Des chercheurs canadiens contribuent à améliorer les connaissances entourant la RCR et la réanimation



    OTTAWA, le 6 nov. /CNW Telbec/ - Des spécialistes canadiens de la
médecine d'urgence ont présente les tout derniers résultats d'un important
consortium nord-américain de recherche sur la réanimation cette semaine dans
le cadre de la plus importante conférence scientifique internationale sur les
maladies du coeur.
    Des chercheurs émérites provenant d'Ottawa, de Vancouver et de Toronto
font partie des principaux chercheurs dirigeant le Consortium sur les
retombées de la réanimation (RCC ou Resuscitation Outcomes Consortium), une
importante initiative de recherche financée par la Fondation des maladies du
coeur du Canada (FMCC), l'Institut de santé circulatoire et respiratoire des
Instituts de recherche en santé du Canada (IRCC-IRSC) et Recherche et
développement pour la défense Canada (RDDC).
    Le RCC est la plus importante initiative du genre destinée à améliorer
les taux de survie en cas d'arrêt cardiaque soudain et de traumatisme sévère.
    Présentement, au Canada, moins de cinq pour cent des gens survivent à un
arrêt cardiaque survenant hors du milieu hospitalier. Le RCC étudie
l'utilisation de nouveaux médicaments, outils et techniques destinées à
améliorer ces chances de façon marquée.
    Plusieurs résultats de recherche du RCC ont été présentés dans les cadre
des ateliers scientifiques de l'American Heart Association cette semaine, qui
marque aussi le début du Mois de la sensibilisation à la RCR au Canada.

    
    - Les chercheurs du RCC étudient l'effet de l'heure et de l'endroit sur
      les chances de survie en cas d'arrêt cardiaque hors du milieu
      hospitalier.
    - Une étude du RCC a découvert que la RCR effectuée par les témoins,
      combinée à l'utilisation par les témoins du défibrillateur externe
      automatisé, ont plus que doublé les chances de survie en cas d'arrêt
      cardiaque hors du milieu hospitalier par rapport à la RCR seule, en
      sauvant plus d'une vie par jour.
    - La recherche du RCC a démontré que les enfants et les bébés qui
      subissent un arrêt cardiaque non traumatique hors du milieu hospitalier
      ont de meilleurs chances de survie que ce à quoi on s'attendait, et un
      taux de survie supérieur à celui des adultes.
    - L'endroit où vous vivez permet de prédire SI vous survivrez : une étude
      du RCC conclut que l'incidence et les résultats en cas d'arrêt
      cardiaque varient de façon significative selon les régions
      géographiques.
    - Les recherches du RCC confirment que plus de vies pourraient être
      sauvées par plus de temps de pratique au cours de la RCR, un des thèmes
      centraux des lignes directrices de RCR 2005 de la Fondation des
      maladies du coeur.
    

    "Il survient environ 40 000 arrêts cardiaques à chaque année au Canada et
80 pour cent d'entre eux se produisent hors du milieu hospitalier, selon le
porte-parole de la Fondation des maladies du coeur et coordonnateur provincial
des Soins d'urgence cardiorespiratoire, M. Michel Viau. En améliorant les taux
de RCR chez les témoins, ainsi que la qualité de cette RCR et les temps de
réponses des services d'urgence, nous serons en mesure d'améliorer les taux de
survie de cinq à 20 pour cent, ce qui permettrait de sauver quelque 48 000
vies au Canada à chaque année."
    Lancé en mars 2006, le RCC est un effort de recherche canado-américain
d'une valeur de 50 millions de dollars qui produira de nouveaux protocoles
médicaux destiné au personnel hospitalier, aux ambulanciers et aux autres
professionnels de première ligne qui traitent des patients cardiaques et de
traumatologie. Les partenaires financiers américains du projet sont le
National Heart, Lung, and Blood Institute, la principale agence américaine, le
National Institute of Neurological Disorders and Stroke, le ministère
américain de la Défense et l'American Heart Association.
    Trop de Canadiens et de Canadiennes meurent chaque année des suite d'un
arrêt cardiaque soudain ou d'un traumatisme survenu hors du milieu
hospitalier, dit Dr Peter Liu, directeur scientifique de l'Institut de la
santé circulatoire et respiratoire des Instituts de recherche en santé du
Canada. Cette initiative de collaboration en recherche bien conçue nous
donnera un meilleur aperçu des interventions capables de faire une différence
marquée sur la vie des patients affectés au Canada et ailleurs dans le monde."
    "Il ne fait aucun doute qu'une meilleure stratégie destinée à améliorer
les résultats cliniques en cas d'arrêt cardiaque comme d'hémorragie excessive,
aura une grande valeur pour réduire la morbidité et la mortalité", dit Dr Pang
Shek, de Recherche et développement pour la défense Canada.
    Novembre est le Mois de la sensibilisation à la RCR.

    Organisme bénévole, la Fondation des maladies du coeur (fmcoeur.ca) mène
la lutte vers l'élimination des maladies du coeur et des accidents vasculaires
cérébraux (AVC), en contribuant activement à l'avancement de la recherche et à
sa mise en application, à la promotion de modes de vie sains, et à la
représentation auprès des gouvernements
    Pour plus de renseignements sur la RCR, dont les nouveaux programmes de
formation novateurs, visitez le site fmcoeur.ca/rcr.

    L'Institut de la santé circulatoire et respiratoire des Instituts de
recherche en santé du Canada (cihr-irsc.gc.ca) est la principale agence
fédérale ayant pour mandat d'appuyer la recherche axée sur les causes, les
mécanismes, la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, les
systèmes de soutien et les soins palliatifs relativement à un large éventail
de maladies du coeur, des poumons, du cerveau (AVC), des vaisseaux sanguins et
du sang, de même qu'aux soins intensifs et au sommeil. Nous visons
l'éradication des maladies cardiorespiratoires. Nous visons l'éradication des
maladies cardiorespiratoires.

    Recherche et développement pour la défense Canada (drdc-rddc.gc.ca) est
une agence du ministère de la Défense nationale du Canada créée pour répondre
aux besoins scientifiques et technologiques des Forces canadiennes. Elle a
comme mission d'assurer la compétence des Forces canadiennes sur les plans
opérationnel et scientifique. Ayant un vaste programme scientifique, RDDC
collabore activement avec l'industrie, des pays alliés, le monde
universitaire, d'autres organismes gouvernementaux et la communauté de la
sécurité nationale.




Renseignements :

Renseignements: et entrevues: Jane-Diane Fraser, Fondation des maladies
du coeur du Canada, (613) 569-4361, poste 273, jfraser@hsf.ca; David Columbe,
spécialiste des medias de l'IRSC, Bureau: (613) 941-4563, Cellulaire: (613)
808-7526, mediarelations@cihr-irsc.gc.ca; Nena Snyder, Recherche et
développement pour la défense Canada - Toronto, (416) 635-2036,
nena.snyder@drdc-rddc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.