Des chercheurs internationaux ajoutent leurs voix à ceux qui appuient la politique de conservation du Plan Nord

MONTREAL, le 11 nov. 2011 /CNW/ - Au dernier jour de la période de consultation sur la proposition mise de l'avant par le gouvernement Charest de protéger de toute activité industrielle la moitié du territoire du Plan Nord, un groupe indépendant réunissant plus de 750 chercheurs des quatre coins du monde   qualifie l'initiative d'importante pour la planète entière.

Les chercheurs affirment notamment ceci dans leur lettre :

              « Bien qu'une majorité d'entre nous ne soyons pas originaires du Québec, en notre qualité de membres de la communauté scientifique internationale, nous sommes persuadés que cet engagement mérite un appui public. En protégeant l'environnement naturel du Nord québécois sur la moitié du territoire du Plan Nord et en assurant le développement responsable du reste du territoire, comme le prévoit le Plan Nord, votre gouvernement a donné le coup d'envoi à l'un des projets de développement durable et de protection de l'environnement les plus ambitieux en Amérique du Nord, un projet ayant le potentiel de servir de modèle pour le monde entier  »

Les chercheurs affirment qu'il est important que les décisions en matière de conservation et de développement prises conformément au Plan Nord « soient axées et reposent sur des principes scientifiques éprouvés ». De plus, ils formulent des recommandations visant précisément à assurer la « viabilité à long terme de l'écosystème nordique ».

En envoyant cette lettre, ces chercheurs s'ajoutent une majorité de Québécois favorables à la conservation du Nord. Selon un récent sondage mené par la firme Léger Marketing, 81 % des Québécois considèrent qu'au moins 50 % du territoire du Plan Nord doit être protégée.

L'Initiative boréale canadienne (IBC) a endossé les recommandations des chercheurs.

« C'est à la fois magnifique et rare que la science, la volonté du public et les politiques gouvernementales soient toutes en accord, commente Suzann Méthot, directrice au Québec de l'Initiative boréale canadienne. Si le gouvernement maintient le cap et adopte ces recommandations, nous aurons véritablement créé un précédent dont tous les Québécois pourront être fiers. »

Pour le texte de la lettre signée par les chercheurs indépendants, SVP voir ce lien : http://borealcanada.ca/pr/documents/Lettre-Scientifiques-Quebec.pdf

À propos de l'Initiative boréale canadienne
L'Initiative boréale canadienne (IBC) travaille avec un vaste éventail d'organismes de conservation, de collectivités autochtones, d'industrie et d'autres parties intéressées à établir des liens entre les solutions scientifiques, politiques et de conservation envisageables pour l'ensemble de la forêt boréale du Canada.

SOURCE Initiative boréale canadienne

Renseignements :

Suzanne Fraser
613-552-7277
sfraser@borealcanada.ca

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.