pour les
paiements mobiles, lancée début 2007 sous la forme de Maxis M-Money", a
déclaré Nikolai Dobberstein, directeur des produits et des nouvelles activités
à Maxis Communications, leader des télécommunications mobiles en Malaisie.
"Aujourd'hui seul exploitant malaisien à participer aux tests
"Pay-Buy-Mobile", Maxis a déjà déployé une série de services de paiement
mobiles, y compris une prestation d'envoi de fonds à l'échelle internationale.
Maxis teste également un service mobile hybride de multi-paiement, reposant
sur la technologie NFC et destiné aux cartes de crédit et aux voyages
prépayés."
    "SFR, important exploitant de réseau mobile HSPA en France, a déjà
effectué plusieurs essais dans le domaine des services NFC mobiles. Ceux-ci se
sont concentrés sur les titres de transport et le télécommerce mobile.
Actuellement, SFR teste également des services NFC multi-applications à
Strasbourg, associant un règlement par carte de crédit et une application de
transport que les clients pourront utiliser dans les trams et les bus", a
expliqué Mireille Poggi, directrice du marketing pour les paiements mobiles et
le télécommerce mobile à SFR. "Nous sommes persuadés que l'interopérabilité
sera essentielle à l'acceptation des technologies NFC mobiles par les clients
et les prestataires de services. C'est pourquoi SFR est, entre temps, devenu
membre actif de l'initiative globale française baptisée Pegasus. Regroupant
les principaux exploitants de réseaux sans fil et établissements bancaires,
celle-ci a pour but de définir un système interopérable de paiement."
    "La popularité du PayPass de MasterCard, associée à la très large
utilisation des technologies sans fil, a multiplié les modalités de paiement
au-delà du simple règlement par carte", a affirmé Shuan Ghaidan, directeur des
ventes et de la fourniture de produits à MasterCard Worldwide
(Asie-Pacifique). "Les nouveaux portables NFC de KTF de paiement mobile tirent
profit des dernières technologies de façon ingénieuse; ainsi, leurs
propriétaires peuvent désormais les utiliser pour procéder à des règlements
sans contact où qu'ils soient dans le monde, là où PayPass est accepté.
MasterCard est heureuse de contribuer à l'établissement de normes
internationales qui aideront le marché des paiements mobiles à atteindre sa
masse critique."

    Remarques à l'intention des rédacteurs :

    Les 12 exploitants ayant lancé des essais comprennent A&T, Far EasTone,
Orange, KTF, Maxis, SFR, SingTel, Telstra et Turkcell.
    (*)La GSMA a contribué à l'adoption de normes NFC mobiles par l'Institut
européen des normes de télécommunications (ETSI). L'association collabore en
outre avec d'autres groupes industriels, comme le NFC Forum et le Mobey Forum,
dans le but de parvenir à un accord sur une approche commune pour les
paiements mobiles.
    La GSMA publiera prochainement deux documents de présentation technique
sur le site www.gsmworld.com. Le premier détaillera plusieurs modèles
commerciaux pour les services de paiement mobiles et le second présentera la
deuxième version des orientations techniques NFC de l'association.
    L'initiative "Pay-Buy-Mobile" s'appuie sur l'infrastructure des
principales sociétés émettrices de cartes de crédit ayant développé des
spécifications garantissant une interopérabilité au niveau mondial entre puces
sans contact et terminaux de point de vente, et ce, quels que soient le
fabricant, l'institution financière ou le lieu de la transaction.
    La GSMA coopère étroitement avec les principaux intermédiaires et
établissements financiers pour promouvoir des solutions de transaction
interopérables à l'échelle mondiale. MasterCard et VISA soutiennent toutes
deux les tests menés sur la base de leurs systèmes respectifs, PayPass et Visa
payWave. Ceux-ci permettent aux téléphones NFC d'effectuer des transactions de
paiement à des terminaux de points de vente sans contact et sécurisés.
    LG, Motorola, Nokia, Sagem et Samsung comptent parmi les fabricants de
portables développant des téléphones permettant le paiement mobile par NFC.
    Gemalto, G&D et KEBT font partie des fournisseurs de cartes UICC
soutenant la diffusion de services de paiement mobiles par NFC.
    Vivotech et Harex appartiennent au groupe d'entreprises développant des
lecteurs NFC permettant le paiement mobile NFC.

    La GSM Association

    La GSM Association (GSMA) est l'association professionnelle
internationale qui représente 700 sociétés exploitant des services de
téléphonie GSM mobile dans 218 pays. En outre, plus de 200 fabricants et
fournisseurs appuient les initiatives de l'association à titre de partenaires
clés.
    Les principaux objectifs de la GSMA consistent à faire en sorte que les
services de téléphonie mobile et sans fil fonctionnent partout dans le monde
et soient facilement accessibles, ce qui accroît leur valeur pour les
consommateurs et les économies nationales, tout en permettant la création de
nouvelles possibilités commerciales pour les sociétés de télécommunication et
leurs fournisseurs. Les membres de l'association fournissent des services à
plus de 2,5 milliards de clients, soit 85 % des utilisateurs de téléphones
mobiles dans le monde.





Renseignements :

Renseignements: Mark Smith ou David Pringle, press@gsm.org

Profil de l'entreprise

THE GSM ASSOCIATION (GSMA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.