Dépenses par les administrations de cégeps : la CSQ et la FECQ souhaitent une saine gestion de nos établissements

MONTRÉAL, le 3 févr. /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) réagissent aux révélations de dépenses importantes des administrations des cégeps en frais de représentation. Ils demandent à la ministre de l'Éducation de remettre à l'ordre du jour le projet de loi 44 sur l'étique et la gouvernance dans les cégeps.

Les établissements d'enseignement doivent avoir une saine gestion financière et la nécessité de resserrer les règles en matière de gouvernance et d'éthique n'est plus à démontrer. En ce sens, l'adoption du projet de loi 44, avec ses amendements adoptés lors de son étude détaillée, serait un pas dans la bonne direction. Il aurait pour effet d'instaurer un devoir d'imputabilité pour les administrateurs tout en améliorant la reddition de compte.

Le président de la CSQ invite la Ministre à agir rapidement avant que d'autres dérapages ne se produisent. « Il y a un consensus des groupes concernés à l'effet qu'il faut agir. Après trois ans de tergiversation, il est temps de passer de la parole aux actes », affirme Réjean Parent.

Pour sa part, le président de la FECQ, Léo Bureau-Blouin, s'interroge sur la pertinence de plusieurs dépenses des directions de cégeps. « La gestion de nos établissements collégiaux doit être faite de manière transparente et responsable. Le projet de loi 44, dans sa version révisée, ne remettra pas en question l'intégrité de nos institutions », explique M. Bureau-Blouin.

Enfin, la CSQ et la FECQ demandent aux administrations de cégeps de se rallier au projet de loi afin de travailler à mettre en place les meilleurs standards d'imputabilité et de reddition de compte. « Tout le monde gagne à mettre en œuvre une saine gestion des fonds publics. La meilleure façon d'y arriver à court et moyen terme passe par l'adoption du projet de loi », terminent MM. Parent et Bureau-Blouin.

Profil de la CSQ
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) représente près de 180 000 membres, dont plus de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. Elle est composée de ses trois fédérations du collégial, soit la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) et la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ).

Profil de la FECQ
La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente près de 55 000 étudiants réunis dans 22 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois. Depuis 20 ans, elle défend et promeut les droits et intérêts des étudiants des cégeps.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Marjolaine Perreault, attachée de presse, CSQ, bureau : (514) 356-8888 poste 2610, cell. : (514) 235-5082,
courriel : perreault.marjolaine@csq.qc.net

Mathieu Morin, vice-président, FECQ, bureau : (514) 396-3320, cell. : (514) 554-0576,
courriel : vpresidence@fecq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.