Dépôt de la pétition appuyant l'implantation des services d'injection supervisée (SIS): une cause à l'Assemblée Nationale et un rassemblement à Montréal!



    MONTREAL, le 19 mai /CNW Telbec/ - Depuis sa mise sur pied en août 2008,
la Coalition de la réduction des méfaits poursuit son objectif : la mise en
place au Québec de services d'injection supervisée. 5 000 signataires, 80
organismes et une quarantaine de personnalités publiques, médecins,
infirmiers, chercheurs, députés ont confirmé l'appui des milieux communautaire
et médical, comme celui de la population. Ce Blitz de signatures effectué dans
les rues de Montréal le 19 mars dernier a ainsi démontré l'intérêt du public
pour un tel projet de santé publique. De nombreux signataires ont alors avoué
que jusque là, ils connaissaient très mal le problème et ses enjeux, les
impacts et les réalités d'une telle ressource.
    Le dépôt de la pétition se fera officiellement à l'Assemblée Nationale le
19 mai à 14 h, par Monsieur Bernard Drainville, député de Marie-Victorin et
porte-parole de l'Opposition officielle en matière de santé. Pour souligner le
geste, un grand rassemblement aura lieu à Montréal à 10 h du matin au Parc
Emilie-Gamelin, réunissant politiciens, personnel médical, intervenants,
usagers des ressources en toxicomanie, représentants d'organismes
communautaires et grand public. Martin Lemay, député de
Sainte-Marie-Saint-Jacques ainsi que plusieurs personnes impliquées dans la
Coalition, responsables de programmes d'échange de seringues (PES), médecins
et usagers, prendront la parole en faveur de l'implantation des SIS.
    Il est important de rappeler que ces SIS profiteront autant aux
utilisateurs de drogues injectables (UDI) qu'aux résidents du quartier et à la
population en général : diminution du nombre de seringues souillées traînant
dans l'environnement, d'injections en public, de surdoses mortelles ainsi que
des risques de propagation des différentes infections transmises sexuellement
et par le sang (ITSS). L'existence de soixante-dix services d'injection
supervisée dans six pays démontre l'importance de tels services, comme
d'ailleurs Insite, à Vancouver, qui a trouvé un appui communautaire, policier,
municipal et provincial.
    Nous refusons donc qu'un service qui vise la vie et la santé de citoyens
devienne un enjeu moral et politique. Nous demandons que le ministre Yves
Bolduc soutienne la mise en place des SIS comme cela est prévu dans le
programme national de santé publique.




Renseignements :

Renseignements: Nicole McNeil, directrice de l'Anonyme, (514) 805-2978;
Gilles Beauregard, directeur de Spectre de rue, (514) 910-2991


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.