Déneigement du réseau routier - Le SFPQ dénonce la position de l'Association des propriétaires de machinerie lourde du Québec



    QUEBEC, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Réagissant à la prise de position de
l'Association des propriétaires de machinerie lourde du Québec (APMLQ), qui
souhaite une réduction des exigences en matière de déneigement du réseau
routier, le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) s'indigne
qu'après avoir fait main basse sur le lucratif marché du déneigement,
l'entreprise privée souhaite maintenant forcer le gouvernement à réduire le
niveau de service et de déneigement des routes.
    Le président général du SFPQ, Michel Sawyer, souligne que depuis une
vingtaine d'années l'entreprise privée s'est accaparé d'environ 80 % des
activités de déneigement du réseau routier. Selon le leader syndical, cette
situation a entraîné une dépendance du ministère des Transports (MTQ) face au
secteur privé. "Il n'est donc pas surprenant de constater une explosion des
coûts liés aux activités de déneigement, et ce, dans la mesure où le MTQ est
dorénavant à la merci des fluctuations du marché dans ce secteur. Par
ailleurs, cette situation a également entraîné une diminution des conditions
de travail des opérateurs de déneigeuse, notamment en matière d'horaire de
travail. Cette dégradation des conditions de travail, telle qu'on la constate
dans le privé explique en grande partie la pénurie de main-d'oeuvre observée
dans ce secteur d'activité".

    Une question de sécurité

    Michel Sawyer souligne que l'entretien des routes et le déneigement du
réseau routier sont des missions essentielles du MTQ, et ce, en regard de la
sécurité de la population. En ce sens, il serait tout à fait inacceptable, aux
yeux du SFPQ, que le ministère accepte une diminution de la qualité des
services, telle que le réclame le secteur privé.
    "Il est faux de prétendre que nous n'avons plus les moyens de déneiger
notre réseau routier selon les plus hauts standards de qualité. Il s'agit
d'une question de choix politiques. D'ailleurs, si le gouvernement veut
maintenir ses standards de qualité, le MTQ devrait commencer par mettre fin à
sa situation de dépendance face au secteur privé, et ce, en reprenant en régie
interne une plus grande part des travaux de déneigement. Il devrait également
mettre fin à la politique de non-remplacement des départs à la retraite qui
prive le ministère de la main-d'oeuvre nécessaire à la réalisation de ses
missions", a suggéré Michel Sawyer.
    En matière de déneigement du réseau routier, la population québécoise a
raison d'être exigeante, soutient le SFPQ. "A cette égard, il est impératif
que le gouvernement ne cède pas au chantage de l'industrie, dont le but ultime
est de maximiser ses profits. Le gouvernement doit plutôt briser sa situation
de dépendance face à l'entreprise privée et faire en sorte que le déneigement
de nos routes s'effectue avec comme seul souci d'assurer la sécurité de la
population", a conclu le président général du SFPQ.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Caron, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.