Dépistage du radon dans les logements sociaux de la Gaspésie : la Société d'habitation du Québec dévoile les résultats de son projet pilote

QUÉBEC, le 3 juin 2015 /CNW Telbec/ - La Société d'habitation du Québec (SHQ), en collaboration avec l'Institut national de santé publique du Québec et la Direction de santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, a dévoilé aujourd'hui les résultats de son projet pilote de mesure et d'atténuation du taux de radon réalisé dans 145 immeubles de logements sociaux situés dans la région de la Gaspésie.

Le radon est un gaz radioactif incolore, inodore et insipide, présent de façon naturelle dans le sol. Libéré dans l'atmosphère, il ne représente aucun danger, mais lorsqu'il est confiné et s'infiltre dans les habitations son taux de concentration devient problématique et présente un risque pour la santé. Le seul véritable moyen de savoir s'il y a présence de ce gaz est donc de le mesurer dans chaque bâtiment. La Gaspésie a été choisie pour le projet pilote, car il s'agit d'une région où le potentiel d'émissions de radon est élevé, d'après les études qui y ont été effectuées.

Le projet pilote, lancé en janvier 2014, consistait à mesurer, à l'aide de dosimètres, le taux de radon dans 430 logements répartis dans les MRC d'Avignon, de Bonaventure et de la Haute-Gaspésie. L'analyse des résultats a révélé que près de 80 % des bâtiments investigués (115 des 145 immeubles), présentaient des concentrations de radon inférieures à la ligne directrice fixée par Santé Canada de 200 becquerels par mètre cube (Bq/m3). Les résultats ont ainsi permis d'identifier 30 immeubles ou au moins une mesure est supérieure à la ligne directrice et pour lesquels des travaux d'atténuation seront nécessaires.

Les résultats de ce projet pilote sont très encourageants, car ils ont permis à la SHQ de dresser un portrait de la situation en Gaspésie afin de planifier des mesures correctives pour offrir un milieu de vie sain aux locataires. Cette initiative a été mise sur pied par mesure de prévention puisque, selon les experts de la santé publique, seule une exposition continue à des concentrations élevées de radon pendant plusieurs décennies présente un risque pour la santé.

Des mesures telles que le colmatage des joints, des fissures de fondation ou des entrées de service en contact avec le sol, l'augmentation de la ventilation mécanique ou la dépressurisation du sol sous la dalle ou au pourtour des fondations seront réalisées sur les immeubles concernés. Les travaux seront effectués dans les délais recommandés par Santé Canada. Ces derniers peuvent aller jusqu'à deux ans en fonction de la concentration de radon.

La SHQ a mis sur pied un plan d'intervention adapté pour chacun des bâtiments dont les mesures de radon dépassent le seuil acceptable fixé par Santé Canada. Comme prévu, les travaux d'atténuation jugés prioritaires seront effectués d'ici la fin de l'année.

Les locataires des HLM concernés seront informés du résultat des analyses ainsi que des mesures correctives qui en découleront. La direction de leur office d'habitation leur communiquera toute l'information relative à la réalisation des travaux. En attendant, toute personne désireuse d'en savoir davantage au sujet des effets sur la santé d'une exposition prolongée au radon peut consulter le site du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec au www.sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/radon-domiciliaire et le site de Santé Canada au http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/radiation/radon/index-fra.php.

À propos de la Société d'habitation du Québec
La SHQ a pour mission de favoriser l'accès des citoyens à des conditions adéquates de logement. Chaque année, grâce à ses programmes et à ses nombreux partenaires, elle aide plus de 230 000 ménages québécois. Pour en savoir plus sur les programmes et les services offerts par la SHQ ainsi que sur ses activités et ses réalisations, ou encore pour obtenir des conseils sur l'habitation, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca et suivez la SHQ sur les réseaux sociaux :
 SocietehabitationQuebec
 HabitationSHQ

 

SOURCE Société d'habitation du Québec

Renseignements : Sylvain Fournier, Conseiller en communication et relations avec les médias, Direction des communications, Société d'habitation du Québec, 418 643-4035, poste 1113, sylvain.fournier@shq.gouv.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.habitation.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.