Depuis l'arrivée de Jean Charest et de Philippe Couillard... - Les gens de la Mauricie et du Centre-du-Québec attendent plus longtemps dans les urgences



    QUEBEC, le 8 juin /CNW Telbec/ - Les dernières données du ministère de la
Santé et des Services sociaux, obtenues par le Parti Québécois grâce à une
demande d'accès à l'information, nous apprennent que le nombre de patients de
la Mauricie et du Centre-du-Québec en attente plus de 48 heures sur civière à
l'urgence a connu une augmentation de plus de 110 % (1185 à 2489 patients)
depuis l'élection des libéraux de Jean Charest. De son côté, le nombre de
patients en attente plus de 24 heures à l'urgence sur civière a augmenté de
46 % (9022 à 13 204 patients).
    "Les urgences de la région se détériorent et les personnes attendent de
plus en plus", a déclaré d'entrée de jeu le député de Marie-Victorin et
porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, Bernard Drainville. "Ces
données sont inacceptables. Le ministre Couillard doit rendre des comptes sur
sa gestion des urgences de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Depuis 2003,
c'est lui qui est le ministre de la Santé. Qu'il cesse de nous répéter que
tout va bien et qu'il agisse", s'est indigné Bernard Drainville.

    Situation intolérable au Centre de santé de Cloutier-du-Rivage

    En analysant de façon plus précise les données du ministère pour le
Centre de santé de Cloutier-du-Rivage, trois constats s'imposent : Depuis
2002-2003, les patients sur civière y attendent près de 6 heures de plus
(12,2 à 18 heures); les patients souffrant de problèmes de santé mentale y
attendent 6 heures de plus (10,7 à 16,9 heures) et les personnes âgées de
75 ans et plus doivent attendre presque 8 heures de plus (15,8 à 23,4 heures)
sur civière à cette urgence.

    Situation intolérable à Shawinigan-Sud

    Pour le Centre hospitalier régional de la Mauricie, l'attente sur civière
a augmenté de près de 3 heures (10,9 à 13,7 heures). Particulièrement, les
personnes âgées de 75 ans et plus attendent maintenant près de 4 heures de
plus (10,3 à 14,1 heures) à l'urgence depuis l'élection des libéraux en 2003.

    Situation intolérable au Pavillon Saint-Joseph

    Enfin, les patients à l'urgence du Pavillon Saint-Joseph attendent sur
une civière à l'urgence près de 5 heures de plus (14,7 à 19,3 heures) depuis
l'élection du gouvernement libéral en 2003. Le nombre de patients en attente
plus de 24 heures a connu une augmentation de 76 % (3599 à 6364 patients) par
rapport à 2002-2003. Ces patients attendent 5 heures de plus (34 à 39 heures)
sur civière à l'urgence. De son côté, le nombre de personnes en attente plus
de 48 heures a connu une augmentation de 283 % (410 à 1573 patients) depuis
l'élection de Jean Charest en 2003.
    "Il est inconcevable que cette situation perdure. Les usagers des centres
hospitaliers de la région doivent obtenir de meilleurs services. Je demande au
premier ministre Charest et à son ministre de la Santé d'intervenir pour que
cesse cette situation aberrante", a conclu Bernard Drainville.
    -%SU: SAN
    -%RE: 38,69




Renseignements :

Renseignements: Manuel Dionne, Service des communications, Aile
parlementaire du Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.