Dépôt du projet de loi instituant le Fonds de soutien aux personnes aidantes - LE GOUVERNEMENT DU QUEBEC ET LA FAMILLE CHAGNON INVESTIRONT 200 MILLIONS DE DOLLARS AFIN DE SOUTENIR LES PROCHES AIDANTS



    QUEBEC, le 17 juin /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés,
madame Marguerite Blais, a déposé aujourd'hui le projet de loi instituant le
Fonds de soutien aux personnes aidantes. Créé afin d'offrir du soutien, de
l'accompagnement, du répit et de la formation aux proches aidants, ce fonds
est rendu possible grâce à un partenariat d'exception entre le gouvernement du
Québec et Sojecci II ltée, holding de la famille de Lucie et André Chagnon,
qui y consacreront ensemble la somme de 200 millions de dollars sur une
période de dix ans. La ministre s'est réjouie de cette heureuse initiative en
compagnie de monsieur André Chagnon, de la Fondation André et Lucie Chagnon,
de madame Lily Tremblay, du Regroupement des aidantes et aidants naturels du
Québec, et de monsieur Sandro Di Cori, de la Fédération québécoise des
sociétés Alzheimer, qui étaient de passage à l'Assemblée nationale pour
l'occasion.
    D'entrée de jeu, la ministre a expliqué que le projet de loi donne suite
à un engagement pris par le gouvernement lors de la présentation du dernier
budget et répond à une demande maintes fois formulée lors de la consultation
publique sur les conditions de vie des aînés. "Nous sommes résolument engagés
à offrir du soutien aux personnes qui prennent soin de leurs proches dans des
circonstances souvent très difficiles. Nous en faisons de nouveau la preuve
aujourd'hui avec le dépôt de ce projet de loi. La conclusion d'un pareil
partenariat montre que nous n'hésitons pas à innover afin d'offrir des
services diversifiés aux personnes aînées désireuses de demeurer le plus
longtemps possible à domicile."

    Des sommes nouvelles

    Le Fonds soutiendra les proches qui fournissent sans rémunération des
soins et du soutien régulier à domicile à des personnes aînées ayant une
incapacité importante ou persistante susceptible de compromettre leur maintien
à domicile.
    En outre, le Fonds permettra de financer des projets et des initiatives
qui poursuivront notamment les objectifs suivants :

    
    - offrir des services de répit;
    - augmenter et diversifier les services de répit;
    - offrir des services d'accompagnement et de soutien individuel,
      communautaire ou social;
    - soutenir efficacement et de façon continue les personnes ou les
      communautés oeuvrant auprès des proches aidants;
    - offrir des services de formation et d'apprentissage;
    - soutenir l'innovation et l'acquisition de connaissances.
    

    Madame Blais a insisté sur le fait que le Fonds réunit des sommes
nouvelles et exclut les programmes ordinaires du gouvernement. Ainsi, chaque
année et sur une période de dix ans, le gouvernement y consacrera un montant
de 15 millions de dollars alors que la famille Chagnon y injectera une somme
de 5 millions de dollars. Afin de recevoir du financement, les projets devront
proposer des actions concrètes et s'inscrire dans un plan d'action local
soutenu par la communauté.

    Un effort sans précédent pour seconder les gens atteints d'Alzheimer

    Par la création de ce fonds, le gouvernement désire également reconnaître
les défis que pose la maladie d'Alzheimer aux personnes atteintes et à leur
famille. En effet, cette maladie touche de plus en plus de Québécois et de
Québécoises chaque année et le gouvernement souhaite diversifier l'aide
offerte aux aidants naturels oeuvrant auprès d'eux. "Les récentes données
montrent que les proches aidants secondant une personne atteinte de la maladie
d'Alzheimer le font souvent sur une période de huit à douze ans et qu'ils
doivent lui offrir un soutien à tous les instants. Cette seule statistique
nous motive à financer des projets leur étant plus destinés de façon plus
précise", a expliqué la ministre.
    Ainsi, 75 % de l'argent investi dans le Fonds de soutien aux personnes
aidantes sera consacré aux proches aidants de personnes aînées atteintes de la
maladie d'Alzheimer ou de maladies qui y sont apparentées et 25 % ira aux
proches aidants de personnes atteintes d'autres maladies.
    Pour monsieur Chagnon, cet effort du gouvernement répond à un besoin
criant. "En participant à la mise en place de ce fonds, notre fiducie
familiale veut saluer et reconnaître le travail et le dévouement de ces
aidants qui donnent sans compter. Elle veut également encourager ceux qui
souhaitent contribuer au bien-être des aînés qui leur sont proches."
    La ministre a conclu en invitant les parlementaires à adopter ce projet
de loi important. "La création de ce fonds est un projet porteur. J'invite mes
collègues parlementaires à s'en saisir et à l'adopter afin que l'on puisse
ensemble améliorer la qualité de vie de milliers de Québécois et de
Québécoises."

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

    -%SU: SOC,TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Damien Rousseau, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre responsable des Aînés, (418) 646-7757

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre responsable des Aînés

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.