Départ de Philippe Couillard: le nouveau ministre doit faire une profession de foi envers le système public et valoriser les personnels



    MONTREAL, le 25 juin /CNW Telbec/ - "Brillant, fin communicateur et
rassurant pour la population, Philippe Couillard avait un sens politique
certain." C'est ainsi que la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a
réagi au départ de celui qui aura enregistré un record de longévité au très
exigeant ministère de la Santé et des Services sociaux.
    "Ses compétences de neurochirurgien et sa grande connaissance du système
de santé auront sûrement contribué à sa grande popularité. Rarement un
ministre aura bénéficié d'un tel état de grâce auprès de la population. Comme
une médaille a toujours un revers, jamais un ministre de la Santé n'aura été
aussi loin dans son recours à la privatisation", a indiqué la présidente de la
CSN.
    A preuve, l'entente conclue, sous son égide, entre l'hôpital du
Sacré-Coeur de Montréal et la clinique privée RocklandMD, qui agit comme
sous-traitant, depuis plusieurs mois pour offrir des chirurgies d'un jour aux
patients, dossier dans lequel le nouveau de Santé aura des décisions à
prendre, puisque cette entente vient à échéance dans quelques semaines. "Nous
verrons, rapidement, comment le nouveau ministre se positionnera devant le
recours au privé", a affirmé Denise Boucher, vice-présidente de la CSN.

    Le spécialiste des doubles discours

    La vice-présidente de la CSN a rappelé que le ministre Philippe
Couillard, appuyé du premier ministre Jean Charest, a toujours favorisé le
recours au privé dans la santé. L'ex-ministre a d'ailleurs affirmé qu'il
envisagerait la mixité de pratique des médecins pour qu'ils puissent
travailler dans le privé et dans le public, s'il n'y avait pas de pénurie de
personnel et moyennant certaines conditions. "Il s'agit du ministre qui a le
plus usé et abusé de son état de grâce avec la population, en allant là où
aucun ministre de la Santé ne s'était aventuré", a-t-elle noté.
    Rappelons que le seul programme du PLQ à son arrivée au pouvoir en 2003 :
fusionner les accréditations syndicales et décentraliser la négociation,
n'aura jamais réussi à juguler les problèmes d'accès. Jamais le ministre
Couillard n'aura mis un pied à terre devant le jugement Chaoulli en proposant
un grand chantier de rénovation publique.
    Pour la CSN, le prochain ministre devra, contrairement à son
prédécesseur, reconnaître l'importance de tous les personnels. On se
rappellera le décret contre les salarié-es du secteur public et la loi
interdisant la syndicalisation des ressources intermédiaires de type familial,
qui hébergent à domicile des bénéficiaires du système de santé.
    "Le système de santé ne repose pas que sur les médecins, qui ont
d'ailleurs tous réussi à signer des ententes fixant leurs conditions de
travail. Tous les personnels ont leur rôle à jouer et leur importance, et le
nouveau ministre devra le reconnaître", de poursuivre Claudette Carbonneau.
    C'est ainsi que la présidente de la CSN attend que le nouveau ministre
fasse publiquement une profession de foi envers des solutions publiques aux
problèmes actuels d'accessibilité. Pour la CSN, les solutions passent par la
réorganisation du travail et la valorisation du personnel. "Le ministre devra
montrer un peu plus d'empathie pour les personnels qui ont été très malmenés
et qui connaissent des pénuries sans précédent."
    "N'oublions pas, finalement, que Philippe Couillard aura été le ministre
du moratoire sur le développement des CHSLD, qu'il quitte avec des fermetures
de lits annoncées au centre Jacques-Viger et qu'il est à l'origine d'un grand
détournement du financement de ce secteur vers le privé", de conclure la
présidente de la CSN.
    La CSN souhaite rencontrer le nouveau ministre et lui offre toute sa
collaboration.

    La Confédération des syndicats nationaux compte plus de 300 000
travailleuses et travailleurs, tant dans le secteur privé que dans le secteur
public. Elle est la centrale syndicale québécoise la plus représentative dans
le secteur public de la santé et des services sociaux.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, bureau: (514) 598-2162, cellulaire: (5140 894-1326;
Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.